Lilapuce
 

exercices (mercredi 19 juin 2013)

Arrête !

JPEG - 48 ko

Et voilà, nous sommes arrivés au dernier cours.

Pour fêter cela, Ladies & gentlemen : Dr Madd Vibe, alias Angelo Moore, chanteur et saxophoniste du resplendissant Fishbone.

Pour l’essentiel, les illustrations utilisées pour cet exercice sont des numérisations de jaquettes de CD.

L’image de base est une photo magnifique, qui orne The Reality Of My Surroundings. Cette image est créditée, sur le disque, à Max Aguilera-Hellweg.

Le logo Fishbone, que l’on retrouve sur toute la discographie du groupe, a été récupéré sur Truth and Soul. D’après ce que mes pauvres yeux ont pu trouver sur les jaquettes à ce sujet, il semblerait que la paternité de ce logo revienne à "Tony Lane & Nancy Donald on Apple Macintosh computer " (tel qu’il est indiqué sur le CD éponyme du groupe, le premier, sorti en 1985).

Il n’y a aucune difficulté technique particulière dans cet exercice ; rien que vous ne sachiez déjà. Il faut juste y passer le temps nécessaire.

En bas de page, comme d’habitude, vous trouverez les éléments. Attention, toutefois ; l’archive Zip est très, très lourde : 9,416Mo !

Il ne s’agit pas d’images en haute définition, mais les tailles sont nettement supérieures à celles que vous avez l’habitude de traiter dans cet atelier. Cela vous donne la possibilité de les sortir, a priori, dans une meilleure qualité.

Très important : ce ne sont donc pas les images affichées dans le présent tutoriel qui doivent être récupérées pour faire l’exercice, mais celles placées dans l’archive de bas de page.

Voici les étapes :

Rassembler les trois images dans une seule zone de travail

Retoucher les pliures de la jaquette

Une fois que vous avez correctement repéré les trois morceaux et estompé les raccords, il faut essayer de reconstituer la photo, telle que vous la voyez sans les pliures.

Un travail long et assez délicat qui demande à la fois précision et goût de l’expérimentation, voire la pratique intensive d’un authentique bidouillage. Le tampon de duplication est évidemment l’outil le plus adapté pour réaliser cette petite cuisine. Vous pouvez aussi essayer le correcteur, le copier-coller et le pinceau, sans oublier les outils de correction densité, goutte d’eau et netteté, doigt et autre pièce...

Dernière recommandation : n’oubliez pas que les mode de fusion des calques et l’opacité peuvent vous aider à superposer des nuances et des textures de façon assez subtile.

Détourer Angelo Moore

Une fois que vous avez fini votre travail de retouche, vous pouvez "Créer un document à partir de l’état actuel" (palette historique) ; ce qui permet d’aplatir l’image dans un deuxième document, lequel servira au détourage.

Aucune consigne particulière ; n’oubliez pas d’effectuer votre détourage par zones qui s’additionnent et dès que votre résultat semble vous convenir, activez un masque de fusion.

Vous devriez arriver à quelque chose proche de l’image ci-dessous.

Bon.

Petit problème : le cadrage de l’image n’est plus adapté à l’image détourée. Il va falloir ajouter quelques morceaux choisis : environ 13.45% du pied gauche ainsi qu’un lot complet "bas de jambe droite".

Procédons par ordre : d’abord compléter le pied gauche, puis ensuite dessiner complètement le pied droit.

Oui, dessiner complètement le pied droit.

Vous ne vous sentez pas en mesure d’y arriver ?
Cela tombe bien : moi non plus. Rien qu’à l’idée même d’envisager de dessiner ce pied, un constat s’impose : ah non, cette affaire-là n’est absolument pas pour moi. Je ne suis pas artiste ! Essayons de combler cette lacune en utilisant quelques procédés peu avouables. Il doit bien y avoir sur Internet quelques vieux godillots, par-ci, par-là, pour nous sortir d’affaire.

Essayez par exemple l’occurrence boots sur le module image de votre moteur de recherche préféré et vous devriez trouver votre bonheur.

Gardez votre image à l’écran et essayez de trouver une quelconque jambe orientée dans la même direction de celle que vous recherchez.

A titre d’exemple, voici ce que j’ai trouvé.

Le but du jeu consiste à placer une forme qui vous servira de modèle pour dessiner le contour du soulier définir. Ensuite vous complèterez ce contour (sélection) en appliquant une texture à partir de l’autre chaussure.

C’est vrai que tout cela est assez laborieux mais, d’un autre côté, je n’ai jamais prétendu que la pratique de Photoshop relevait de la fulgurance.

Avec un peu de patience, vous devriez arriver à un résultat proche de cela :

Le plus gros est fait ; après ce n’est qu’une affaire de goût personnel.

- Pour le traitement de l’image : isoélie sur 8 couleurs pour contraster la photo, quelques ajustements sur les niveaux, le mode de fusion "éclaircir" pour donner l’aspect lumineux des jaunes et basta.

- Pour la composition : j’ai préféré mettre cette image détourée dans un fond noir, histoire d’éviter l’aspect visuel flottant. Le cercle vert renforce l’assise. Le placement du visuel est décentré, évidemment. Le logo est en option.

Tout se trouve dans l’archive ci-dessous.

 

FISHBONE : 9,416Mo

 

 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»