Lilapuce
 

Compte rendu (lundi 3 avril 2017)

Autour des antennes relais

En réponse à une remarque formulée en début de séance par l’un des participants, nous avons entrepris de consacrer une large partie de notre soirée à des recherches autour du thème « dangerosité des antennes relais ».

Essayons de lancer une requête sur Ixquick avec cette expression.

Premier constat : nous voici en présence d’un exemple caractéristique de sujet abondamment référencé par les moteurs de recherche, mais un rapide coup d’œil permet d’observer qu’il n’existe pas sur la question de point de « vue incontestable ».

La forte représentativité de voix militantes (parties prenantes et donc contradictoires), la façon dont les média traditionnels abordent généralement le sujet sous une forme interrogative ainsi que la prudence, pour ne pas dire le retrait des institutions : tout porte à croire qu’il sera plus difficile d’obtenir ce soir un retour du net aussi tranché que celui concernant d’autres sujets qui peuvent aussi porter à la controverse (par exemple : réchauffement climatique ou amiante).

En l’état actuel, surtout si, tel que dans mon cas, aucun niveau d’expertise ou même de connaissance scientifique élémentaire sur la question ne permet de construire sa propre opinion, je pense qu’il est préférable de prendre le temps nécessaire pour tenter de comprendre les tenants et aboutissants d’un tel sujet.

Rien ne s’oppose à ce que cette démarche se fasse collectivement, bien au contraire mais avant cela, je suggère de rappeler quelques conseils élémentaires :

- Les points de vue « militants » sont légitimes mais encore faut-il qu’ils soient clairement identifiés comme tels. La neutralité de votre point de vue sur la dangerosité des antennes relais sera forcément mise en doute s’il s’avère que vous êtes - directement ou indirectement - rattaché à un opérateur industriel ayant intérêt à vendre du service téléphonique. Inversement ce n’est pas parce que vous êtes membre d’une association qui se présente comme étant indépendante que votre point de vue sera nécessairement plus « pertinent » que celui d’une institution, d’une entreprise ou d’une autre association plus connue et éventuellement plus mainstream que la vôtre.

- Qu’est-ce qu’un propos « pertinent » ? Considérons, par exemple, que ce qu’il est de coutume de reconnaître dans le domaine universitaire soit étendu à tous les champs de la connaissance : un propos jugé comme étant valide par une communauté présentant un niveau d’expertise reconnue. Dans le doute, mieux vaut donc s’appuyer en priorité sur des institutions (universitaires, associatives ou médiatiques), qui, par leur notoriété, seront plus tenues par la rigueur de leur argumentation ou le contenu de leurs publications que ne le sont de stricts inconnus.

- Sur le web il nous faut donc obligatoirement savoir « qui est l’auteur » avant même d’essayer de comprendre « ce qu’il raconte » (surtout si le propos vous séduit). Cela signifie qu’il est primordial, en premier lieu, d’identifier l’origine des résultats fournis par le moteur en observant les adresses URL afin de connaître les noms de domaine, avant de lire les titres ou les résumés des pages, puis une fois rendu sur le site, s’il s’agit d’un auteur inconnu, il nous faut absolument trouver la rubrique « À propos » ou « Qui somme-nous ? » (souvent en pied de page). À défaut d’avoir trouvé cette rubrique, pour ma part, je quitte généralement la page. Une fois clairement identifié (entité, localisation, etc.) il ne faut pas hésiter à formuler des recherches sur l’auteur pour en savoir plus à son sujet.

- Le travail de vérification et de recoupement, parfois assez pénible sur le web, doit être effectué systématiquement, en procédant à de nouvelles recherches pour chaque point d’information factuel permettant de construire un point de vue. On adoptera, pour chaque nouvelle recherche, la même méthode que celle proposée ci-dessus.

Les autres comptes rendus de l'atelier «Internet 2» :

Copier...

Atelier du lundi 12 juin 2017

Ouvre donc la fenêtre, ça sent pas bon

Atelier du lundi 29 mai 2017

Fake news & Ransomware, suite

Atelier du lundi 22 mai 2017

Rumeur, intox & autres coups tordus

Atelier du lundi 15 mai 2017

Autour de WhatsApp

Atelier du lundi 27 mars 2017

Piratage à tous les étages

Atelier du lundi 20 mars 2017

Objets connectés roulants

Atelier du lundi 13 mars 2017

Question d’image

Atelier du lundi 27 février 2017

La tête de l’emploi

Atelier du lundi 20 février 2017

Contournements

Atelier du lundi 13 février 2017

Google big bros.

Atelier du lundi 6 février 2017

Comment nommer ?

Atelier du lundi 30 janvier 2017

Connexion et autres considérations

Atelier du mardi 24 janvier 2017

C’est gratuit ?

Atelier du lundi 23 janvier 2017

Biens communs

Atelier du lundi 16 janvier 2017

Dans la boule de cristal

Atelier du lundi 9 janvier 2017

Uberiborativation ?

Atelier du lundi 12 décembre 2016

Syndication

Atelier du mercredi 7 décembre 2016

Anonymat nu

Atelier du lundi 5 décembre 2016

Musique en ligne

Atelier du lundi 28 novembre 2016

Faut pas rater le truc

Atelier du lundi 21 novembre 2016

Faut pas rater le film

Atelier du lundi 14 novembre 2016

On reste calme

Atelier du lundi 7 novembre 2016

Allez, allez...

Atelier du lundi 31 octobre 2016

TAC TAC

Atelier du lundi 24 octobre 2016

Artificiel

Atelier du lundi 17 octobre 2016

Trompe l’œil

Atelier du lundi 10 octobre 2016

Sigles & lignes de commande

Atelier du lundi 3 octobre 2016

GAFAM (première couche)

Atelier du lundi 26 septembre 2016

Le navigateur

Atelier du lundi 19 septembre 2016

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |