Lilapuce
 

supports (lundi 8 mars 2010)

Les groupes de discussion

Lors de notre précédente séance, il a été question des forums. Notamment, nous avons vu comment ce qui peut ressembler à de stupides bavardages rapidement écrits en langage phonétique pouvait aider à réparer une panne informatique.

Ce sujet a fait l’objet de ce support.

Au début "d’Internet grand public" (1995-2000), les techniques ne permettaient pas encore que les fonctionnalités nécessaires aux forums soient intégrées en standard sur la plupart des sites web.

Pour autant, il existait déjà sur Internet un espace que l’on appelait "Forum", lequel permettait, comme les blogs d’aujourd’hui, de rassembler des communautés virtuelles selon leurs centres d’intérêt pour leur permettre d’engager des discussions.

Cet espace existe toujours ; il s’agit des groupes de discussion (ou newsgroups).

Si la forme des groupes de discussion peut sembler désormais quelque peu désuète, voir obsolète, car d’un accès moins direct que les forums intégrés dans les sites Web, il me semble intéressant d’en connaître au moins l’existence, ne serait-ce que pour compléter sa « culture Internet » (ce qui est tout de même l’objectif de cet atelier).

Les groupes de discussions sont généralement associés au terme Usenet, un réseau de forums. A l’instar du Worl Wilde Web, Usenet peut être considéré comme un sous ensemble d’Internet ; l’un comme l’autre s’appuyant sur des protocoles qui leur sont propres (NNTP pour Usenet et HTTP pour le WWW).

Disons, pour simplifier, que les newsgroups ont, à l’origine, essentiellement été pratiqués à l’aide de logiciels prévus pour se connecter à des serveurs NNTP ; ce qui n’était pas le cas des navigateurs Web. Par contre, la plupart des clients de messagerie électronique (Thunderbird, Outlook Express, Netscape, etc.) vous permettent encore de vous connecter à Usenet, si tant est que votre fournisseur d’accès propose un serveur NNTP (par exemple, news.free.fr).

Usenet avec un client de messagerie

Voyons comment utiliser les groupes de discussion avec Thunderbird :

Après avoir lancé Thunderbird, cliquez sur "Dossiers locaux", puis sur "Créer un nouveau compte".

JPEG - 93.6 ko

Une boîte de dialogue apparaît. Il faut cliquer sur "Compte forum de discusion" puis sur "Suivant" (en bas de la boîte de dialogue).

JPEG - 126.1 ko

Ensuite l’assistant vous demande d’indiquer les identifiants de votre compte. Généralement, on indique un pseudonyme et une fausse adresse e-mail, afin d’éviter de recevoir des courriers indésirables. L’adresse e-mail n’est, de fait, jamais utilisée sur Usenet, car vous passer toutes vos correspondances, précisément, par l’intermédiaire des forums.

JPEG - 86.9 ko

A l’étape suivante, par contre, il est important d’indiquer une adresse valide. Il s’agit du serveur NNTP qui vous permet d’utiliser les newsgroups. C’est celle de votre fournisseur d’accès. Si vous ne la connaissez pas, renseignez-vous sur Google. Généralement elle prend la forme de "news.fournisseur_acces" (par exemple : "news.free.fr" ou "news.orange.fr").

JPEG - 58.9 ko

Thunderbird vous demande ensuite d’indiquer un intitulé de compte pour relever les forums auxquels vous êtes abonné, de la même façon que vous avez un ou plusieurs intitulés de compte e-mail, permettant de relever vos différents courriers sur ce client de messagerie. Vous pouvez laisser l’intitulé de compte créé par défaut, correspondant à l’adresse NNTP.

JPEG - 60.6 ko

Un petit récapitulatif général et c’est fini. Vous pouvez cliquer sur "Terminer".

JPEG - 69.6 ko

Vous retrouvez la liste des comptes de Thunderbird, avec celui que vous venez de créer. Cliquez dessus.

JPEG - 96.7 ko

Puis, dans la colonne de droite, cliquez sur "Gérer les abonnements aux groupes de discussion".

JPEG - 75 ko

Une nouvelle fenêtre apparaît. Il s’agit de récupérer la liste des groupes de discussion disponible par le serveur de votre fournisseur d’accès. Il faut patienter car la liste est longue, très longue !

JPEG - 82.5 ko

Enfin, la liste complète des groupe est arrivée. Une liste qui semble, au premier abord, particulièrement ésotérique. Pour avoir plus d’information sur la signification de toutes ces abréviations, je vous recommande de vous reporter au site usenet-fr.net, et en particulier sur la page qui récapitule la hiérarchie générale des groupes FR

Usenet-fr.net rassemble, d’ailleurs, toute la documentation pratique pour parfaire sa connaissance des groupes de discussion (voir également plus bas).

