Lilapuce
 

exercices (mercredi 10 avril 2013)

Comme "Chunga’s revenge" (Photoshop)

Comme d’habitude, vous trouverez dans l’archive Zip, ci-dessous, plusieurs fichiers permettant de faire l’exercice (un modèle au format JPG, un autre en PSD et deux documents de travail).

Notre visuel du jour : Chunga’s revenge, album historique de Frank Zappa.

Le design de ce disque a été réalisé par Calvin Schenkel, un graphiste à qui fut souvent confié la tâche d’interpréter visuellement l’univers de Zappa (je vous recommande, notamment, la fabuleuse illustration intérieure de l’album).

La photo, de Phil Franks, a été vigoureusement remaniée par Schenkel : à fond les potars sur les contrastes.

Le traitement graphique renforce le côté punchy de l’image.

S’agit-il d’un caniche jappant sec ou d’un monstre beuglant gras ?

Allez savoir. Ici, comme souvent avec Frank, l’ambiguïté féconde l’invention. Au risque de s’exposer aux plus extravagantes interprétations. Par exemple, d’aucuns prétendent que le grand Zappa serait ici en train de bailler... N’importe quoi : il braille !

À y regarder de plus près, on se rend compte que cette image contient beaucoup plus de nuances qu’elle ne semble en présenter au premier abord. Bien sûr, on voit tout de suite qu’il ne s’agit pas d’une illustration au trait (avec juste du noir et du blanc). Il y a du gris – certes – mais, combien de niveaux ?

Pour répondre à cette question, mieux vaut que vous puisiez évaluer par vous-même, ce que vos yeux vous disent :

- Ouvrez, à partir du fichier joint, l’image « Chunga_scan.jpg » sur Photoshop

- Dupliquez cette photo (clic droit sur la barre de titre) et placez les deux fichiers côte à côte.

- Affichez l’histogramme via le menu « Fenêtre ».

- Cliquez sur la copie et passez par le menu « Image / Réglages / Isohélie »

- Baissez progressivement les niveaux d’entrée de la copie, jusqu’à ce que vous perceviez une différence entre les deux images (ci-dessous, l’effet est bien visible ; vous devriez normalement voir une différence avant d’arriver à 8 niveaux).

Une fois cette première expérience faite, fermez la copie sans enregistrer.

Il y a donc plusieurs niveaux de gris, voilà qui est vérifié. Mais il n’en reste pas moins vrai qu’il s’agit d’une photo très contrastée, notamment par une absence significative des ¼ de tons (entre blanc et gris moyens).

Nous avions vu, avec le « Blue-mask » de l’ami Lou, comment Photoshop pouvait nous aider à réaliser une image à fort contraste, notamment, par l’isohélie.

Le but du jeu, avec cet exercice, va consister à essayer de faire le chemin inverse : restituer à cette image très fortement contrastée une apparence photographique classique, en demi-tons.

Pour cela nous partons de deux documents de travail :

- Le visuel de la couverture, mais dans la version qui se trouve à l’intérieur du livret d’un CD acheté en 1990, c’est à dire avant la remastérisation complète de l’œuvre du chef sur Rykodisc. Cette image-là, est plus grande que celle qui se trouve sur la pochette, mais elle a été recadrée. Il manque donc de la matière, à gauche ; il faudra s’en rappeler. Cette image scannée, nous l’avons déjà éditée. Elle s’appelle : Chunga_scan.jpg

- À l’époque de la mise en ligne de cet exo, j’ai découvert sur le web, une reproduction en miniature de la photo originale « Chunga’s » (le site de Phil Franks n’existait pas encore). Vous trouverez ce fichier, dans le document joint, sous le nom de Chunga_recup.jpg.

Problème : cette image demi-ton est terriblement petite (150px/218px) et d’une faible résolution (72Dpi). En l’agrandissant à la taille du visuel du CD (401px/342px) – y compris par une multitude d’étapes successives – on obtient une infâme bouillie pixellisée (ci-dessous).

Il va donc falloir trouver le moyen de garder la netteté de « l’image contrastée » tout en lui ajoutant toutes les nuances de l’image « demi-tons ».

Voici la méthode que je propose :

1. Ouvrez dans Photoshop les trois documents au format JPG de l’archive du jour (vous pouvez observer le docment finalisé, au format PSD, pour information).

2. Créez un document vide de la taille du document scanné : 401 px * 342 px à 72 Dpi. Enregistrez-le en tant que « Chunga_exo.psd ». Ce sera notre document de travail.

3. Glissez-déposez le document « Chunga_scan.jpg » dans ce nouveau « Chunga_exo.psd » (comme cela on garde le document original en l’état). Vous avez donc un nouveau calque : renommez-le immédiatement « contrastée ».

4. Déplacez ce calque « contrastée » en le calant à droite de l’image.

5. Créez une sélection depuis le bord gauche de la zone de travail jusqu’au visage. Passez en mode masque pour corriger votre sélection (notamment sur le bord).

Dès que le résultat vous convient, mémorisez la sélection en tant que « bord gauche ».

