Lilapuce
 

exercices (samedi 12 mars 2011)

Macro - Excel (vin - 5)

Résumé de l’étape précédente : options de mise en forme diverses et préparation du document pour l’impression, avec, notamment, les sauts de page.

Nous voici arrivé au terme de cet exercice. Avant de plier bagage, nous allons découvrir une fonctionnalité assez intéressante du tableur, la mise en forme conditionnelle.

Ajoutez à cela que nous souhaitons mettre en pratique cette nouvelle fonctionnalité dans un contexte particulier : appliquer automatiquement un fond en alternance, une ligne sur deux.

Et pourquoi faudrait-il appliquer un fond tramé une ligne sur deux ?

Un tableau doit comporter des repères visuels pour guider le regard, faute de quoi cela devient rapidement pénible à lire. La méthode traditionnelle, pour régler ce problème, consiste à utiliser les bordure, afin de délimiter lignes et colonnes.

Pourtant, bien que l’approche « bordure sur tableau » ait largement montré ses preuves, d’aucun pourraient la trouver quelque peu cheap, voire, carrément ringarde, coté design, tu’ois...

C’est la raison pour laquelle il est désormais extrêmement fréquent de trouver toutes sortes de tableaux se présentant avec une mise en forme de type « ligne ou colonnes avec fonds alternés », genre, relevés bancaires ou compte de résultat (tu’ois...)

Heureusement, la création de ces fonds tramés alternés peut se faire automatiquement. Autrement dit, il n’est surtout pas question, sur votre tableur, de sélectionner tout votre tableau, ligne après ligne, pour appliquer un fond en alternance (en tant qu’ancien photograveur, je sais de quoi je parle).

Voyons dans le détail comment procéder. Sélectionnez votre tableau, moins la première ligne (qui avait été mise en forme à l’étape précédente).

PNG - 256.6 ko

Passez en suite par le menu « Format / Mise en forme conditionnelle... » :

PNG - 12.5 ko

Un assistant s’affiche alors à l’écran.

PNG - 55 ko

Pour notre exemple, nous devons sélectionner, dans le champ « Condition 1 », l’option « La formule est ».

PNG - 55.8 ko

Après cela, l’assistant se transforme de façon à pouvoir saisir directement une formule ou sélectionner une cellule.

C’est la première solution qui sera retenue. Tapez le code suivant (sans aucun espace) :

=MOD(LIGN();2)

PNG - 10.1 ko

Remarquez que vous obtiendrez le même résultat avec

=MOD(LIGNE();2)

Par ailleurs, sachez que pour alterner des colonnes et non des lignes, sélectionnez votre plage de cellules et, dans l’assistant « Mise en forme conditionnelle », tapez le code suivant (toujours sans aucun espace) :

=MOD(COLONNE();2)

Mais, dans notre cas, c’est bien les lignes qu’il s’agit d’alterner.

Après avoir défini la condition de départ, il faut maintenant indiquer les option de mise en forme. Pour cela, cliquez sur le bouton « Format » :

PNG - 53.8 ko

Vient alors, une seconde boîte de dialogue qui permet d’indiquer de quelle façon nous souhaitons modifier la mise en forme.

Cliquez d’abord sur l’onglet bordure et sélectionnez uniquement les bordure « haut » et « bas » dans le champ « Bordure » en cliquant sur l’une et l’autre de ces positions.

Cliquez ensuite sur le sélecteur « Couleur » afin de choisir une couleur ; par exemple « Orange clair »

PNG - 22.6 ko

Après quoi, cliquez sur l’onglet Motifs...

PNG - 20.8 ko

… et sélectionnez, dans un premier temps, la couleur de fond « Jaune clair ».

Puis déroulez le sélecteur « Motif »...

PNG - 26.7 ko

… sur lequel vous cliquez « Orange clair »...

PNG - 25.6 ko

… puis, le « motif » « Gris 12,5% ».

PNG - 25.9 ko

Autrement dit, cela permet d’appliquer un léger tramé orange sur le fond jaune afin de réchauffer quelque peu cette nuance jaune, plutôt acide.

Cliquez sur « Ok »

PNG - 18.5 ko

Vous retrouvez votre assistant, que vous pouvez désormais quitter par « Ok » :

PNG - 61.6 ko

Le tableau est mis en forme, tel que prévu, avec ses lignes en fond alterné :

PNG - 288.8 ko

Petit aperçu...

PNG - 185.9 ko

… sur les deux pages :

PNG - 148.9 ko

Supprimer les macros

Avant de quitter, nous souhaitons supprimer les macros.

