Lilapuce
 

supports (samedi 28 septembre 2013)

Prendre la souris en main

Vous ne vous sentez pas à l’aise dans le maniement de la souris ?

Les recommandations données ci-après ne sont proposées qu’à titre indicatif. C’est à vous de trouver votre position. des essais jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise.

Voici, toutefois, quelques conseils :

- En premier lieu, si vous venez juste d’acquérir votre premier ordinateur, et qu’il s’agit d’un portable, je vous recommande d’acheter une souris. Le pavé tactile est certes très commode, mais j’ai pu observer à quel point il pouvait engendrer de très mauvaises habitudes auprès d’utilisateurs qui n’ont jamais utilisé une souris : sous-utilisation des techniques de base du dispositif de pointage et erreurs de manip à répétition. Quitte à passer pour un horrible grincheux irascible (et j’en passe), je considère que la souris représente encore aujourd’hui l’outil le plus pratique pour manier le dispositif de pointage à l’écran : vous n’avez besoin que d’une seule main et, dès que vous avez passé en revue les différentes manips qu’il est possible d’effectuer, vous vous y habituez assez rapidement (ce qui n’est pas le cas du pavé tactile). Mieux vaut passer de la souris au pavé tactile que l’inverse.

- La souris est un ustensile relativement bon marché, que vous aurez en main en permanence pour commander votre ordinateur. N’hésitez pas à acquérir un outil ergonomique, vous ne le regretterez généralement pas. Évitez les monstres multifonctions comportant 3 rangées de boutons et 6 molettes. À l’inverse, évitez le gadget so cute de couleur flashy qui ne serait pas adapté à votre morphologie : trop souvent je vois des personnes âgées à la peine avec des souris de pacotille modèle rikiki, qui pourraient à la rigueur être utilisées par leurs petits enfants mais qui s’avèrent totalement inadaptées à la taille de leur main. Une souris sans fil peut représenter, à la longue, un certain confort ; attention toutefois, il faut savoir que la plupart consomment des piles ! Mon conseil : prenez une souris optique ordinaire, de marque connue (Logitech ou Microsoft) ; vous devriez vous en tirer pour 15 €, au grand maximum.

- Pour vous exercez, utilisez d’abord les jeux fournis avec votre système ; par exemple la Dame de Pique ou le Solitaire : vous aurez à cliquer et à glisser-déposer. Ce n’est pas suffisant pour être totalement autonome avec la souris, mais c’est généralement un excellent début. (consultez cet exercice).

- Il est très important d’être physiquement bien placé devant son écran : poignets reposés devant le clavier, lequel est correctement calé sous l’écran, vous êtes assis, de face avec un siège à dossier, la souris est accessible de la bonne main (ne vous improvisez pas subitement gaucher, sous prétexte que vous êtes devant un PC).

- Ne vous crispez sur cette maudite souris. Restez bien détendu.

- Essayez de prendre l’objet en main, en profondeur, de façon à ce que votre index soit placé au-dessus du bouton gauche, légèrement courbé pour appuyer plutôt sur la partie avant du bouton. Oubliez, pour l’instant, le bouton droit et la molette. On y reviendra quand vous serez plus à l’aise.

- Ne serrez pas trop la souris : vous auriez toutes les peines du monde à cliquer. Elle doit juste être retenue par deux doigts de part et d’autre de la souris, généralement le pouce et l’annulaire.

- Votre paume doit reposer sur le tapis (ou la table), de façon à ne pas éprouver de fatigue.

- En fait vous n’avez pas beaucoup de gestes à faire : la plupart du temps vous pouvez même garder votre paume sur le tapis et juste bouger la main. Essayez : vous vous rendrez compte que le pointeur peut atteindre très rapidement les quatre coins de votre écran.

- Ce n’est que si vous avez adopté une posture inconfortable de la main ou que si la position de la souris doit être redéfinie par rapport au pointeur qu’il faut lever la main. La plupart du temps vous n’avez qu’à glisser sur le tapis.

- Le clic consiste juste à appuyer très brièvement et très légèrement sur le bouton gauche de la souris. Un peu comme si votre doigt était monté sur un ressort. C’est souvent le bruit qui permet de vérifier si on a bien le clic en main. C’est juste un petit bruit mat significatif ; bon, c’est un clic, quoi. Si vous avez l’impression de faire grincer votre souris, c’est que vous êtes probablement en train de vous contracter. Lâchez prise et restez cool, ça ira mieux.

- Pour « glisser-déposer » (ou « cliquer-glisser ») une icône, par exemple, il faut, contrairement au clic, maintenir le bouton enfoncé. De cette façon, vous aurez l’icône en main tant que vous maintenez la pression ; vous pouvez la déplacer, la glisser sur une autre icône, etc. Il est inutile d’appuyer comme un damné, il ne s’agit pas d’un exercice de musculation.

- Il arrive qu’un utilisateur novice, éprouvant quelques difficultés à manœuvrer le double clic, s’énerve sur cette « manip ». Si tel est votre cas, ne portez pas cette situation comme un calvaire. Là encore, rien ne sert de s’emballer ou de se crisper sur cette affaire. Le temps viendra où vous arriverez à effectuer le double-clic sans même y penser. En attendant, essayez de contourner momentanément la difficulté (méthode très efficace en informatique) en effectuant un simple clic sur l’icône, immédiatement suivi de la touche « Entrée » du clavier. Généralement ça marche ! Vous verrez, au bout d’un certain temps, le double-clic viendra tout seul.

- Vous pouvez régler la sensibilité de la souris : lisez ce support.

- Si vous avez l’impression que la souris ne réagit plus très bien, il faut d’abord vérifier si les patins ne sont pas encrassés (un petit grattage devrait améliorer la situation). Autre hypothèse : le fil ou la prise sont endommagé ; dans ce cas, mieux vaut en acheter une nouvelle. Si vous avez une souris à boule (gardez-la pour vos petits enfants ; ça les fera rigoler quand ils seront eux-mêmes grands-parents) et considérez qu’il est temps d’envisager d’acheter une souris optique.


 

En rapport avec
cette page :

 

Autres supports
de l'atelier Informatique

 

L'atelier «Informatique»