Lilapuce
 

Compte rendu (mardi 28 novembre 2017)

À propos de la création d’un compte mail

Une séance au cours de laquelle nous avons discuté de la création d’un compte messagerie électronique, ce qui nous a donné l’occasion d’aborder quelques points que je vous propose d’énumérer ci-dessous, sous la forme de questions-réponses :

- Quelles sont les raisons qui peuvent vous inciter à créer une adresse mail secondaire ? La réponse à cette question est simple : en ayant deux adresses de messagerie, vous éviterez de transmettre toujours la même adresse à tous vos correspondants. Ainsi, en créant une seconde adresse mail, vous conserverez votre première adresse mail pour vos interlocuteurs réguliers et vous communiquerez la seconde adresse à tous les autres correspondants : ceux qui sont moins fiables, plus épisodiques, ceux qui sont susceptibles de vous envoyer des spams, etc. Vous ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier !

- Quelle messagerie choisir ? C’est là où les choses se corsent. Longtemps, l’usage courant ou les habitudes faciles - y compris, relayé sur lilapuce - a consisté à préconiser l’un des services de webmail les plus répandus : Gmail, Outlook, Yahoo... J’ai progressivement évolué dans mes pratiques pour décider, désormais, de ne plus inciter les usagers à créer des comptes de messagerie électronique sur ces services. L’utilisation qui est faite par ces services des données privées des utilisateurs (messages, agenda, carnet d’adresses, navigations, recherches, etc.) pose un sérieux problème (voir par exemple, ce compte rendu). La puissance financière, idéologique et politique des GAFAM, ces mastodontes de l’industrie des technologies numériques, s’est construite en grande partie sur le modèle économique de la commercialisation des données privées. L’ampleur du problème impose, pour le moins, de mettre en question ces habitudes faciles, consistant, par exemple à inciter le public à créer et utiliser des comptes de messagerie ou de réseaux sociaux, comme si de rien n’était. Cette mission de prévention me semble d’autant plus incontournable s’il s’agit de proposer un accompagnement ayant lieu dans le cadre du service public.

- Bon, mais tout cela ne répond pas à la question : quelle messagerie choisir ? (à défaut de Gmail, Yahoo et consort) Si vous ne voulez pas payer, vous pouvez demander à votre fournisseur d’accès de vous créer une seconde adresse mail - ce qui n’est pas forcément un grand progrès, car certains FAI on recours (sur un mode petit bras, certes) aux mêmes procédés que les GAFAM. L’autre solution, celle que nous avons mis en pratique lors de notre atelier, a consisté à passer par le site de la poste, à défaut de trouver un service totalement gratuit, pérenne, et respectueux de la vie privée. Enfin, précisons que si vous souhaitez réellement obtenir toutes ces garanties (gratuité, pérennité, sécurité), je ne vois pas d’autres solutions que d’acheter un nom de domaine et de louer l’accès à un service de messagerie rattaché à ce domaine, par exemple sur un service tel que Gandi.

Lors de notre soirée, nous avons vu que, quel que soit le service, il vous faudra créer un compte et pour cela gérer un mot de passe. Voici quelques points utiles à prendre en compte sur ce sujet :

- Il existe une multitude de testeur-générateur de mots de passe sur internet. En voici quelques-uns à titre d’exemple :
https://password.kaspersky.com/fr/
https://pwdtest.bee-secure.lu/
https://www.e-services.uha.fr/mdp/
https://howsecureismypassword.net/

- Le support de Firefox sur le gestionnaire de mot de passe intégré au navigateur

- Je ne suis pas franchement emballé par les extensions disponibles autour de la fonctionnalité « mot de passe » pour Firefox, mais cela vaut quand même le coup d’y jeter un œil : une fois rendu sur cette page, tapez « password » dans le champ de recherche du site et consultez la liste d’extensions proposée.

- Enfin, rien ne vous empêche d’utiliser un gestionnaire de mot de passe indépendant du navigateur, afin de rassembler toutes vos identifiants et passwords dans une même interface (laquelle est évidemment protégée par un mot de passe). Il en existe un certain nombre que l’on peut installer sur son ordinateur, voire carrément sur une clé USB. Pour cela, je vous recommande le logiciel libre Keepass (en anglais).

Les autres comptes rendus de l'atelier «Pratique web» :

Intaller un logiciel de bureautique

Atelier du mercredi 27 juin 2018

Hameçonnage

Atelier du mercredi 20 juin 2018

Créer des fichiers PDF

Atelier du mercredi 20 juin 2018

Puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien

Atelier du vendredi 15 juin 2018

Autour de PDF

Atelier du mercredi 13 juin 2018

Wordpress en ligne

Atelier du mardi 12 juin 2018

Personnalisé

Atelier du mardi 5 juin 2018

Installation de GNU/Linux (Ubuntu)

Atelier du mercredi 30 mai 2018

Protection des données !

Atelier du mardi 29 mai 2018

Salade composée de printemps

Atelier du mercredi 23 mai 2018

Il est temps de passer à GNU/Linux

Atelier du mercredi 16 mai 2018

Avant de passer vers GNU/Linux

Atelier du mercredi 9 mai 2018

Wikipédia, le fonctionnement

Atelier du mercredi 2 mai 2018

À propos de la vidéo sur le web

Atelier du mardi 17 avril 2018

Quelques repères pour naviguer en sécurité

Atelier du mercredi 11 avril 2018

Spécial hoax & "fake news"

Atelier du vendredi 6 avril 2018

À propos de Cambridge Analytica

Atelier du mercredi 4 avril 2018

Inclusive ? L’est-elle donc ? YES or NO ?!

Atelier du mercredi 28 mars 2018

Sécurité

Atelier du mardi 27 mars 2018

Collaborative, l’économie ?

Atelier du mercredi 14 mars 2018

Email, encore

Atelier du mardi 13 mars 2018

Dictionnaires, traduction, prononciation

Atelier du mercredi 7 mars 2018

Si c’est comme ci, si c’est comme ça

Atelier du mercredi 28 février 2018

De l’autre côté

Atelier du mercredi 21 février 2018

Pour un séjour de quelques jours

Atelier du mardi 20 février 2018

Autour des moteurs

Atelier du mardi 13 février 2018

Messagerie, recap !

Atelier du vendredi 9 février 2018

Focus sur Amazon

Atelier du mercredi 7 février 2018

Fichier joint

Atelier du vendredi 2 février 2018

Question d’image

Atelier du mardi 30 janvier 2018

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |