Lilapuce
 

supports (mercredi 10 mars 2010)

Document maître (OOo) [3] : corriger les styles

Résumé de l’étape précédente : vous avez inséré les trois fichiers dans le document maître. L’apparence des styles de titres a été uniformisée selon le modèle du document maître. Il est impossible, depuis le document maître, de modifier les textes et l’organisation hiérarchique (abaisser ou hausser les niveaux de titres). Vous avez basculé ; (c’est vrai, vous avez basculé ?)... Bref, le navigateur d’un document maître se présente, à la demande, en deux versions distinctes : l’une, spécifique aux documents maîtres et, l’autre, le navigateur classique s’affichant sur n’importe quel document standard.

Modifier les textes

Nous avions remarqué quelques incohérences, notamment dans le premier document. Comme il nous est impossible de modifier quoi que ce soit depuis le document maître, il va falloir éditer le fichier d’origine pour corriger les textes.

Bien entendu, nous pourrions, pour cela, passer par le menu « Démarrer », ouvrir le raccourci « Mes documents », puis le dossier du projet et double-cliquer sur le fichier.

Mais c’est inutile, car le document maître nous permet d’éditer directement les fichiers liés à partir d’un double-clic :

Attention, c’est à partir de maintenant qu’il faut rester particulièrement attentif sur ce qui s’affiche à l’écran.

Après le double-clic, le document d’origine s’ouvre dans une nouvelle fenêtre. Notez bien que cela n’a pas fermé pour autant le document maître. C’est dans ce genre de situations, qu’il peut être fort commode de passer rapidement d’une fenêtre à l’autre à l’aide du clavier, car nous aurons besoin de le faire à plusieurs reprises.

Nous pouvons constater qu’il s’agit bien du document d’origine par le nom du fichier qui s’affiche dans la barre de titre de la fenêtre, mais également par l’apparence des styles (aucune couleur sur les Titres 1 et Titre 2) ; comme quoi il n’est pas inutile que les styles des documents d’origine ne soient pas basés sur le même modèle que celui du document maître. Cette différence visuelle permet de bien différencier immédiatement si l’on travail sur l’un ou sur l’autre.

Nous allons désormais pouvoir corriger notre texte.

Je rappelle très brièvement ce que nous devons corriger (reportez-vous à l’étape suivante pour plus de détail) :

- remplacer le style « Questions » par « Titre 2 »

- baisser l’ancien style « Titre 2 » en « Titre 3 ».

Pour commencer, vu la profusion des informations présentées dans la palette « Styles et formatage », je vais essayer d’organiser tout cela afin d’y un peu plus clair : je sélectionne, en bas, l’option « Hiérarchie » :

Je constate alors que le style personnalisé « Question » ne figure pas dans la rubrique « Titre », ce qui explique l’absence des occurrences de ce style dans le navigateur.

Les manipulations, présentées dans les quelques vues ci-dessous, ne devraient pas vous sembler inhabituelles (voir supports sur les styles). Je m’en tiendrai donc, quant aux commentaires, qu’au strict minimum.

Sélection du style à appliquer :

Outil « Mode tout remplir » et application sur le style à modifier :

Vérification du style dans le sélecteur :

Avant de continuer cette transformation sur les autres occurrences du styles « Questions », il est préférable de baisser tout de suite les « anciens Titres 2 », faute de quoi on risque de ne plus s’y retrouver entre « anciens » et « nouveaux » titre 2.

À partir du navigateur, je sélectionne le paragraphe placé juste en-dessous de celui qui vient d’être corrigé, il s’agit précisément d’un niveau de titre à baisser :

Je clique sur ce bouton pour l’abaisser :

Un rapide coup d’œil sur le navigateur m’indique, sur cette parie du texte, que l’organisation hiérarchique semble cohérente : le paragraphe corrigé apparaît bien en tant que style « Titre 3 »

Ce que me confirme le sélecteur de style :

Il nous faut désormais renouveler l’opération sur toutes les occurrences suivantes du style titre 2 afin de baisser d’un niveau (merci Charlie).

À vous de jouer !

Après quoi, vous ne devriez avoir qu’une occurrence de style « Titre 2 », celle qui a été modifiée précédemment.

Il ne vous reste plus qu’à passer en revue votre texte pour repérer les autres occurrences du style « Questions » afin de les passer en style « Titre 2 » (re-merci Charlie).

À vous de jouer !

Normalement, après toutes ces corrections, vous devriez obtenir le résultat suivant :

Voilà qui devrait nous aider à mieux nous repérer. On récapitule :

- Une occurrence de titre 1

- Cinq occurrences de titre 2

- Huit occurrences de titre 3

J’enregistre le fichier (CTRL+S) je le ferme (CTRL+W) et je retourne sur le document maitre.

Actualiser

Tiens, rien n’a changé. On voit toujours les occurrences du style « Questions », reconnaissables à leur encadré gris. C’est normal ?

Oui c’est normal, parce que les modifications de documents liés s’affichent dans le document maître à partir du moment où l’on active ce bouton « Actualiser »…

… pour sélectionner « Tout » ;

Le programme renvoi alors une boîte de dialogue afin que l’on confirme l’action…

Après quoi les transformations s’affichent dans le document maître :

Si, pour vous mettre en confiance, vous souhaitez renouveler la procédure depuis le début, fermez votre fichier sans enregistrer et recommencer la création du document maître et l’insertion des trois fichiers liés. Dans ce cas, je précise, que les (pénibles) modifications que vous avez apportées sur le document « 01_Le projet.odt » ne seront évidemment pas à refaire, puisque celles-ci, par contre, ont bien été enregistrées.

À vous de jouer.

(...)

Vous avez donc inséré vos trois fichiers et vous avez apporté un certain nombre de corrections depuis les « sources ». Il est temps, désormais, d’enregistrer le document maître :

Très important : assurez-vous que vous enregistrez votre document maître dans le même dossier que celui où se trouvent les fichiers liés, cela permettra de conserver correctement les liens, y compris si vous déplacez, par la suite, le dossier lui-même.

Je baptise ce document maître avec un petit nom de circonstance, qui le distinguera des trois autres ; ce sera « Master_Web ».

Dernier point à observer à cette étape précise : un document maître se distingue des documents ordinaires OpenOffice Writer par le format. Vous le constatez par le fait que l’explorateur n’affiche pas les autres fichiers et par l’extension indiquée dans le champ « Type » ; il s’agit de .odm

Toutes ces procédures de contrôle étant effectuées, je valide par « Enregistrer »

Je peux désormais fermer le document maître et vérifier immédiatement mon « dossier projet » pour y constater la présence du nouveau fichier :

Pour éditer à nouveau le document maître il suffira tout simplement de double-cliquer dessus.

À l’ouverture, une boîte de dialogue vous demandera s’il faut actualiser les liens : normal, puisque désormais votre fichier maître est relié à des documents. A priori, vous répondrez « oui » à cette question, sauf si vous pensez que des corrections non désirables (ou devant être vérifiées) ont peut-être été apportées sur les fichiers liés...

Prochaine étape : on continue les corrections.


 

Autres supports
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»