Lilapuce
 

exercices (samedi 6 mars 2010)

Comme "Renegades" [2]

RAGE – la suite.

Voici quelques captures d’écran, qui nous permettront de nous rafraîchir la mémoire (voir étape précédente) :

Le modèle ; il s’agit de la jaquette du CD. Ce document a été utilisé uniquement pour sélectionner les formes de base. Il a fallu, dans un premier temps, le passer en mode RVB, puis, en plaçant le pli au milieu, l’agrandir progressivement (tirer un angle inférieur tout en maintenant la touche MAJ, pour garder les proportions initiales) jusqu’à ce qu’il arrive « à la coupe » (en deçà du fond perdu). (Je précise cette procédure, puisque, d’après ce que j’ai pu constater lors de l’atelier, cette phase de travail a représenté de sérieux motifs de difficulté pour tous).

Par contre, pour la suite des procédures, je vous épargne les explications. Reportez-vous aux consignes de la semaine dernière si vous souhaitez reprendre l’exercice depuis le début. En revanche, je vous propose la démarche suivante : essayez de décrire la fabrication du document Photoshop à partir des palettes. Ci-dessus, la palette calque.

Ci-dessus, la palette couche. Rien qu’avec ces deux captures d’écran, vous avez assez d’information pour savoir comment le document a été réalisé. Si vous ressentez la moindre hésitation, prenez un papier-crayon et décrivez chacune des phases : telle procédure permet d’obtenir tel résultat.

A présent passons à la suite de l’exercice.

Il s’agit de réaliser la quatrième page de couverture du livret (qui se trouve à gauche de la première, celle que nous avons travaillé la semaine passée). Rien de bien compliqué, a priori, puisqu’il va falloir recommencer le même genre de manipulations que la dernière fois.

1) Renommer et créer des groupes de calques

Il est préférable de renommer le groupe de calque existant en tant que « Recto_livret_1 », car la suite du travail concerne la partie gauche du recto. Pour cela, nous allons créer un second groupe de calque intitulé « Recto_livret_4 ».

Je rappelle qu’il s’agit de la quatrième page, puisque notre livret étant composé, en tout, de 12 pages, on devrait normalement paginer l’ouvrage de la façon suivante : 4 pages de couverture + 8 pages intérieur. La page 2 et la page 3 de couverture se trouvant respectivement à gauche et à droite du verso de couverture (les impaires sont toujours à droite !).

Une des façons de renommer un calque : clic droit et « Propriétés (du groupe) de calque… ».

Comment créer un groupe de calque, situé en dessous et que l’on peut directement nommer ?
Il suffit de cliquer sur cette icône, tout en maintenant les touches CRTL (pour placer en dessous) et ALT (pour le nommer)

Le nouveau groupe de calque s’intitule donc « Recto_livret_4 »

2) Définir les zones par bandes de deux carrés

Nous allons définir que notre zone globale de traitement de l’image se décompose en 4 parties. Afin de clarifier la situation et d’éviter de travailler sur le mauvais calque, nous allons créer quatre calques en leur donnant des noms explicites.

Placez-vous sur le groupe de calques « Recto_livret_4 » et créez un nouveau calque (CRTL-MAJ+N) que vous nommez « Nord-est ».
De la même façon, vous allez créer trois autres calques, de sorte que vous ayez le schéma suivant :

Quatre nouveaux calques qui portent des noms explicites. Enfin, je l’espère.

Sélectionnez le groupe calques « Recto_livret_4 », fermer-le (en cliquant sur la petite flèche) et placez-le au-dessus du groupe de calques « Recto_livret_1 ».

Remontez le groupe de calque dans la liste pour le placer tout à fait au dessus.

Il faut, à présent, délimiter chacune des 4 zones du verso. Masquez temporairement le groupe de calques « Recto_livret_1 » et, en maintenant la souris enfoncée depuis les règles, tirez deux repères, l’un horizontal et l’autre vertical

Placement du repère horizontal

Le repère vertical

Vérifiez que le magnétisme est activé sur les repères.

