Lilapuce
 

exercices (mercredi 19 juin 2013)

À corriger : modes de fusion

Voici, à titre d’exemple, le type de corrections que vous devrez effectuer sur cette série d’images.

Particularité de cet exo : l’essentiel des corrections seront à effectuer en dupliquant des calques et en jouant sur les modes de fusion, notamment pour corriger la sous-exposition dans les ombres. De façon complémentaire, vous aurez souvent a créer des masques de calque (ou de fusion, pour Photoshop) afin d’apporter des corrections limitées à certaines zones.

Les originaux n’ont pas été artificiellement modifiés après coup. Les fichiers ont été transférés directement dans cet état sur l’ordi.

Il s’agissait de fichiers JPG d’une définition de 3888×2592 pixels.

Corrections

Voici, toujours, à titre d’exemple, la liste des manips à effectuer, sous Gimp, pour arriver au résultat souhaité :

Mode d’emploi de l’exercice

Il vous faudra, encore, vous contenter du type d’indications fournies ci-dessus. Ces consignes sont inscrites sur un petit fichier texte (format texte brut).

Bien entendu, vous disposerez des images avant et après pour vous aider. Cette série comporte 14 images, fournie sous la forme d’archives Zip.

Les documents de travail sont disponibles, ci-dessous, en fichiers attachés. Vous y trouverez donc les éléments suivants :

- les originaux (archives zip)

- les images corrigées (archives zip)

- les consignes pour Gimp (format texte brut)

- les consignes pour Photoshop (à venir)

Une fois que vous aurez récupéré les deux séries d’images, ainsi que la listes des consignes, je vous conseille d’enregistrer tout ceci dans un dossier spécifique ; par exemple « Modes de fusion ».

Imprimez la liste des consignes (texte).

Décompressez vos archives et éditez la première image de chacun des dossiers (« originaux » et « corrigées »).

Créez une sous-arborescence supplémentaire, intitulée « Documents de travail ». Ce dossier servira à enregistrer votre propre série de fichiers corrigés (donc une troisième version) sans modifier le document d’origine :

Par exemple le fichier « 01_MODES.png » sera enregistré, dès ouverture, sous « 01_TRAVAIL_MODES.png » dans ce dossier « Documents de travail ».

Et vous recommencerez les mêmes procédures (ouverture des deux versions et enregistrement d’une troisième) pour toutes les images de la série avant de les corriger.

À propos des fichiers transmis

Afin de gagner de la place, j’ai fortement réduit la définition des images (12%) avant de les charger sur le site.

Les images communiquées aux ateliers sont donc d’une définition supérieure à celles disponibles ci-dessous.

Pour les mêmes raisons d’économie d’espace de stockage, je n’ai communiqué sur cette page, qu’une seule version des images corrigées ; mon choix s’est naturellement porté sur GIMP.

Les utilisateurs de Photoshop n’auront donc pas les « vrais modèles », correspondant, aux images corrigées avec ce programme (contrairement aux ateliers). Toutefois, les indications, portées sur le fichier texte ( PHOTOSHOP_MODES.txt), disponible ci-dessous dans quelques temps, fourniront des informations suffisantes pour obtenir un résultat assez proche des versions d’images corrigées avec Gimp.

 

Modes de fusion GIMP

 
 

Modes de fusion originaux

 
 

GIMP MODES DE FUSION

 
 

PHOTOSHOP MODES DE FUSION

 

 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»