JPEG - 90.4 ko

Partons du principe que vous souhaitez consulter et participer à des groupes de discussion français. Il faut donc repérer le groupe "fr".

JPEG - 96.2 ko

En cliquant sur le petit +, on se rend compte que le groupe gnérique "fr" rassemble de nombreux autres groupes. L’arborescence générale de Usenet, avec des termes génériques tels que "misc", "comp", "soc" est reproduite à l’intérieur du groupe "fr". C’est le principe de l’organisation hiérarchique qui régit les groupes de discussion, un mode de classement standardisé, ni plus, ni moins.

En plus de ces appellations génériques, nous trouvons des terminologies spécifiques à la langue française. Usenet étant international, le même principe est appliqué pour chaque groupe linguistique.

J’ai ouvert le groupe générique "fr.lettre" puis sélectionné le sous-groupe "fr.lettres.ecriture". J’ai coché ce groupe : j’ai l’intention de d’en savoir plus à son sujet.

JPEG - 109.4 ko

Je continue mon exploration en cliquant sur le groupe "fr.soc.alternatives".

JPEG - 104.3 ko

Dernier groupe choisi : "fr.misc.actualité". Le terme "misc" est une abréviation de "miscelanious", lequel pourrait être traduit par "divers, ce qui ne peut être classé à un autre endroit".

JPEG - 104.4 ko

Une fois que j’ai arrêté mon choix sur ces trois groupes, je peux m’abonner en cliquant sur le bouton. Rappelons que la procédure d’abonnement sur Internet ne signifie pas obligatoirement "qu’il faut payer" ; en particulier, sur Usenet, l’abonnement est uniquement la méthode qui vous permet de participer à ces groupes de discussion (même de façon passive, en observateur). 100% Gratuit.

De plus, rien ne vous empêche, par la suite, de recommencer l’abonnement auprès d’autres groupes ni de vous désabonner de ceux dont vous ne voulez plus (clic droit sur le groupe et "se désabonner").

JPEG - 96.7 ko

Vous découvrez, ensuite, les trois groupes dans la colonne de gauche.

JPEG - 98.3 ko

En cliquant sur le premier de la liste, je fais apparaître une nouvelle boîte de dialogue. Pour commencer, je me contente de garder les options par défaut : uniquement les 500 derniers messages (de toutes façons, les serveurs stockent rarement au-delà).

JPEG - 137.5 ko

Voilà, j’ai chargé les messages du groupes.

JPEG - 130.5 ko

Je peux les consulter, à peu de choses près, comme s’il s’agissait de mes messages électroniques perso. Les fils de discussion sont indiqués avec un petite bulle et je peu les développer en cliquant sur les petits +.

JPEG - 105.9 ko

Usenet et Google

Vous pouvez également découvrir Usenet par l’intermédiaire de Google qui a récupéré, il y a plusieurs années, Dejanews le service qui permettait d’utiliser les Newsgroups avec un navigateur Web.

Depuis la page de Google, cliquez sur "Groupes".

JPEG - 85.4 ko

Une page "mode d’emploi" vous permet d’en savoir plus sur Usenet, en général et sur son utilisation avec Google, en particulier.

JPEG - 127.4 ko

Pour information, il faut créer un compte sur Google pour participer aux groupes de façon active. Personnellement, je trouve ça un peu lourdingue ; voilà pourquoi j’aurai tendance à vous recommander de passer plutôt par votre client de messagerie si vous souhaitez participer à un Newsgroup.

Ceci étant, n’oublions pas que Google est un moteur ; par conséquent, il peut être très utile d’effectuer une recherche sur ce moteur, tout en délimitant sa recherche aux Newsgroups.

Par exemple, j’ai tapé, dans le champ de saisie les mots suivants "Kafka Wells procès".

JPEG - 101 ko

Google, comme à son habitude, me retourne une liste de réponses ; sauf que, cette fois-ci, elles ne concernent que les messages postés sur Usenet.

JPEG - 170 ko

Je m’en rends compte en cliquant sur l’une des réponses de Google. Je ne suis pas sur un site Web, mais sur un fil de discussion de Usenet, lequel est transmis par Google.

Remarquez que bien qu’ayant tapé une faute sur le nom de l’auteur de Citizen Kane (Wells au lieu de Welles), j’arrive à retrouver des posts sur mon sujet. Cela tient au fait que d’autres ont commis la même faute sur les forums.

Il ne tient qu’à moi d’être attentif à ce genre de détail et, au besoin, à renouveler la recherche, cette-fois-ci, sans la faute !

JPEG - 88.5 ko

Il ne me semble pas utile d’ajouter quoi que ce soit à sur ce sujet, lequel étant déjà fort bien documenté par ailleurs.

Je vous recommande donc de consulter en particulier :

- L’article de Wikipedia.

- Le site usenet-fr.net (ci-dessous)

JPEG - 121.6 ko