Lilapuce
 

Compte rendu (mercredi 17 octobre 2018)

Collages producteurs d’images insolites

Les mots-clés qui devraient vous permettre de retrouver les images de notre - désormais - traditionnel quart d’heure du soir :

- collage Jacques Prévert

- roman-collage Max Ernst

Les deux artistes ont traversé la même époque et fréquenté le même milieu ; en l’occurrence, les surréalistes.

L’un comme l’autre ont eu recours à la technique du collage, sans pour autant que cela représente leur seul mode d’expression. Il est à noter, d’ailleurs, que le roman-collage représente une des formes du collage, parmi d’autres, pratiquée par Max Ernst.

Chacun a développé un univers singulier qui, au premier coup d’œil, les distingue totalement l’un de l’autre.

Pour autant nous avons constaté, qu’en dépit de cette grande disparité esthétique entre les deux œuvres, des points communs peuvent être recensés pour définir sommairement une forme particulière de collage :

- le collage, tel qu’il est pratiqué par Ernst et Prévert, permet de réaliser une œuvre originale en réutilisant des images imprimées. La réutilisation d’images, par découpage et collage, représente l’essentiel de la procédure technique, si ce n’est la seule technique, employée pour réaliser l’œuvre.

- le plus souvent, ces images récupérées ont été réalisées par d’autres personnes que le « colleur » ;

- le collage (avec les pratiques d’autres franc tireurs de l’époque, tels que Duchamp ou Picabia) remet en cause le sens qu’il convenait de donner, jusque-là, à des expression telles que « création », « artiste » et « œuvre d’art » ;

- la main de « l’artiste » n’intervient que pour recomposer, parfois avec une grande dextérité (Ernst) au point que l’on peine à distinguer le raccord technique du collage, alors même que son évidence logique s’impose sans détour ;

- le résultat final, aussi spectaculaire soit-il, ne s’expose jamais pour fanfaronner une quelconque forme de « virtuosité de l’artiste », laquelle correspond, du point de vue du colleur, à une esthétique totalement désuète et ridicule ;

- le collage n’a d’intérêt que s’il permet d’atteindre une intention ou un objet ; ici, l’objet consiste à produire un choc émotionnel par l’assemblage d’éléments hétéroclites , produisant ce fait, des images au caractère insolite ou extravagant ;

Venons-en à présent sur les caractéristiques de l’un et de l’autre de nos « colleurs » :

- les images découpées et recollées d’Ernst - dans ses romans-collages - sont le plus souvent prélevées de gravures imprimées en noir sur papier blanc, en taille douce (planches de sciences naturelles, romans à l’eau de rose, livres d’enfants, etc.), ce qui permet de toujours produire des images finalisées, avec une unité de ton ;

- les « sources » de Prévert sont beaucoup plus disparates ; on y trouve des cartes postales, des photos de revues, des prospectus publicitaires, et mêmes des reproductions d’œuvres d’art. Les collages de Prévert sont très souvent humoristiques. Parfois, nous ne sommes pas loin du détournement et du pastiche. Précision importante : contrairement à ce qui se voit souvent aujourd’hui, le travestissement est toujours affirmé sans aucune ambiguïté ; on n’essaie jamais de piéger ou tromper le « regardeur », même si on le provoque souvent, afin, comme le disait Duchamp, que ce soit le regardeur qui fasse l’œuvre.

Nous avons évoqué le fait que la pratique du collage pouvait être mise en regard avec la découverte de l’écriture poétique dite du « cadavre exquis », cette dernière étant contemporaine de nos deux protagonistes.

Nous avons toutefois constaté que l’utilisation du hasard - élément essentiel dans la pratique du cadavre exquis - n’avait probablement pas eu cours dans la réalisation des collages de Max Ernst et encore moins dans celle de Jacques Prévert.

En interrogeant votre moteur favori avec les mots-clés "hasard arts plastiques" vous pourrez constater que le sujet est particulièrement riche. Même si cela nous conduit assez loin de notre domaine de prédilection (le photomontage), je ne saurais trop vous recommander de vous documenter sur les pratiques créatives produites à l’aide de cadres imposés par le hasard. Je suis sûr que vous y trouverez des choses très utiles pour notre atelier et, à défaut, pour votre propre équilibre personnel !

Fin du quart d’heure, place à l’exo du soir sur Gimp : Tourzarayures

Les autres comptes rendus de l'atelier «Photomontage» :

Juxtaposition

Atelier du mercredi 7 novembre 2018

Portraits recomposés

Atelier du mercredi 31 octobre 2018

Montages constructivistes

Atelier du mercredi 24 octobre 2018

Surimpression

Atelier du mercredi 10 octobre 2018

Message politique

Atelier du samedi 6 octobre 2018

Vous avez dit photomontage ?

Atelier du mercredi 26 septembre 2018

GIMP nouvelle version

Atelier du mercredi 27 juin 2018

Remue-méninge

Atelier du vendredi 15 juin 2018

Nous y sommes

Atelier du mercredi 6 juin 2018

Il ne reste plus qu’à

Atelier du mercredi 30 mai 2018

Montage... pour remonter

Atelier du mercredi 23 mai 2018

Bouclage

Atelier du mercredi 16 mai 2018

Le point sur les projets

Atelier du mercredi 21 février 2018

Prise en main Inkscape

Atelier du mercredi 14 février 2018

Spécial motif

Atelier du mercredi 7 février 2018

Point ressources

Atelier du mercredi 31 janvier 2018

Boîtes à textures

Atelier du vendredi 19 janvier 2018

Pour démarrer l’année...

Atelier du mercredi 10 janvier 2018

Sun, Chvéïk, le Pendu et le Mégalo

Atelier du mercredi 20 décembre 2017

Traitement haut contraste

Atelier du mercredi 6 décembre 2017

Outils de sélection (2)

Atelier du mercredi 22 novembre 2017

Outils de sélection (1)

Atelier du mercredi 4 octobre 2017

Définition et résolution [1]

Atelier du mercredi 27 septembre 2017

L’atelier exposé

Atelier du mercredi 14 juin 2017

Dernier tour de piste avant l’expo

Atelier du mercredi 24 mai 2017

Travaux personnalisés

Atelier du mercredi 17 mai 2017

Sélection par les exos (5)

Atelier du mercredi 7 décembre 2016

Sélections par les exos (4)

Atelier du mercredi 30 novembre 2016

Sélection par les exos (3)

Atelier du mercredi 23 novembre 2016

Sélections par les exos (2)

Atelier du mercredi 16 novembre 2016

| 1 | 2 | 3 |