Menu Affichage/ Magnétisme (coché), d’une part et, d’autre part, Menu Affichage/ Magnétisme (le deuxième) /Repères (coché).

Tracez un rectangle correspondant à la partie supérieure (les deux carrés du haut)

La sélection rectangulaire est aimantée par les repères

Après avoir vérifié le placement du rectangle de sélection sur les repères, mémorisez cette sélection (Menu Sélection / Mémoriser la sélection…). Attribuez à cette nouvelle sélection : « deux carrés haut ».

Mémorisez la sélection de la partie supérieure en tant que « deux carrés haut »

Désélectionnez (CTRL+D). Puis cliquez sur la palette « Couche » (Passez par le Menu Fenêtre si vous ne l’avez pas à l’écran). Là, nous retrouvons, en bas de la liste, la couche que nous venons de créer.

La palette couche garde toutes les sélections mémorisées sur des couches Alpha (transparentes). En bas de la liste, on retrouve la couche « deux carrés haut ».

A présent, le but de la manip consiste à créer les autres zones de sélections. Pour cela nous allons masquer toutes les couches sauf « deux carrés haut » : cliquez sur l’icône de l’œil devant toutes les couches, jusqu’à ce que vous obteniez le résultat suivant :

C’est comme un interrupteur électrique : un clic,et on affiche l’œil, un deuxième pour le masquer, un troisième pour l’afficher à nouveau, etc.

Cliquez sur l’icône permettant de créer une nouvelle couche et intitulez cette dernière « deux carré bas »

Tracez une sélection sur la globalité des quatre carrés, puis récupérez la sélection « deux carré haut », cliquez sur l’option « Soustraire de la sélection ». Ensuite, après avoir vérifié que vous êtes bien sur la couche « deux carrés bas »il ne reste plus qu’à « vider » la sélection en appuyant sur la touche « suppression » du clavier.

Tracé de la sélection globale des quatre carrés

Récupérez la sélection « deux carrés haut ». Attention, très important : cliquez sur « Soustraire de la sélection »

Notre sélection du haut, réalisée par soustraction

La couche, après avoir vidé la sélection

Les deux couches en bord à bord s’affichent comme une seule zone d’un aplat rose uniforme. La moindre trace blanche à l’intersection signifierait une superposition des couches ; la présence de la couleur rouge du fond indiquerait, au contraire, un vide.

Nous avons déjà deux groupes horizontaux de carrés : le haut et le bas. Il faut, maintenant procéder de la même façon pour les bandes verticales.

Désélectionnez (CTRL+D).

Cliquez sur l’icône « Nouvelle couche » et nommez-la « deux carrés droite »

Avec l’outil « rectangle de sélection », tracez une zone qui englobe les deux carrés de droite, puis videz la sélection à l’aide de la touche suppression.

22

Désélectionnez (CRTL+D).

De la même façon qu’avec les bandes horizontales, créez la couche « deux carrés gauche » en récupérant la couche « deux carrés droite », laquelle est soustraite d’une sélection correspondant aux quatre carrés.

Vous devez obtenir le résultat suivant :

Observez, en particulier, la palette couche. Affichez juste les deux bandes verticales, comme nous l’avons fait précédemment avec les horizontales, pour vérifier qu’elles sont bien en bord à bord.

3) Définir les couches de chaque carré

Nous avons de bandes, il faut, maintenant, créer les couches pour chacun des carrés.

Afin d’éviter tout risque confusion entre calques et couches, nous allons nommer chacune des couches avec des appellations différentes.

Commençons par le carré supérieur droite ; créez une nouvelle couche, que vous appelez « supérieur droite ».

Récupérez la sélection « deux carrés droite »

Cliquez sur la couche « deux carrés haut »

Il est important de sélectionner cette couche, faute de quoi Photoshop vous indiquera, à l’étape suivante « aucun pixel sélectionné »

Récupérez la sélection « deux carré haut » en mode « intersection avec la sélection ».

Placez-vous à nouveau sur la couche « supérieur droite ». Appuyez sur la touche « Suppression du clavier ».

Désélectionnez.

Créer une couche « inférieur droite » qu’il faudra vider, selon le même principe :

- cliquez sur la couche « deux carrés droite »

- récupérez la sélection « deux carrés droite »

- récupérez la sélection « supérieur droite » en mode soustractif de la précédente

- placez vous à nouveau sur la couche « inférieur droite »

- videz.

Reproduisez les manipulations pour obtenir, selon ce mode de sélection par soustraction ou intersection, les couches des autres carrés.

Vous devez obtenir le résultat suivant :

La vue des couches en damier (supérieur gauche et inférieur droite sont activées, les deux autres sont masquées). Vérifiez les bords à bord, tels que nous l’avons fait précédemment (au cas où vous auriez déplacé involontairement une couche). Vous pouvez désormais supprimer les couches des bandes horizontales et verticales.

4) Retravailler le module de base

Récupérez le module de base, puis cliquez sur le menu « Sélection / Transformer la sélection ». Maintenez le bouton enfoncé sur la souris et glisser la sélection pour superposer l’angle supérieur gauche du masque de la couche « supérieur droite ».

Prenez la poignée inférieure droite de la sélection et –très important – tout en maintenant la touche MAJ enfoncée, effectuez un mouvement en diagonale pour réduire la sélection jusqu’aux repères.

Glissez la sélection jusqu’à l’angle supérieur du masque de cette couche »

A l’aide de la poignée inférieur droite de la sélection, faîtes un mouvement en diagonale, tout en maintenant la touche MAJ enfoncée (ce qui permet de conserver les proportions)

Appuyez sur la touche « Entrée » du clavier pour valider la transformation et mémorisez immédiatement cette sélection sur une nouvelle couche que vous intitulez « petit_module »

Désactivez les repères (CTRL+H) afin d’avoir une meilleure visibilité.

En agrandissant et en activant uniquement les couches « petit_module » et « supérieur droite », on se rend compte qu’il y a vraisemblablement des problèmes d’ajustement. En tous cas, il serait fort étonnant que vous ne soyez parvenu à ajuster correctement votre module en repère sur la zone de cadrage, compte tenu de la méthode de placement adoptée !.

Il peut y avoir deux types de problèmes :

- la nouvelle couche est mal positionnée, auquel cas, il faudra juste la déplacer.
- le rectangle de cadrage n’est pas exactement dans les mêmes proportions que celui du module ; il faudra alors tricher légèrement en le transformant à nouveau, de façon à ce que les bords des deux couches se superposent correctement.

Les deux couches ne se superposent pas correctement.

Avec l‘outil « Déplacement » en main, quelques pressions sur les flèches de direction devraient suffire pour remettre les choses au point en ce qui concerne le positionnement de la couche.

Pour effectuez la transformation :

- Zoomez au minimum à 200%.

- Activez à nouveau les repères (CTRL+H).

- Récupérez la sélection « petit_module »

- Menu sélection / Transformer la sélection

- Tirez les poignées pour les ajuster sur les repères.

Considérons que nous avons un module de base – petit format - satisfaisant.

5) Finaliser les éléments préparatoires de la partie supérieure droite

Dupliquez la couche « petit_module » et renommer ce dupli en tant que « petit_module_N_E » (pour Nord-Est), car nous aurons besoin de créer quatre modules distincts et différents à partir du même petit module.

Commençons par personnaliser celui qui se trouve dans la zone supérieure droite.

Remontez la couche « petit_module_N_E » juste en dessous de la couche « supérieur_droite » afin que ces deux couches soient associées visuellement.

Vous pouvez désélectionner.

On constate qu’il manque de la matière en haut et qu’il y en a trop à gauche… Il faudra donc appliquer à nouveau une transformation de la sélection mais, cette fois-ci, sans appuyer sur la touche MAJ.

Après avoir vérifié le repérage, dupliquez la couche « petit_module_N_E », renommez cette dernière en tan que « petit_module_N_E » et remontez la juste en dessous de « supérieur_droite »

Il faut, à présent, ajouter le fond perdu. Pour cette zone (supérieure - droite) seule la partie supérieure est concernée

Commençons par le cadre général :

- Placez-vous sur la couche « supérieur droite ».

