Lilapuce
 

supports (mardi 30 octobre 2012)

Mise en forme de paragraphe [1] par la barre d’outils

De la même façon que pour les caractères, il est possible de paramétrer les options de la mise en forme des paragraphes par la barre d’outils de Word.


La barre d’outils de mise en forme

Tout d’abord, rappelons qu’un paragraphe est considéré comme un groupe de caractères séparé, de part et d’autre, par un caractère « pied de mouche », lequel est inséré par la touche « Entrée » du clavier.

Contrairement à la mise en forme du caractère, pour mettre en forme un paragraphe, il n’est pas nécessaire de sélectionner une portion de texte. Il suffit de placer le point d’insertion à n’importe quel endroit du paragraphe et, en effectuant l’une des procédures présentées ci-dessous, on appliquera l’option de mise en forme à l’intégralité du paragraphe.

Afin de mieux contrôler les manipulations concernant la mise en forme des paragraphes, il est donc recommandé d’afficher les caractères invisibles.


L’affichage des caractères invisibles permet d’afficher notamment les « pieds de mouches »

1 L’alignement

Les quatre options d’alignement sont regroupées en début de section paragraphe de la barre d’outils de mise en forme. Le choix est donné entre :

- Alignement à gauche


Texte aligné à gauche

- Alignement centré

Texte centré

- Alignement à droite

Texte aligné à droite

-  Justifié

Texte justifié

2 L’interligne

Il s’agit de l’espace vertical entre chaque ligne à l’intérieur du paragraphe (à ne pas confondre avec « espacement avant » ou « espacement après »).

Contrairement à une idée fort répandue, il est faux de prétendre qu’un texte « interligné large » serait plus lisible qu’avec l’interlignage « normal ». Les blancs verticaux importants entre chaque ligne d’un texte courant sont plutôt un obstacle à la lecture car l’œil doit généralement fournir un effort supplémentaire pour relier les lignes entre elles. De plus, les principales options proposées par Word à ce sujet sont identiques à celles des machines à écrire (multiples) ; ce qui n’a aucun sens d’un point de vue typographique. Je conseillerai donc d’utiliser cette option avec beaucoup de circonspection.

Option d’interlignage

Word propose en priorité de modifier l’interligne en choisissant un multiple de l’interligne originale, comme s’il s’agissait d’une machine à écrire mécanique

Interligné à … 1,5

3 Numérotations et puces

Il est possible de transformer un paragraphe en item d’une liste numérotée ou non-ordonnée (avec des puces).

Par défaut, le paragraphe suivant complètera la liste. Pour annuler cette option, il suffit de cliquer à nouveau sur le bouton « Numérotation » ou « Puces ».

Il est possible de modifier l’apparence des listes (aspect des puces et type de numérotation), nous verrons cela la prochaine fois.

Liste ordonnée (numérotation)

Liste non-ordonnée (puces)

4 Le retrait du paragraphe

La barre d’outil permet d’appliquer un retrait et de le supprimer.

Chaque clic sur le bouton « Augmenter le retrait » ajoute un retrait d’une valeur prédéfinie de 12,5 millimètres, alors que le bouton « Diminuer le retrait » ... vous suivez ?

Nous verrons qu’il existe d’autres moyens pour définir des retraits de façon beaucoup plus précise que par ces boutons.

Le retrait correspond à l’espace blanc vertical situé à gauche du texte

Lisez le support suivant : les options de mise en forme de paragraphe par le menu.


 

Autres supports
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»