Lilapuce
 

supports (mardi 13 novembre 2012)

Historique du navigateur

L’historique, une fonctionnalité disponible sur tous les navigateurs, permet de retrouver les pages consultées lors de précédentes sessions. Il est ainsi possible de remonter dans le temps sur plusieurs jours, voire, plusieurs semaines, afin de retrouver les adresses de pages visitées.

Il ne faut confondre l’historique cette la fonctionnalité accessible par les boutons « Avancer » et « Reculer », laquelle ne permet de gérer qu’un historique ponctuel, sur la durée de l’ouverture d’une fenêtre du navigateur, voire même d’un onglet (voir support).

Chaque navigateur fabrique son propre historique : vous ne retrouverez pas sur le navigateur de Microsoft les adresses de pages que vous avez consultées sur Firefox.

A partir du moment où il est identifié par un compte (support à venir), chaque utilisateur de l’ordinateur fabrique son propre historique : votre mari, théoriquement, ne pourra pas connaître les sites que vous avez visités ; y compris s’il utilise le même navigateur que vous. En revanche, l’indiscrétion est tout à fait possible s’il emprunte une autre voie (je reviendrai sur cette question à la fin du support).

L’historique sur Firefox

La fonctionnalité est disponible quel que soit le site affiché à l’écran. Il suffit de cliquer …

… sur le « Menu Affichage / Panneau latéral / Historique ».

Remarquez qu’il est possible d’obtenir le même résultat à l’aide du raccourci clavier « CTRL+H ».

S’affiche alors, dans la partie gauche du navigateur, un volet qui présente la liste de dossiers de l’historique, classés par jours. Comme nous le verrons, ce n’est pas seule présentation possible.

Selon la convention en usage sur Windows, en cliquant sur le signe « + » d’un dossier, on en développe le contenu ; ce qui permet de dévoiler les références des sites consultés sur le navigateur.

On peut ainsi d’un coup d’œil retrouver assez facilement un site consulté plusieurs jours auparavant.

Pour afficher le site dans la fenêtre du navigateur, il faut, à nouveau cliquer sur le signe « + » placé devant le nom du dossier ; ce qui a pour effet de dévoiler les différentes pages consultées sur ce site.

Ensuite, il suffit de cliquer sur l’une des références de page pour qu’elle s’affiche.

Rappelons que le classement de l’historique par défaut (par date et par site) se présente de la façon suivante :

- les dossiers des périodes ou des jours, du plus récent au plus ancien.

- à l’intérieur de chaque période, les sites sont également classés dans des sous-dossiers (par ordre alphabétique).

- à l’intérieur des sous-dossiers de sites se trouvent les différentes pages, classées par ordre alphabétique.

Il est possible de modifier le mode de classement : je clique sur le bouton « Trier ».

En choisissant « Par site » je demande de trier les sites par ordre alphabétique, sans aucun autre classement.

Attention :

- par "site" il faut comprendre, en réalité, qu’il s’agit de titres de pages. Comme nous l’avons vu, un même site renvoie généralement à plusieurs pages. Ce sont les webmasters qui donnent (ou non) des titres à leurs pages. Le titre de page s’affiche, notamment, dans la barre de titre de la fenêtre du navigateur (tout en haut).

- un titre dont le premier caractère n’est pas une lettre sera placé en tête de liste ; par exemple "Hello dolly" sera placé avant 1961: Louis Lecoin en grève de la faim, lequel sera placé avant Asger Jorn : coup à l'estomac

« Par date » : les pages sont classées par jour, puis à l’intérieur de chaque dossier, par ordre aphabétique, sans autre classement.

« Par nombre de visite » : en tête de liste, apparaissent les pages que vous avez le plus consultées, sans autre classement.

« Par date de dernière visite » : les pages sont classées du plus récent au plus ancien, sans autre classement.

Autre solution pour retrouver un site visité : vous pouvez taper un mot clé dans le champ de recherche de l’historique :

- je tape un mot clé, puis j’appuie sur la touche "Entrée" du clavier.

- le navigateur me retourne les pages dont les titres comportent le mot clé.

Attention : N’oubliez pas que les seules informations qui sont mémorisées dans l’historique sont les titres de pages, les adresses et les périodes.

