Lilapuce
 

exercices (mardi 14 avril 2015)

Reflet d’une fenêtre (Gimp)

Cet exercice présente les procédures à effectuer sous Gimp pour obtenir ce type d’effet :

PNG - 130 ko

« L’effet reflet » est un artefact graphique extrêmement répandu. On le retrouve partout : publicité, interface de programmes et de pages Web, design de presse et de packaging, etc.

Il est impossible que vous ne l’ayez jamais vu.

Mon but ne consistant nullement à vous recommander de vous plier à la mode, je vous propose de voir comment faire le truc. Simple curiosité. Histoire de savoir et, éventuellement, de passer à autre chose.

Une fois n’est pas coutume, vous n’aurez, ici, aucun fichier joint à récupérer.

Avant de commencer cet exercice, vous devrez créer vous-même votre document de travail. Pour cela, il suffit d’afficher n’importe quelle fenêtre et de réaliser une capture d’écran.

Si vous ne savez pas comment exécuter cette manip, consultez le compte rendu de l’atelier « Initiation à l’informatique » qui traite du sujet. Vous y trouverez les liens vers les supports qui vous expliquent comment faire une capture d’écran sur Windows XP, ainsi que sur Windows 7 (et Vista ).

La mise en situation présentée ci-dessous est réalisée à partir d’une page de mon site perso. Bien entendu, rien ne vous oblige à prendre la même. Rappelons qu’il s’agit de capturer une fenêtre à l’écran ; quelle que soit cette fenêtre.

Pour information, je propose un autre exercice qui use du même « effet reflet » et que nous aborderons ultérieurement. Là, il ne s’agit pas d’une fenêtre, mais d’une photo d’un processeur.

Venons-en au sommaire de notre exo :

- Taille du canevas

- Centrer automatiquement l’image dans le canevas (1)

- Centrer automatiquement l’image dans le canevas (2)

- Dupliquer le calque de l’image à refléter

- Création du dégradé

- Transformer « miroir vertical »

- Placer l’image du reflet

- Alpha vers sélection

- Créer un masque de calque

- Appliquer un dégradé dans le masque de calque

- Appliquer le masque de calque

- Fusionner les calques

- Outil perspective

Taille du canevas

Une fois votre capture d’écran effectuée, affichez l’image dans Gimp.

Il va nous falloir redimensionner la taille du canevas, car, pour que la fenêtre se reflète, il est nécessaire que notre « image globale » – c’est à dire, « ce qui se voit » et, qui s’appelle le « canevas » sur Gimp – présente une définition supérieure à l’objet reflété.

PNG - 76.5 ko

En premier lieu, il faut veiller à ce que les deux maillons de chaînes ne soient pas collés l’un à l’autre. Au besoin cliquez sur l’un d’eux pour voir l’effet et recliquez jusqu’à ce qu’ils apparaissent tel que sur la vue ci-dessous.

Mon image est composée, en largeur, de 1920 colonnes de pixels et, pour l’instant, c’est également la largeur du canevas.

Je modifie ce paramètre en doublant approximativement la largeur d’origine du canevas : 4000 pixels :

PNG - 69.2 ko

Pour la hauteur, je passe de 1080 pixels à 3000 pixels :

PNG - 61.9 ko

Centrer automatiquement l’image dans le canevas (1)

En cliquant sur ce bouton « Centrer », je centre automatiquement l’image à l’intérieur du canevas. Nous verrons qu’il y a d’autres méthodes à notre disposition.

PNG - 22.8 ko

Je valide les modifications apportées au canevas :

PNG - 29.5 ko

De retour sur l’interface générale de GIMP, je clique sur le 4e bouton de la fenêtre « Navigation » ...

PNG - 126.2 ko

afin d’ajuster automatiquement l’affichage au bon ratio pour que l’image s’affiche en entier à l’écran (voir support) :

PNG - 177.8 ko

Centrer automatiquement l’image dans le canevas (2)

Je clique ensuite sur l’outil de déplacement :

PNG - 116.8 ko

Car, en fait, je souhaite décentrer verticalement l’image, afin de réserver la place nécessaire au reflet. Je saisis mon image et je la glisse donc vers le haut :

PNG - 201.9 ko

Si mon positionnement vertical est satisfaisant, il me faut revoir le centrage horizontal, car en déplacement l’image manuellement j’ai perdu ce centrage.

Pour cela, je vais utiliser l’outil prévu à cet effet : L’alignement :

PNG - 65.8 ko

Première chose, il faut indiquer à partir de quoi doit être positionné le calque.

Je pense qu’il aurait été préférable d’indiquer « Canevas » à la place d’« Image », mais, faute de mieux, je choisis « Image ». :

PNG - 37.1 ko

Puis ensuite il faut impérativement cliquer sur l’objet à déplacer. On doit voir apparaître les poignées blanche placées au quatre coins du calque (ici entouré en rose) :

PNG - 279.8 ko

Il suffit de cliquer sur ce bouton pour centrer automatiquement en largeur :

PNG - 40.1 ko

Je garde mon positionnement vertical mais le calque est parfaitement centré en largeur :

PNG - 102.3 ko

Dupliquer le calque de l’image à refléter

Première étape pour créer le reflet : il faut dupliquer le calque. Ce dupli apparaît dès que je clique sur ce bouton , placé en bas de la fenêtre « Calque » :

PNG - 25.8 ko

Par souci de cohérence, je déplace le calque nouvellement créé vers le bas, puisqu’il est destiné à devenir le reflet de l’image d’origine. Pour cela il suffit de cliquer sur la flèche qui pointe vers le bas.

PNG - 40.6 ko

Création du dégradé

Je clique sur ce bouton pour créer un nouveau calque :

PNG - 38.1 ko

J’indique ensuite le nom que je veux attribuer à ce nouveau calque, en l’occurrence « dégradé » :

PNG - 127.5 ko

Il faut ensuite, le cas échéant, modifier l’ordre des calques...

PNG - 43.3 ko

... afin d’obtenir le résultat suivant :

PNG - 31.5 ko

Après avoir cliqué sur le calque de fond (appelé « dégradé »), je saisis l’outil « Dégradé ». Je vérifie que les couleurs de Premier Plan et d’Arrière Plan sont celles que je souhaite appliquer à mon dégradé : dans mon cas, ce sera du noir au blanc (pour rétablir ces valeurs, il suffit d’appuyer sur la touche « D » du clavier) :

PNG - 69.1 ko

Je trace une droite de bas en haut :

PNG - 294.7 ko

Pour obtenir le dégradé correspondant au geste effectué : en bas, la zone où s’arrête le noir correspond au point où j’ai appuyé sur le bouton de la souris pour tracer la droite et en haut, le point où s’arrête le gris le plus clair pour passer au blanc pur, correspond au point où j’ai lâché le bouton de la souris :

PNG - 119.6 ko

Transformer « miroir vertical »

Nous avons vu que ce sera le deuxième calque – le duplicata – qui doit être utilisé pour faire le reflet, alors autant cliquer tout de suite sur ce calque :

PNG - 64.8 ko

Tout en restant sur ce deuxième calque, je souhaite masquer temporairement le calque placé en première position ; ceci afin d’avoir un meilleur confort visuel.

Pour cela, il suffit de cliquer sur l’icône de l’œil du premier calque...

PNG - 66.3 ko

... pour faire disparaître cet œil ; ce qui signifie que le calque ne s’affiche plus à l’écran, mais il suffit de cliquer à nouveau sur l’emplacement où était l’œil pour le faire réapparaître ainsi que l’affichage des pixels placé sur le calque correspondant :

PNG - 65.9 ko

Restons sur le deuxième calque avec ce premier calque masqué. Je clique sur le menu calque, puis je survole « Transformer » puis je clique, enfin, sur « Miroir vertical » :

PNG - 147.4 ko

L’image placée sur ce calque est retournée verticalement :

PNG - 273.1 ko

Placer l’image du reflet

Je clique à nouveau sur l’outil « Déplacement » :

PNG - 95.3 ko

Puis - détail important - sur l’option « déplacer le calque actif » :

PNG - 96.9 ko

Ce qui permet de descendre l’image pour placer la partie supérieure au niveau de ce qui correspondait à la partie inférieure sur l’emplacement d’origine (indiqué par le cadre pointillé) :

PNG - 144.3 ko

Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de précision sur ce déplacement, car maintenant que le calque destiné à devenir le reflet est déplacé vers le bas, je peux rétablir l’affichage du premier calque (clic pour faire apparaître l’œil) :

PNG - 56 ko

Voilà qui est fait :

PNG - 200.8 ko

Il faut zoomer suffisamment :

PNG - 81.5 ko

Pour ajuster les deux images parfaitement dans le même alignement vertical, avec juste un petit espace entre les deux :

PNG - 157.5 ko

Une fois cet ajustement fait, je peux rétablir un affichage global :

PNG - 118.2 ko
PNG - 143.9 ko

Alpha vers sélection

Après avoir vérifié que le calque qui comporte l’image à l’envers est toujours le calque actif (ici surligné en bleu)...

