Lilapuce
 

exercices (samedi 5 avril 2008)

Canasson paisible [2]

Étape précédente : nous avons procédé à récapitulatif des différentes techniques de sélection.

Et puis, surtout, dans « la dernière partie de cette première étape », vous avez découvert une autre façon de créer un masque de fusion à partir d’une sélection active.

Nous en étions donc là :

JPEG - 71.5 ko

Avant de continuer le traitement sur l’image, il est indispensable d’observer ce que la création de ce masque de fusion a entraîné comme modification dans la palette couche.

Souvenez-vous, j’avais déjà présenté cette palette de façon assez furtive, lors des premiers exercices puis, plus précisément, avec le « Sphinx techno » (voir support).

Nous avions vu que la palette couche permet notamment de stocker les sélections mémorisées sur des couches Alpha (transparentes).

Regardez ce qu’il est arrivé lorsque nous avons créé le masque de fusion :

- nous avions mémorisé la sélection du cheval en tant que « détourage_cheval » ; nous retrouvons cette couche en bas de la pile.

- en créant un masque de fusion, Photoshop a automatiquement ajouté une seconde couche alpha, nommée « canasson Masque » (reprenant l’intitulé du calque sur lequel le masque a été créé).

Nous avons donc la forme mémorisée sur deux couches distinctes et indépendantes l’une de l’autre, même si, pour l’instant, elles sont absolument identiques.

Il est important de garder à l’esprit cette logique de traitement, surtout si l’on souhaite utiliser ces éléments pour corriger notre détourage.

C’est exactement ce que nous allons faire, maintenant : on active à nouveau l’affichage de la palette calques.

Je souhaite vérifier la qualité du détourage, or ce fond en damier blanc-gris, qui symbolise la transparence, n’est vraiment pas très confortable.

Afin d’avoir un meilleur confort visuel, je décide donc de créer un fond uni, quitte à ce que cela soit temporaire.

Ce nouveau calque de fond doit être placé sous le calque courant : CTRL-ALT+clic sur l’icône nouveau calque :

JPEG - 65.5 ko

Je crée, ensuite un calque de réglage (voir support) de type « couleur unie » ; c’est une solution simple pour remplir un calque d’arrière plan.

JPEG - 70.6 ko

Mieux vaut choisir une couleur permettant le meilleur contraste : vas pour un vert bouteille.

JPEG - 55.2 ko

A présent, nous y verrons plus clair !

Attention : l’objectif de la procédure consiste à vérifier le détourage, afin de le corriger. Pour effectuer cette tâche, il est que probable que nous aurons besoin d’utiliser les pixels de l’image (par exemple, à l’aide de la baguette magique).

Par conséquent, il faut bien vérifier que c’est la vignette de l’image qui est activée ; et non celle du masque de fusion ; par précaution, mieux vaut cliquer sur la vignette.

JPEG - 76.7 ko

Effectivement, on constate que le détourage demande à être retravaillé.

Un petit coup de baguette magique fera l’affaire. Vous voyez, je vous avais prévenu : il fallait bien être sur la vignette de l’image pour récupérer ces zones rouges !

La sélection partielle semble satisfaisante ; nous allons pouvoir corriger le masque.

Pour cela, autant travailler directement sur le masque de fusion :

Je maintiens enfoncée la touche « Alt » du clavier et je clique sur l’icône du masque de fusion associé au calque canasson

Du coup, c’est le masque qui s’affiche à l’écran en niveau de gris :

La suite peut être réalisée par une succession de raccourcis clavier :
- Touche D du clavier, afin de charger les couleurs de premier plan et d’arrière plan par défaut : le noir et le banc .

- Touche X du clavier, pour intervertir premier plan et arrière plan . A chaque pression on intervertit les couleurs. Le but de notre démarche consiste à placer le noir au premier plan.

- Alt + Retour arrière pour remplir la sélection avec la couleur de premier plan ; donc avec le noir. Sachez, pour information, que le raccourci CTRL + Retour arrière permet de remplir avec la couleur d’arrière plan. Autrement dit, dès lors que vous connaissez les deux raccourcis, peut importe, dans le même contexte, si le noir est en premier ou en arrière plan.

Le masque est corrigé, vérifions tout de suite le détourage de l’image en désactivant l’affichage du masque de fusion (clic sur la vignette de l’image).

C’est bon ! Je peux désélectionner (CTRL+D).

Mais attention, il y a un piège !

Regardez ce qui se passe, désormais, si je cherche à récupérer la sélection détourage_cheval, c’est-à-dire, celle que j’avais constitué avant de faire la correction sur le masque de fusion :

Cette sélection-là ne correspond plus au masque de fusion :

Autrement dit, pour éviter toute confusion, vous avez tout intérêt à corriger cette situation.

Deux possibilités :

- Soit vous supprimez purement et simplement la sélection détourage_cheval et considérez qu’il n’y a désormais qu’une seule couche valide correspondant au masque de détourage : canasson Masque.

- Soit vous actualisez la couche détourage_cheval pour la faire correspondre exactement au masque corrigé.

C’est cette seconde solution que je vais vous présenter, même si elle peut sembler plus contraignante, voire inutile. Ce sera l’occasion de vous familiariser avec le travail sur les couches :

Affichage, donc, depuis la palette couche, de canasson Masque, correspondant au masque de fusion associé au calque canasson. Je rappelle que c’est ce masque qui a été corrigé :

JPEG - 56.8 ko

Vous constatez que, dans la palette couche, le masque apparaît en rouge translucide (partie masque) et que les parties dégagées laissent apparaître l’image de fond. C’est quand même plus commode que la palette calque, sur laquelle, souvenez-vous, le masque est représenté, par défaut, en noir et banc opaque.

Ce qui est bien, c’est que, y compris sur les couches, les outils sont accessibles. Je prends donc la baguette magique…

JPEG - 67.5 ko

… afin de sélectionner le masque. Je commence par ce petit îlot.

JPEG - 57.3 ko

Puis le reste.

JPEG - 58 ko

Je désactive l’affichage de la couche sur laquelle je viens de travailler. Je garde la sélection surtout !

JPEG - 56.9 ko

Puis j’active la couche à corriger : détourage_cheval. On retrouve le décalage entre la sélection et le masque actif. Bah c’est normal, puisque c’est justement ça qu’il faut corriger.

JPEG - 60 ko

Afin de bien différencier visuellement les deux couches, je décide de modifier la couleur du masquage : double-clic sur l’icône de la couche.

JPEG - 67.9 ko

Sur la boîte de dialogue, je clique ensuite sur la couleur (rouge par défaut) ; ce qui ouvre le sélecteur.

JPEG - 48.7 ko

Je choisis une autre couleur…

JPEG - 49.1 ko

… qui s’applique immédiatement à mon masque.

JPEG - 62.4 ko

Ensuite je prends l’outil pinceau et j’applique la couleur au bord de la sélection afin de corriger le masque.

JPEG - 66.7 ko

Inutile de finasser : la sélection délimite le remplissage manuel.

JPEG - 66.6 ko
JPEG - 60.3 ko

Voilà qui est fait. Je désélectionne, je reviens sur la palette calques.

Pour une ultime petite vérification…

JPEG - 72.8 ko
JPEG - 65.5 ko
JPEG - 60.7 ko

Oui.

Prochain support : quelques trucages…


 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»