Lilapuce
 

supports (mercredi 14 octobre 2009)

Outil pinceau

L’outil de duplication de mise en forme (le pinceau) permet d’appliquer assez rapidement la mise en forme d’une portion texte à d’autres portions de texte.

Lorsque l’on change l’aspect initial de son texte, il n’est pas rare qu’il faille paramétrer trois ou quatre options de mise en forme (couleur, taille, police, graisse, etc.).

Si la même mise en forme doit s’appliquer à d’autres portions de texte, par exemple, pour des titres, on pourrait penser qu’il faut recommencer à chaque fois les mêmes manipulations.

En réalité, la répétition décomposée, étape par étape, d’une même mise en forme sur plusieurs portions de texte n’est pas une solution très satisfaisante. Ce genre de manipulations à répétition engendre une perte de temps assez importante et, surtout, c’est le meilleur moyen de produire un texte avec des incohérences visuelles, car en procédant de la sorte, les risques d’erreurs sont importants.

L’outil pinceau peut être une solution envisageable pour surmonter cette difficulté ; à condition qu’il s’agisse de petits documents ; 1 à 2 pages maximum. Au-delà de 2 pages, laissez tomber le pinceau et mettez-vous aux styles.

Pour bien décomposer le maniement de l’outil pinceau, il est préférable de suivre les étapes suivantes :

1) Appliquez une mise en forme de caractère sur une portion de texte qui sera considérée comme "modèle".

2) Sélectionnez ce modèle.

3) Double-cliquez sur l’outil pinceau : ainsi, vous chargez la mise en forme du modèle dans le pinceau.

Surtout ne maintenez pas le bouton de la souris enfoncé. Il faut juste déplacer la souris avec le pinceau en main sur le document. Vous constatez, d’ailleurs, que le pointeur a changé d’aspect

4) Localisez visuellement la portion de texte sur laquelle doit s’appliquer la mise en forme du modèle ; dans notre exemple, il s’agit de la ligne "Chapitre2" (en fait, c’est un paragraphe). Appliquez le pinceau sur cette portion de texte : tout en maintenant le bouton enfoncé surlignez le texte.

Dès que vous lâchez la souris la mise en forme du modèle s’applique à cette portion texte.

5) Quand vous n’avez plus besoin de l’outil pinceau, vous pouvez "reposer l’outil" en cliquant à nouveau sur l’icône de la barre d’outil.

Deux remarques importantes en guise de conclusion :

- Si vous effectuez un simple clic au lieu du double-clic sur l’outil pinceau à l’étape 3, vous ne pourrez utiliser votre pinceau qu’une seule fois. Mieux vaut, à mon avis, double-cliquer afin de pouvoir l’utiliser plusieurs fois et le reposer quand vous n’en avez plus besoin.

- Si vous souhaitez appliquer la mise en forme à l’ensemble du paragraphe, il est inutile de "surligner" le paragraphe en entier. Vous pouvez pointer en marge gauche du paragraphe jusqu’à ce qu’apparaisse la flèche blanche orientée nord-est. Dans ce cas, contrairement aux apparences, vous devez savoir que vous avez toujours le pinceau en main. Vous pouvez le vérifier en observant l’apparence de l’outil dans la barre d’outils : s’il est allumé (fond plus clair ou coloré) c’est que vous l’avez toujours en main. dans ce cas, en double-cliquant en marge, vous appliquez votre mise en forme au paragraphe ; y compris, donc, les options de mise en forme de paragraphe (retrait, espacements, alignement, etc.).


Bien que le pointeur a changé d’aspect (flèche blanche) parce qu’il est placé à cet endroit de la marge, on constate, en observant la barre d’outils, que le pinceau est toujours actif


En double-cliquant devant le paragraphe, ce sont toutes options de mise en forme du modèle qui s’appliquent (format de police et format de paragraphe).


La même vue désélectionnée, pour une meilleure visibilité. On voit bien pourquoi la mise en forme s’est appliquée uniquement à cette portion de texte : il s’agit d’un paragraphe, délimité par le pied de mouche. Remarquez, là encore, en quoi l’affichage des caractères invisibles permet de mieux contrôler le traitement de texte !


 

Autres supports
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»