Lilapuce
 

supports (samedi 17 novembre 2012)

Le menu contextuel

Le menu contextuel est une fonctionnalité qui n’est pas vraiment indispensable, mais qui se montre, à l’usage, d’une efficacité redoutable. Le genre de truc qui se pratique au quotidien.

Comment y accéder ?

- Soit en cliquant sur le bouton droit de la souris ; c’est la méthode la plus courante. A noter que sur les Mac (marque Apple), dont les souris ne sont équipées que d’un seul bouton, on accède au menu contextuel en appuyant sur la touche CTRL tout en effectuant un simple clic.

- Soit en appuyant sur une touche du clavier spécialement prévue à cet effet (voir ci-dessous). Dans ce cas là, même si vous utilisez le clavier, c’est la position du pointeur qui indique le « contexte » (voir ci-après). Il faut donc déplacer la souris avec précision.

La touche menu contextuel du clavier

Un menu : de quoi s’agit-il ?

Donc, le clic droit ou la touche du clavier fait apparaître un petit volet :

- C’est bien un « menu » ; l’ordinateur propose plusieurs choix.

Ci-dessus, un menu contextuel après clic droit sous Photoshop

Contextuel : qu’est-ce cela signifie ?

Cela désigne le fait que le contenu du menu s’adapte au contexte, par exemple :

- un clic droit sur le bureau permet de modifier les propriétés d’affichage,

- le clic droit sur une sélection de texte (quel que soit le programme) permet de le copier, le coller ou le supprimer,

- le « clic droit sur image » reste la méthode la plus répandue pour récupérer une photo sur internet,

- etc.

Bref, le contenu de ce menu change en permanence : il s’adapte au contexte.

Le clic du bouton droit est une façon commode d’accéder rapidement aux « actions disponibles » sans être obligé de passer par les menus ou barre d’outils.

Si vous utilisez un nouveau logiciel et que vous avez l’impression qu’une fonctionnalité dont vous avez besoin n’est pas visible, essayez toujours de faire un clic du bouton droit pour voir ce qui vous est proposé.

Beaucoup de programmes ont conçu leur interface à partir de l’usage intensif du menu contextuel (Gimp, par exemple).

Quelques exemples de menu contextuels

Un clic du bouton droit de la souris sur le bureau permet, par exemple, d’accéder aux propriétés du bureau et modifier divers paramètres tels que la résolution ou le fond de l’écran :

Voici ce que propose le menu contextuel, à partir d’un clic droit sur un simple paragraphe de Word :

Toujours dans Word, mais, cette fois-ci en pointant sur un mot souligné en vert (faute de grammaire repérée par le programme). Le clic du bouton permet de consulter les actions disponibles dans le contexte « faute de grammaire » :

Oui, mais Word s’est trompé !

Pour escamoter le menu contextuel il suffit de cliquer en dehors ou d’appuyer sur la touche Echap du clavier.


 

En rapport avec
cette page :

 

Autres supports
de l'atelier Informatique

 

L'atelier «Informatique»