Lilapuce
 

supports (lundi 7 décembre 2009)

Moteur de recherche : logique générale

Lorsque vous faites appel à un moteur tel que Google, essayez de privilégier la pertinence plutôt que l’abondance. Si vous n’y prenez garde, vous risquez, en effet, d’être submergé par une vertigineuse quantité d’information plus ou moins en rapport avec votre requête ; ce qui peut vous conduire rapidement à une désagréable sensation de saturation.

Cette série de supports sur les moteurs propose quelques conseils pour vous aider à mieux tirer parti des possibilités et des limites de la recherche sur le web. On pourrait, à juste titre, me reprocher de n’aborder que Google, à l’exclusion d’autres outils. Ce moteur, loin d’être unique, repose sur une logique d’utilisation qui en fait un standard de la recherche sur Internet. Toutes les recommandations indiquées ci-dessous peuvent être transposées sur d’autres moteurs (que nous découvrirons par la suite).

Savoir précisément ce que l’on cherche

Avant d’interroger Google, il est préférable de savoir précisément ce que vous cherchez. Evitez - surtout si vous découvrez Internet - de formuler des recherches avec des termes trop vagues ou portant sur des sujets extrêmement généraux. Essayez plutôt de tester l’efficacité d’un moteur en utilisant un sujet précis, que vous connaissez bien.

Par exemple, vous adorez cuisiner et vous voulez savoir quelles sont les recettes proposées sur Internet pour la quiche lorraine. La recherche concernera donc précisément ce plat et non la cuisine en général. En consultant de fiches sur la quiche lorraine, vous découvrirez certainement qu’il existe une multitude de sites consacrés à la cuisine ; mais c’est à partir de votre expertise sur la quiche que vous pourrez évaluer concrètement l’intérêt de tel ou tel site de cuisine.

Dès lors que vous savez précisément ce que vous recherchez, vous devez connaître quelques règles élémentaires sur le fonctionnement d’un moteur de recherche ; ce que nous allons découvrir.

Moteur de recherche : un robot, un index, un algorithme

Voici de façon très simplifié comment fonctionne un moteur de recherche :

- un robot (parfois appelé spider) scrute à intervalle régulier le contenu d’Internet afin de récupérer automatiquement les informations qui se trouvent sur les pages.

- les informations sont alors stockées et actualisées dans une énorme base de données : un index (que l’on pourrait assimiler à une duplication du contenu d’Internet).

- Google applique à cet index un algorithme (un programme informatique) afin que, lorsqu’un visiteur tape des mots clés dans le champ de recherche, le moteur retourne une liste de sites web ayant un rapport avec les mots clés. Le succès de Google repose en grande partie sur l’efficacité de cet algorithme.

Il ne faut donc attendre rien d’autre d’un moteur.

C’est à vous de lui indiquer, le plus précisément possible, quel est le thème de votre recherche en ajoutant, au besoin, autant de mots clés pertinents ; chacun étant séparé par un espace.

Par exemple, pour connaître la date de la réouverture du grand palais après la restauration de la verrière, vous pouvez taper les mots clés suivants :

grand palais réouverture restauration toiture verrière

Le premier résultat de Google vous conduira, a priori, vers le discours du Ministre de la Culture de l’époque, avec les informations recherchées.

Support suivant : à propos des langues.