Lilapuce
 

supports (mercredi 20 juin 2012)

Installer Gimp

Ouvrez votre navigateur et tapez l’adresse suivante :

Cliquez ensuite sur le bouton « Download » (ce qui signifie « Télécharger » en anglais) :

Ceci devrait ouvrir une autre fenêtre, sur laquelle (sous Windows), vous cliquez sur le lien suivant :

Le navigateur ouvre ensuite un nouvel onglet dans laquelle devrait s’ouvrir une page de ce type :

En fait, vous êtes arrivé sur l’une des principales plateformes de téléchargement de logiciels libres, « sourceforge.net » :

Après quelques instants, une alerte de ce type devrait apparaître à l’écran :

Bien entendu, il faut enregistrer sur votre ordinateur le fichier d’installation de Gimp ; autrement dit, vous devez télécharger ce fichier :

Après ce clic de confirmation, la fenêtre de téléchargement du navigateur (Firefox, dans notre cas), s’affiche à l’écran :

Une fois le fichier entièrement téléchargé, faites un clic droit sur l’icône afin de cliquer, ensuite, sur l’option « Ouvrir le dossier contenant le fichier ».

Il ne vous reste plus qu’à double-cliquer sur l’icône (ou « exécuter en tant qu’administrateur », si vous avez eu la bonne idée de créer un compte administrateur différent de votre compte d’utilisateur courant)

Cliquez ensuite sur le bouton « Exécuter » :

Gardez « English » comme langue d’installation. N’ayez crainte, votre programme, une fois installé, devrait normalement être disponible en version française.

Par souci de clarté, il est préférable de lancer l’installation après avoir fermé toutes les autres fenêtres.

La procédure d’installation est tout à fait classique. Cliquez sur « Install » :

Un petit moment de pause, pendant lequel vous n’aurez qu’à observer la progression de l’installation :

Après quoi, il vous suffira de valider la procédure :

Pour lancer l’application, vous pouvez, par exemple, cliquer sur le menu « Démarrer » puis taper « Gimp », suivi d’une pression sur la touche « Entrée » du clavier (vous pourrez, par la suite, créer un raccourci de Gimp sur le bureau, le cas échéant) :

Voici à quoi ressemble la fenêtre d’initialisation du programme Gimp, version 2.8 :

La disposition de Gimp par défaut, y compris sur cette version 2.8, se présente sous la forme de trois fenêtres éclatées sur le bureau.

Ceci n’est pas toujours très commode et, heureusement, cette version de Gimp apporte la possibilité de paramétrer le programme afin de présenter l’interface sous la forme d’une seule fenêtre.

Pour cela, cliquez sur le menu « Fenêtres »...

Puis cliquez sur « Mode fenêtre unique » :

Voilà qui est fait.

Il ne reste plus qu’à agrandir la fenêtre afin qu’elle occupe tout l’espace disponible de l’écran :

Puis à modifier la largeur de la zone de gauche (en étirant la délimitation vers la droite) afin que l’on puisse voir correctement toutes les options des outils, dans la partie inférieure de l’écran.

La disposition en cinq colonnes d’outils devrait permettre d’atteindre cet objectif :

Voyons concrètement ce qu’apporte ce mode de présentation « fenêtre unique », en particulier lorsque nous avons plusieurs fichiers ouverts.

J’ouvre une première image :

Puis j’ouvre une seconde image (notez que j’aurais très bien pu ouvrir les deux images en même temps en maintenant la touche « Ctrl » enfoncée entre le premier et le second clic) :

Voilà une autre innovation de cette version de Gimp : dans la partie supérieure de la fenêtre, la « Barre d’images » affiche des vignettes...

… que l’on peut cliquer afin de passer alternativement de l’une à l’autre des images éditées :