Lilapuce
 

supports (mercredi 14 novembre 2007)

Installer Wamp

Wamp est l’un des serveurs d’évaluation permettant d’installer un CMS ou un blog sur son propre ordinateur avant de le mettre en ligne sur Internet. Concrètement, nous aurons besoin de serveurs d’évaluation pour tester des programmes tels que Spip, Joomla ou WordPress.

Ce type de programmes (outre Wamp, signalons EasyPhp et Xampp) présente l’intérêt de regrouper les composants nécessaires au fonctionnement de la plupart des outils de publication automatisés :

- Un serveur Apache utilisés par les hébergeurs.

- Le langage de programmation Php permettant de générer des sites Web dynamiques. Ce langage est intégré en standard sur les serveurs de pages Web.

- Un serveur de base de données MySQL (et son outil d’administration PhpMyAdmin). Il s’agit de l’autre composant indispensable à la création de sites web dynamiques.

Tous les composants présentés ci-dessus, ainsi que les serveurs d’évaluation et la plupart des CMS et Blog à installer sont fournis sous licence GPL (logiciel libre).

Les applications telles que Wamp permettent donc de disposer d’un environnement local proche de celui de la plupart des hébergeurs ; tous les composants ont été modifiés dans le seul but de tester ses pages en local. N’attendez pas de Wamp ou d’EasyPhp qu’ils transforment votre ordinateur en serveur Internet en vous permettant, par exemple, de consulter vos pages à distance : ce n’est pas fait pour cela.

Quelques conseils avant de démarrer

La procédure décrite ci-dessous est standardisée. Vous aurez sensiblement les mêmes étapes à respecter si vous installer d’autres programmes équivalents (EasyPhp, Xampp, etc.).

Il est toutefois nécessaire de signaler quelques recommandations générales permettant d’utiliser ce type de programme dans les meilleures conditions :

- Après avoir installé et essayé les unes et les autres, essayez d’utilisez de préférence l’une de ces applications et évitez d’en faire fonctionner plusieurs sur le même ordinateur. Le fait d’avoir plusieurs programmes de ce type peut engendrer certaines perturbations, notamment au niveau de la gestion du serveur MySQL. Il est donc préférable de désinstaller l’application courante (après avoir procédé aux sauvegardes) avant d’en essayer une nouvelle.

- Il est inutile, pour cet usage limité à tester un site Web, de faire fonctionner les composants (Apache et MySQL) en tant que services (ce qui reviendrait à les lancer au démarrage de l’ordinateur). Mieux vaut les lancer ponctuellement, en tant qu’applications, lorsque vous avez besoin pour traiter votre CMS ou votre blog. Signalons que le démarrage en tant qu’application correspond à la configuration par défaut de la plupart de ces programmes, mais qu’il est possible de la modifier (notamment sur Xampp).

- En cas de mise à jour du programme (utile, notamment pour actualiser la version de PHP), sauvegardez vos bases de données via PhpMyAdmin (support à venir), et désinstallez l’ancienne version du programme avant d’en installer une plus récente.

- Il est nécessaire d’utiliser ce type d’application avec un profil administrateur. Par conséquent, il est indispensable, comme d’habitude, d’installer le programme à l’aide du raccourci « exécuter en tant que… » (voir le support), mais aussi d’utiliser la même commande à chaque fois que vous lancez l’application (après l’installation). Je n’ai jamais rencontré aucune difficulté pour mettre en pratique cette procédure avec EasyPhp ; ce qui n’a pas toujours été le cas pour Wamp et encore moins pour Xampp (ce qui ne signifie pas que c’est impossible avec ces deux programmes). Quoi qu’il en soit, si vous êtes contraints de lancer votre serveur dévaluation en ouvrant directement une session sur le profil « administrateur » de Windows (ce que je vous déconseille), soyez extrêmement vigilant ; au besoin, déconnectez-vous d’Internet. Vous n’en avez, a priori, pas besoin.

Téléchargement et installation

Ouvrez votre navigateur et tapez l’adresse suivante :

PNG - 57.4 ko

Un peu plus bas, dès la page d’accueil, vous devriez trouver l’indication suivante :

PNG - 6.3 ko

Vous pouvez renseigner ce formulaire. Il s’agit d’un logiciel libre.

PNG - 11.5 ko

Vous pouvez aussi télécharger directement le programme à partir de cet encadré qui se trouve un peu plus bas dans la page.

PNG - 5.5 ko

Après le clic, comme d’habitude, une boîte de dialogue vous demande de confirmer votre action.

Au cas où vous n’auriez pas utilisé Firefox (vous auriez bien tord) et si votre navigateur vous propose d’autres choix, cliquez toujours sur « enregistrez le fichier » ; ne l’exécutez pas.

PNG - 17.6 ko

Ensuite la fenêtre de téléchargement s’ouvre pour vous indiquer la progression du transfert. La version 2 pèse environ 20 Mo.

PNG - 21.7 ko

Vous devriez normalement vous retrouver avec le fichier sur le bureau. Attention, l’icône de ce fichier d’installation du programme est identique au raccourci d’exécution du programme, une fois celui-ci installé.

Il faudra donc ne pas oublier de supprimer cette icône d’installation après la mise en route du programme.

PNG - 84.2 ko

A supposer que votre session usuelle soit celle d’un « utilisateur standard », installez votre programme en tant qu’administrateur (voir support) :

On vous avertis, le cas échéant (selon la version téléchargée), de la nécessité de désinstaller une version antérieure.

PNG - 61.5 ko

Les étapes suivantes correspondent à l’affichage classique d’un assistant d’installation de programme :

PNG - 26.7 ko

On accepte la licence et on clique sur « Next »…

PNG - 17.9 ko

Il est préférable de laisser la localisation de ce programme à la racine du disque dur ; dans la même partition que celle où se trouve Windows (C :\)

Next.