Il faut maintenant intervertir la sélection (Maj-Ctrl + I)

Puis cliquez sur l’icône « masque de fusion ».

Le détourage est fait.

6. Créez une copie de « Chunga_recup.jpg » enregistrer la copie en tant que « Chunga_recup_copie.jpg » et fermez l’original.

7. Prenez l’outil rectangle (M) en spécifiant les paramètres de l’outil : Proportions fixes de 401 * 360.

8. Zoomez et cliquez sur l’outil rectangle. Le but du jeu consiste à tracer un rectangle en partant du bord supérieur gauche de l’image« Chunga_recup_copie.jpg ». Attention il y a une bordure noire qui encadre la photo ; démarrez votre sélection à droite de cette bordure :

Puis glissez jusqu’à l’autre bord :

9. Tout en conservant l’outil rectangle, déplacez votre sélection pour arriver au même cadrage que le modèle. Il n’est nécessaire d’obtenir une correspondance au pixel près.

10. Passez ensuite par le menu "Image / Recadrer

Image « Chunga_recup_copie.jpg » recadrée :

11. Par un clic droit sur la barre de titre, modifiez la taille de cette photo...

pour arriver à 401 pixels de large :

12. Prenez l’outil déplacement et glisser déposer le document « Chunga_recup_copie.jpg » dans « Chunga_exo.psd »

et renommer immédiatement ce nouveau calque en tant que « demi-tons ».

13. Modifiez l’opacité du calque « demi-tons » ...

... afin de le placer en repérage avec le calque « contrastée ».

Vérifiez le positionnement en cliquant sur l’icône « œil », de façon à masquer temporairement le calque « demi-tons ». L’image est repérée si vous ne constatez aucun saut important en passant de l’un à l’autre de ces deux calques. La « précision » de ce réglage n’est pas très rigoureuse, car, de toute façon, les deux images ne sont pas exactement au même format. Cela ne devrait pas poser trop de problème )par la suite.

Une fois le positionnement correctement effectué, remettez l’opacité à 100%.

14. Tout le but du jeu va désormais consister à effectuer des manipulations pour combiner des effets entre ces deux calques. Il va donc falloir commencer par les dupliquer.

On conserve les noms des calques proposés par Photoshop « demi-tons copie » et « contrastée copie ».

Vérifiez que le calque « demi-tons copie » et « contrastée copie » sont placés respectivement en première et deuxième position. Masquer l’affichage des calques originaux (placés dessous).

15. Dans un premier temps, on va essayer d’adoucir l’image ; de lui redonner les nuances en demi-tons. Pour cela, placez-vous sur le calque « demi-ton copie » et appliquez un filtre « Atténuation / Flou gaussien ».

16. Toujours sur ce calque, appliquez un mode de fusion « Incrustation »

Puis liez ce calque avec le suivant « contrastée copie »...

... et fusionnez les calque liés :

17. A l’aide du réglage « Niveaux » (CTRL+L)...

... nous allons déplacer la position du gris moyen pour déboucher les ¾ de tons.

Renommer ensuite ce calque « demi-ton copie » en tant que « MIX 1 ».

18. Il faut, à présent, récupérer le fond gauche qui se trouve sur le calque inférieur. Pour cela, en s’assurant que l’on est bien placé sur le calque « MIX1 », effectuez CTRL+clic icône nouveau calque ; ce qui a pour effet de créer ce calque sous le calque sélectionné.

19. Placez-vous sur le calque « mix1 » et effectuez la commande CTRL+G (associer au calque précédent). L’image disparaît :

Renommez le calque vide en tant que « Masque de fond » :

20. Activez l’affichage du calque « Demi-tons »...

... et récupérez la sélection...

... « Bord gauche »...

...et – très important – vous cliquez sur la case « Inverser » :

21. Placez vous sur le calque « masque fond »

Appuyez sur la touche D du clavier, pour restaurer les couleurs noir – blanc en couleur de premier plan et d’arrière plan. En s’assurant que c’est bien le noir qui est en premier plan (appuyez sur la touche X en cas contraire), remplissez votre sélection avec de la couleur noire à l’aide de la commande ALT+Retour arrière.

Activer l’affichage du claque « MIX 1 »

Dupliquez le calque « MIX 1 »...

... en tant que « MIX 2 »

22. Appliquez un flou gaussien sur ce claque « MIX 2 »

23. Restez bien sur ce calque « mix2 » et appliquez un mode de fusion « Produit »...

... en réglant l’opacité du calque sur environ 25%. Le but étant d’apporter un peu de densité dans les zones blanches du visage.

Vous pouvez supprimer – attention, sur ce calque, uniquement - à la gomme les zones des cheveux pour récupérer les reflets.

24. Placez-vous sur « mix1 » et prenez l’outil « Goutte d’eau » il ne vous reste plus qu’à atténuer les contours, et, éventuellement, lui brosser les dents. L’outil densité permettra également de pouponner notre très cher Frank pour lui éclaircir le teint. Ajuster ensuite les niveaux pour rééquilibrer la balance des gris, selon vos préférences.

Voilà, avec ça Chunga est vengée. Boogie !!!

 

Chunga’s revenge

 

 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»