- Récupérez la sélection qui porte le même nom

- Transformez la sélection, par exemple avec l’outil rectangle – option « Ajouter à la sélection », pour ajouter la bande de fond perdu située au dessus du cadre.

- Mémorisez la sélection « supérieur droite ». (Remplacer). Désélectionnez.

La sélection « supérieur droite » après ajout du fond perdu

A présent, ajoutons le fond perdu au module (les lettres).

Rien de bien compliqué :

- Activez la couche « petit_module_N_E »

- Activez également la couche « supérieur_droite » et restez sur cette dernière.

- A l’aide du lasso polygonal, rallongez le R et le A.

- Mémorisez la sélection (remplacer) « petit_module_N_E ».

Pour redéfinir le fond perdu des lettres, vous devez être sur la couche « supérieur_droite », mais vérifiez bien qu’en mémorisant la sélection actualisée, vous remplacez bien la couche « petit_module_N_E »

6) Finalisation de la zone supérieure droite

Nous avons fini de préparer les éléments pour cette zone, il va maintenant falloir revenir sur les calques pour terminer le travail. :

- Désactivez l’affichage de toutes les couches Alpha et conservez uniquement l’affichage des couches concernant les couleurs (la couche RVB ainsi que les 3 couches couleurs séparées).

- Cliquez sur la palette calque. Normalement vous devriez être toujours sur le calque « nord-est ».

- Réactivez temporairement l’affichage du groupe de calque « Recto_livret_1 » et, à ’aide de la pipette, prélevez la couleur bleue qui avait été utilisée pour la page 1.

- Désactivez l’affichage de la page 1.

- Appliquez un aplat de couleur bleu « ALT+Retour arrière » sur le calque « nord-est » (tout est bleu)

- Récupérez la sélection « supérieur droite »

- Récupérez la sélection « petit_module_N_E » qu’il faut soustraire à la sélection.

- Créez un masque de fusion sur le calque « nord-est »

- Activez l’affichage du groupe de calque « Recto_livret_1 » (pour la satisfaction de voir le travail réalisé).

On commence par prendre la, zone rectangulaire globale

Récupération d’une seconde sélection que l’on soustrait de la première, pour obtenir le texte

Le masque de fusion découpe entièrement le calque bleu pour ne conserver que la partie sélectionnée

Le module est presque terminé, il manque juste le noir.

Il ne reste plus qu’à compléter le module « nord-est » en ajoutant les parties noires au motif. Pour cela on reprend les mêmes méthodes que nous avions vu lorsque nous avons travaillé sur le page 1 de couverture.

Créez un nouveau calque que vous intitulez « nord-est-noir ». Délimitez une zone de sélection qui englobe la partie intérieure du A.

Récupérez la sélection « petit_module_N_E » en mode soustractif. La sélection est délimitée, il ne reste plus qu’à la remplir de noir : D, puis ALT+Retour arrière.

Récupération de la sélection en mode soustractif : on délimite ainsi précisément la zone de remplissage avec le contour des lettre

Il n’y a plus qu’à remplir de noir !

Vous pouvez désélectionner (CTRL+D) ; mais restez bien sur le calque « nord-est-noir ».

A présent, délimitez le contour de la partie gauche du motif qui vient en noir.

Délimitation globale de la zone

Récupérez la sélection « supérieure_droite » en mode « intersection avec la sélection ».

Récupération de la zone rectangulaire globale en mode « intersection », afin de délimiter le contour externe (le cadrage)

Le cadrage est en place

Récupérez la sélection « petit-module_N_E » en mode « soustraire de la sélection ».

On retranche de la sélection le module de base - c’est-à-dire la typo – afin que, de la sélection d’origine, il ne reste que le parties délimitées par les contours des lettres.

La zone est correctement délimitée ; il ne reste plus qu’à la remplir

Après avoir rempli de noir, de noir, de noir ! Après avoir masqué les repères (CTRL+H). Regard général, zoom, retouche, sauvegarde et la suite au prochain numéro.

Voir étape suivante


 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»