PNG - 15.6 ko

Oui pour les raccourcis placés sur le bureau et dans le lancement rapide la barre de tâches !

PNG - 14.1 ko

Si, après avoir installé le programme, vous constatez que Wamp refuse de se lancer « en tant qu’administrateur » à partir d’un ces deux raccourcis, voici comment procéder :

- Depuis l’explorateur de fichier (par exemple « Poste de travail » ou « Ordinateur » sur Vista), sélectionnez le dossier C:\wamp , cliquez du bouton droit de la souris puis « Envoyer vers bureau (Créer un raccourci) » (voir support).

- Ce raccourci conduira directement l’utilisateur standard depuis son bureau vers le dossier cible de Wamp, ce qui lui permettra de lancer l’application « en tant qu’administrateur » à l’aide du fichier wampmanager.exe.

Nous n’en sommes pas là : pour l’heure il faut terminer d’installer le programme.

Cliquez sur « Install »

PNG - 15.3 ko

Quelques minutes d’installation…

PNG - 12.5 ko

Je vous recommande vivement de définir Firefox comme navigateur par défaut (au moins) pour votre site Web.

PNG - 68.5 ko

Et on termine l’installation.

PNG - 12.2 ko

Ce qui devrait normalement déclencher quelques réactions de votre pare-feu…

PNG - 28.8 ko

Même s’il ne s’agit pas d’afficher des pages disponibles sur Internet, nous avons absolument besoin de l’ouverture des ces ports pour utiliser Apache.

PNG - 38.8 ko

Normalement Wamp vous demande d’indiquer une adresse e-mail. Il n’est pas question d’utiliser un quelconque serveur de messagerie à partir de cette application : laissez les indications par défaut et passez à l’étape suivante.

Le cas échéant, activez les autorisations nécessaires. Par exemple, ci-dessous, c’est l’antivirus.

PNG - 11.3 ko

Et là, c’est le pare-feu de Windows qui se réveille. Ah, on m’avait bien dit, pourtant, qu’il ne faut jamais faire fonctionner deux pare-feu en même temps !

PNG - 24.1 ko

C’est fini.

PNG - 27 ko

Voici l’icône de l’application :

PNG - 147.9 ko

Lorsque le programme est lancé, une minuscule icône apparaît dans le systray (zone de droite de la barre de tâches).

Ci-dessous, une vue agrandie de cette icône :

En cliquant du bouton droit de la souris sur l’icône vous pouvez, par exemple, modifier la langue utilisée pour communiquer avec le programme :

PNG - 112.4 ko

En cliquant du bouton gauche de la souris sur cette même icône, on fait apparaître un menu. C’est à partir de ce menu que vous pourrez accéder aux principales fonctionnalités dont vous aurez besoin pour faire votre site.

PNG - 87.7 ko

Par exemple, la rubrique Localhost ouvre le navigateur et vous conduit ….

PNG - 87.4 ko

… vers votre page d’administration. De là, vous pourrez notamment :

- accéder à vos divers projets Web (rubrique Vos projets)

- administrer vos bases de données (phpmyadmin). Remarquons, qu’en plus de MySQL, Wamp, propose le moteur de bases de données : Sqlite)

- vérifier la version et la configuration de Php qui est installée sur Wamp (phpinfo())

- etc.

Bref, autant de paramètres que nous aurons l’occasion de détailler par la suite.

PNG - 66.1 ko

Pour l’instant, même si nous n’avons encore installé aucun outil de création de site Web, remarquez un détail d’une extrême importance, l’adresse du navigateur (vue ci-dessous) :

http://localhost/

Cette adresse indique la « racine » du serveur. Pour afficher votre site, vous avez besoin au minimum que cette page soit présentée à l’écran ; cela prouve que le serveur fonctionne.

De plus, comme nous le verrons, cette page d’accueil du serveur est le point de départ de votre projet, vous l’utiliserez pour installer le site et vous y retournerez à chaque modification ou mise à jour.

PNG - 23.8 ko

Il faudra peut-être modifier quelques réflexes.

Si vous avez déjà réalisé un site web à l’aide d’un éditeur HTML, vous savez certainement qu’il est possible d’afficher les pages « statiques » en double-cliquant sur un fichier HTML ou en ouvrant ce dernier depuis le navigateur.

Autrement dit, une page statique (HTML) s’affiche directement dans le navigateur, quel que soit le contexte.

Ce n’est pas le cas des sites « dynamiques » ; et en particulier, les projets créés à l’aide d’outils tels que Wordpress Joomla ou Spip.

Dans la logique de création de pages « dynamiques », des fichiers sont programmés pour utiliser les ressources du serveur et c’est ce dernier qui, après avoir interprété les instructions du programme, va construire de façon dynamique la page et l’afficher dans le navigateur.

Voilà pourquoi il ne faut jamais essayer d’afficher une page dynamique en double cliquant sur l’icône d’un fichier : vous ne feriez qu’ouvrir ce fichier dans un éditeur texte (s’il s’agit d’un fichier de langage interprété du type PHP). Cela vous permettrait de voir le code - ce qui est parfois nécessaire - mais certainement pas la page finalisée dans le navigateur.

En fait, si vous souhaitez faire défiler des pages installées sur votre serveur local, mieux vaut utiliser la barre d’adresse ou les liens hypertextes, comme vous le feriez sur Internet.

Si cela vous semble encore un peu vague, nous aurons prochainement l’occasion de mettre en pratique ces observations en installant l’un de ces outils de publication automatisé.

En attendant, vous pouvez supprimer l’icône du fichier d’installation de Wamp. Vous n’en avez plus besoin.

PNG - 126.2 ko