PNG - 64.8 ko

... je passe par le menu « Calque », pour survoler « Transparence »...

PNG - 63.1 ko

... et enfin, « Alpha vers sélection » :

PNG - 69.1 ko

Voilà qui me permet de ne sélectionner que les zones du calque qui comportent des pixels ; ce qui peut se vérifier sur l’éditeur de sélection, ici en bas à droite :

PNG - 137.8 ko

Créer un masque de calque

Mon image est sélectionnée, il ne me reste plus qu’à appliquer un masque de calque, selon la procédure habituelle.

Un clic droit sur la vignette du calque, puis « Ajouter un masque de calque » :

PNG - 71.5 ko

Sur la fenêtre suivante, il faut bien vérifier que c’est l’option « Sélection » qui est cochée, après quoi je valide par « Ajouter » :

PNG - 187.7 ko

Le masque de calque est créé. Il est même sélectionné – ce qui peut se vérifier par l’encadré blanc - il faut surtout veiller à ne pas cliquer ailleurs, dans la fenêtre calque, tant que nous n’avons pas terminé l’étape suivante :

PNG - 55.9 ko

Appliquer un dégradé dans le masque de calque

J’ai bien écrit « ne pas cliquer ailleurs, dans la fenêtre calque » donc je peux saisir sans problème l’outil dégradé, puisqu’il s’agit d’une zone de l’interface de Gimp qui n’est pas située dans la fenêtre calque.

PNG - 91.6 ko

Une ultime vérification ne peux pas faire de mal : Le masque de calque est-il encadré ?

PNG - 54.6 ko

Est-ce que les couleurs de PP et d’AP sont bien celle définie par défaut (Noir et Blanc) ?

PNG - 73.9 ko

Si je réponds oui à ces questions, alors je peux tracer, comme tout à l’heure – de bas en haut – mon dégradé par dessus l’emplacement du masque de calque, en dépassant sur la partie supérieure, tel qu’il est indiqué ci-dessous :

PNG - 250.9 ko

J’ai donc appliqué un dégradé du noir au blanc sur le masque de calque.

Les partie le plus noires – en bas du masque – masquent les pixels du calque auquel est associé ce masque et les plus blanches - en haut – laissent passer l’information.

Voilà pourquoi j’ai dépassé par le haut la zone du masque avec l’outil dégradé : je ne souhaite pas que l’image reflétée apparaisse de façon aussi nette que l’originale.

PNG - 157.6 ko

Appliquer le masque de calque

Je clique ensuite du bouton droit de la souris sur le calque associé au masque et je choisis « Appliquer le masque de calque » :

PNG - 75.7 ko

Ce qui permet de garder l’effet du masque sans le masque :

PNG - 56.1 ko

Modifier la transparence du calque

Au besoin, il est possible aussi de modifier l’opacité du calque afin d’atténuer l’image du reflet. Seul votre œil vous dira si cette procédure doit être appliquée :

PNG - 66.3 ko

Fusionner les calques

Une fois que le rendu de l’effet semble satisfaisant, je fusionne le calque de l’image du dessus avec son reflet. Clic droit sur le premier calque et « Fusionner vers le bas » :

PNG - 73.1 ko

Il n’y a plus que deux calques : la fenêtre avec son reflet et le fond dégradé.

PNG - 55.4 ko

Si la zone correspondant au reflet est encore sélectionnée...

PNG - 40.4 ko

... il faut la désélectionner :

PNG - 38.9 ko

Outil perspective

Afin de donner un effet de perspective, je saisis l’outil idoine :

PNG - 96.5 ko

Puis je clique sur l’image et je modifie les positions des poignées de cette façon : :

PNG - 178 ko

Puis je valide par « Transformer » :

PNG - 99.8 ko

Et enfin, au besoin je déplace l’image...

PNG - 88.1 ko

... pour la positionner sur le fond :

PNG - 101.1 ko

 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»