Cela peut s’avérer utile si, par exemple, vous souhaitez communiquer votre document par e-mail : dans certains cas, votre interlocuteur pourrait s’affoler à la vue de l’alerte qui s’afficherait à l’ouverture du fichier. Par ailleurs, dans notre cas, les macros ne sont d’aucune utilité, une fois le document terminé.

Cliquez sur le menu « Outils / Macro » :

PNG - 16.8 ko

Sélectionnez la première macro « Joli » et cliquez sur le bouton « Supprimer »

PNG - 17.3 ko

Une boîte de dialogue vous demande de confirmer cette suppression.

PNG - 17.6 ko

Renouvelez la même opération avec la seconde macro.

PNG - 17.3 ko

Vous avez bien supprimé vos macros mais, pourtant, cela ne suffira pas - en l’état - à empêcher l’affichage de l’alerte à l’ouverture du fichier.

Il serait quand même dommage de perturber la transmission d’un document à autrui sous prétexte de l’existence de macros, alors qu’il n’y en a plus.

Voici comment faire pour supprimer toute trace de vos macros :

Passez à nouveau par le menu « Outils / Macro » mais cette fois-ci cliquez sur l’option « Visual Basic Editor ».

PNG - 17 ko

Excel ouvre alors une autre fenêtre ; il s’agit de l’environnement d’édition des macros. Les vrais pro d’Excel, ceux qui en imposent avec leur impressionnant savoir-faire d’expertise, passent par cet éditeur pour créer leurs macros. Au lieu d’enregistrer leurs petites routines automatiques, à l’aide de l’assistant, comme nous l’avons fait, ces amateurs éclairés d’Excel programment directement leurs macros dans le langage natif, le visual Visual Basic.

Ne vous inquiétez pas, il n’est toujours pas question de taper la moindre ligne de code.

PNG - 14.4 ko

Il est possible que votre fenêtre de Visual Basic Editor ne ressemble pas exactement à cette vue ; notamment, dans la partie grise, une zone de saisie est prévue, justement, pour tapez le code.

Peu importe. Il vous faut passer par le menu « Affichage / Explorateur de projet » :

PNG - 19.5 ko

Vous devriez ensuite voir s’afficher ce petit menu à gauche. Vous constatez qu’il s’agit de notre fichier :

PNG - 17.5 ko

Cliquez d’abord sur le petit plus placé à gauche de « Modules » ; cela devrait développer un sous-ensemble (« Module1 ») ; faîtes un clic droit de la souris sur ce dernier et choisissez « Supprimer... »

PNG - 16.7 ko

Comme d’habitude on vous demande une confirmation ; sauf que cette fois-ci, si vous cliquez sur « Oui » vous exporterez ce module avant de la supprimer. Aucun intérêt ; de toutes façon c’est une coquille vide.

Par conséquent, cliquez sur « Non ».

PNG - 17.6 ko

Cliquez ensuite sur le petit plus placé devant « Microsoft Excel Objets ».

Une fois que le sous ensemble est développé, faîtes un clic droit sur notre feuille de calcul, à savoir « Feuille 1 (Synthèse) ».

Sélectionnez l’option « Code » afin d’afficher l’éditeur de code à l’écran (ce qui est le cas dans la vue ci-dessous).

PNG - 24.8 ko

Cliquez ensuite dans l’éditeur et faîtes le raccourci clavier suivant : Ctrl + A (permettant, de façon générale, sur Windows de « tout sélectionner »).

PNG - 44.1 ko

Après avoir sélectionné le code, passez par le menu « Edition / Effacer »

PNG - 19.9 ko

Voilà, vous avez nettoyé votre document ; il n’y a plus aucune macro. Cliquez sur ce bouton...

PNG - 22.3 ko

… afin de revenir sur notre feuille de calcul. Enregistrez.

Supprimer la liaison avec d’autres fichiers

Pour des raisons assez proches de celles concernant les macros, il est parfois nécessaire de supprimer les liaison entre documents. Dans notre cas, nous avons déjà indiqué que la liaison n’avait plus aucun intérêt.

Alors, va pour la rupture de liaison.

Les vues suivantes se passent a priori de commentaires, d’autant que nous avons déjà vu ça :

PNG - 20.8 ko
PNG - 77 ko
PNG - 97.8 ko
PNG - 52.4 ko

Remise à plat : suppression des sous-totaux

Rien n’oblige, non plus, à conserver les sous-totaux. Ce sera donc l’occasion de revoir la manipulation :

PNG - 11.8 ko
PNG - 18.3 ko

C’est fini : plus de macro, plus de liaison, plus de sous-totaux :

PNG - 278.1 ko

Votre document devrait désormais ressembler comme deux gouttes d’eau à celui qui se trouve juste ci-dessous :

 

Vin Global (Excel)

 

 

Autres exercices
de l'atelier Tableur

 

L'atelier «Tableur»