La fonction de recherche de l’historique, repose exclusivement sur les titres de pages ; elle est incapable d’analyser le contenu des pages (il ne s’agit pas d’un moteur de recherche).

Cela signifie que d’autres pages de l’historique contiennent éventuellement les expressions recherchées, mais elles seront ignorées si ces mots-clés ne figurent pas dans les titres de pages.

Il est possible d’effacer de façon sélective l’historique : je clique du bouton droit de la souris sur un dossier de site (ou sur une page), puis sur « Effacer » (bouton gauche).

Pour effacer tout l’historique (et paramétrer la fonctionnalité), il faut cliquer sur le « Menu Outils / Options »…

Ce qui fait apparaître la boîte de dialogue des options du navigateur.

Je clique, ensuite sur l’onglet « Vie privée ». c’est à cet endroit que je peux indiquer la durée de l’historique (paramétrée ici à 9 jours).

Pour tout nettoyer, je clique sur le bouton « Nettoyer maintenant… »

Une autre boîte de dialogue apparaît. Il est possible d’indiquer ce qu’il faut nettoyer de façon sélective en cochant ou décochant les cases des différentes options ; après quoi il suffit de cliquer sur « Effacer mes traces maintenant ».

C’est la solution idéale, par exemple, si vous tenez à ce qu’aucune information ne reste sur le navigateur après consultation dans un lieu public.

On arrive au même résultat, s’il faut juste nettoyer, par le « menu Outils/ Effacer mes traces ».

Remarquez, encore plus rapide, le raccourci clavier : CTRL+Maj+Suppr

L’historique, dans la colonne de gauche, est alors vidé…

…ainsi que la barre d’adresse.

Sur Internet Explorer

La logique est absolument la même que pour Firefox.

Voici, toutefois, la marche à suivre :

Comme toujours, peu importe le site visité ; pour activer l’historique, je peux cliquer sur l’icône en forme de d’étoile. Comme sur Firefox, d’ailleurs, j’obtiens le même résultat avec le raccourci clavier « CTRL+H ».

Le volet contient trois fonctionnalités :

- Favoris (voir prochain support)

- Flux (support à venir)

- Historique ; il faut donc cliquer sur ce dernier bouton pour afficher l’historique.

En cliquant sur une période j’affiche les sites, classés par ordre alphabétique.

Là encore, je peux développer chaque site pour accéder à une page particulière…

… tout comme le clic droit (menu contextuel) permet de supprimer de façon sélective une page ou un site de l’historique.

Après avoir cliqué sur cette option, une boîte de dialogue demande confirmation.

Voilà donc un site supprimé de la liste de l’historique.

Ici, la barre d’adresse contient les adresses tapées ; ce qui permet, comme sur Firefox, d’afficher à nouveau les sites sans avoir à taper les adresses compètes.

Toutefois, il est parfois préférable de supprimer ces adresses de cette barre d’adresse ; voici comment procéder :

Je clique sur le « Menu Outils »…

Puis, ensuite, sur « Options Internet ».

La boîte de dialogue des options d’Internet Explorer contient elle aussi un nettoyeur d’historique.

Une autre boîte de dialogue pour définir l’objet du nettoyage…

Une fois le bouton « Tout supprimer » cliqué, le navigateur demande confirmation…

… après validation, IE indique la progression du processus.

Après quoi, le volet « Historique » est vidé de tout contenu…

… tout comme la barre d’adresses.

A propos des paramètres personnalisés

Comme je l’indiquais au début de support, l’historique du navigateur est un paramètre personnalisé. Sur Windows chaque utilisateur de l’ordinateur dispose d’un historique de Firefox, stocké sur son profil personnel :

Par exemple, à partir de l’explorateur Windows (Logo +E), voici le chemin par lequel doit passer l’utilisateur « fld » pour retrouver l’historique de son profil sur Firefox :

L’historique est prévu, a priori, pour être traité à partir de la session Firefox de l’utilisateur ; ce qui signifie nullement qu’il soit impénétrable.

Il suffit, en effet, si l’on a les droits nécessaires, de parcourir les profils des autres utilisateurs à partir de l’explorateur de fichiers, et d’ouvrir le fichier history.dat à l’aide d’un simple éditeur texte pour en découvrir le contenu.