Lilapuce
 

supports (mercredi 10 avril 2019)

Inkscape combiner par différence (Bouche)

Bienvenue sur la quatrième étape d’une série de supports de prise en main du logiciel de dessin vectoriel Inkscape.

Avant de démarrer, si vous n’avez aucune connaissance du logiciel, je vous recommande de consulter les tutos précédents :

- Prise en main d’Inkscape en traçant des droites (Malevitch)

- Première approche des tracés de courbes (Flèche)

- Tracé de courbes à partir de formes prédéfinies (Poire)

Pour l’essentiel, ce tuto peut être considéré comme une révision des procédures que nous avons vues précédemment.

Contrairement aux autres tutos, vous n’aurez donc droit à aucune explication détaillée sur les procédures que vous êtes censé connaître.

Néanmoins, vous trouverez, ci-dessous, trois techniques qui n’ont pas encore été présentées. 

Je vous les fourni en guise de sommaire :

- Ajouter un nœud par double-clic

- Combiner deux chemins par différence (emporte-pièce)

- Supprimer un calque

Pour suivre ce tuto, il vous faudra, là encore, importer dans Inkscape une image matricielle, (voir support « Malevitch »), après l’avoir récupérée en pièce jointe, ici même.

Cette fois-ci, vous devrez dessiner une bouche :

Modifiez la taille du modèle, puis créez un second calque, afin d’y placer votre dessin (voir support « Malevitch ») ...

... cliquez ensuite sur l’outil « Courbes de Bézier » :

Dessinez un contour externe, ainsi :

Pour une meilleure visibilité, appliquez juste un contour coloré :

En adaptant éventuellement l’épaisseur :

Créez ensuite un autre calque :

Le but du jeu étant, sur ce nouveau calque, d’entourer la partie blanche qui est à l’intérieur de la bouche :


Ajouter un nœud par double-clic

Imaginons qu’en cours de réalisation, vous soyez obligé de créer un nœud :

Nous savons qu’il est possible de créer un nouveau nœud, après avoir sélectionné deux autres nœuds (voir support « Poire »).

Voyons, à présent, une autre méthode, beaucoup plus directe.

Il suffit de double-cliquer sur la portion de tracé, pour créer un nouveau nœud :

Rappel important : n’oubliez pas qu’il est nécessaire de cliquer à l’extérieur, afin de désélectionner le groupe de nœuds :

Pour repositionner le nouveau nœud :

Combiner deux chemins par différence (emporte-pièce)

Une fois que votre second tracé est finalisé...

... cliquez sur l’outil Sélection :

Et englobez le tout en traçant une zone rectangulaire :

Vos deux chemins sont sélectionnés :

Nous avions vu comment fusionner (ou, plus exactement, « unir ») deux chemins qui se superposent (voir support « Poire »).

Voyons comment il est possible d’utiliser un chemin pour « creuser » l’autre, sur le principe de l’emporte-pièce. Dans notre exemple, le tracé correspondant à la partie blanche du modèle doit servir d’emporte-pièce.

Il faut passer par le menu Chemin/Différence :

Vous avez désormais une seule forme (correspondant à la partie noire de notre modèle), avec une épaisseur et une partie évidée à l’intérieur :

Masquez le calque du modèle :

Pour n’afficher que votre dessin :

Supprimer un calque

La fonctionnalité de suppression de claque n’est pas vraiment très difficile à trouver, mais comme je ne vous l’avais pas encore présentée, profitons-en maintenant.

Je n’ai plus besoin de ce calque, sur lequel j’avais placé mon contour interne, puisqu’il n’avait qu’un seul rôle : créer un chemin destiné à « creuser » une autre forme.

Une fois que l’opération booléenne de suppression a été réalisée, le chemin qui a servi d’emporte-pièce n’existe plus en tant que tel ; ce qui peut être vérifié en masquant ce calque (aucune modification n’est visible).

Le calque étant vide, il est préférable de le supprimer :

Nous avons fini. Vous pouvez agrémenter votre réalisation en appliquant, par exemple, un dégradé...

... tel que nous l’avions vu sur le tuto « Poire »

 

Bouche