Lilapuce
 

exercices (samedi 12 mars 2011)

Macro - Excel (vin - 4)

Résumé de l’étape précédente : vous avez utilisé les macros afin de générer automatiquement (en colonne « Valeur ») un caractère spécial, ce dernier symbolisant soit une appréciation positive, soit l’inverse. Afin d’affiner votre jugement, vous avez ensuite indiqué en colonne « Nombre » une gradation (de 1 à 3, par exemple). Sur le premier vin de votre liste, vous avez ensuite utilisé la fonction « REPT » afin d’afficher, en colonne « Appréciation », le nombre d’étoiles ou de grimaces décerné à ce produit. Par la poignée de recopie, vous avez étendu cette formule à l’ensemble de votre tableau. Chaque vin étant ensuite noté en insérant un type de symbole et en saisissant un chiffre. Une manipulation quelque peu laborieuse à mettre en place, mais qui s’avère assez productive si l’on doit répéter la « procédure d’appréciation » ; que ce soit pour compléter la liste ou pour la corriger.

Pour l’essentiel, la présente étape ne devrait raviver que de vagues soupçons de déjà vu.

Rien de bien méchant, y compris ces ...

Alertes au démarrage

En ouvrant le fichier (vous l’aviez bien fermé, n’est-ce pas ?) Excel vous lance cette première alerte :

PNG - 9.7 ko

Oui c’est vrai, les macros peuvent intégrer des instructions malveillantes et potentiellement dangereuses. Voilà pourquoi, par principe, il ne faut jamais ouvrir des fichiers comportant des macros s’ils proviennent d’une origine incertaine (par exemple, en fichier attaché d’un e-mail).

Mais, a priori, tel n’est pas le cas ici. Plus exactement, vous êtes bien à l’origine de ces macros, n’est-ce pas ?

Si vous répondez non à cette question, alors n’activez surtout pas les macros du document qui se trouve devant vous (vous remarquerez, par exemple, que mes fichiers joints ne comportent pas de macros).

Si vous êtes absolument sûr d’être l’auteur des macros incorporées dans le présent fichier, alors acceptez l’activation des macros ; cela nous permettra de voir comment les désactiver complètement.

Second message d’alerte : tant que la liaison est maintenue avec d’autres fichiers (souvenez-vous), votre tableur vous demandera s’il faut mettre à jour les données ; autrement dit, vérifier si les fichiers sources n’ont pas été modifiés. Nous l’avions déjà vu.

PNG - 123.3 ko

Nous allons accepter - par principe - la mise à jour, même si aucune modification n’a été apportée. Il serait préférable de considérer que la liaison n’a plus de raison d’être (ce qui avait également été indiqué en étape 1) Là encore, ce sera l’occasion de préciser comment désactiver une liaison.

Trier, le retour

Passez le menu ad hoc (voir support) :

PNG - 10.6 ko

Puis sélectionnez les options suivantes :

PNG - 19.3 ko
PNG - 19.4 ko
PNG - 19.1 ko
PNG - 18.1 ko

Cela nous permettra de définir la présentation suivante : classement par vignoble, puis par appréciation ; d’abord, positive (du plus au moins coté) puis, négative (du pire au moins pire). C’est l’un des défauts de cette méthode : il n’est pas possible de présenter l’échelle de valeur continue du « meilleur au pire » (ou inversement). Pour cela, il aurait fallu dissocier le traitement du tri entre « positif » et « négatif » ; ce qui nous aurait conduit à quelques complications qui me semblent inutiles.

PNG - 86.6 ko

Sous-totaux, le retour

Passez le menu ad hoc (voir support) :

PNG - 10.4 ko

Puis sélectionnez les options suivantes :

PNG - 16.1 ko
PNG - 16.1 ko

Nous voici à nouveau avec nos sous-totaux « moyenne du prix par vignoble » :

PNG - 94.6 ko

Options de mise en page, le retour

Cliquez en « H63 » ; tout du moins, les coordonnées précises de la cellule à sélectionner doit correspondre, en ligne, à la dernière ligne de contenu du tableau (moyenne générale) et, en colonne, à celle qui comporte les « Appréciations ».

PNG - 90.1 ko

Remontez jusqu’en « A1 »...

PNG - 167.9 ko

… et définissez votre zone d’impression.

Vous remarquerez que nous n’avons pas intégré dans cette zone d’impression les colonnes « Valeur », « Nombre », « Échantillon » et « Raccourci ». Et pour cause : ces informations n’ont aucune raison de figurer sur les épreuves ; il ne s’agit que du dispositif nécessaire à l’affichage de l’information présenté en colonne « Appréciations ».

PNG - 18 ko

Activez les options de mise en page (via le menu « Fichier ») et définissez les paramètres suivants :

PNG - 21.5 ko

Cliquez sur le bouton « Feuille », puis sur l’option « Lignes à répéter en haut », afin de sélectionner « $1 :$1 » (voir support) :

PNG - 9.4 ko

Centrez en largeur et validez le tout par « OK ».

PNG - 16.9 ko

Gérer les sauts de pages

Il est plus que probable, qu’en l’état, notre document soit imprimé sur plusieurs pages.

Sur un tableur, il est possible de modifier manuellement la façon dont le document est réparti d’une page à l’autre.

Pour cela, il faut passer par le menu suivant :

PNG - 15.4 ko

L’aperçu des sauts de pages est un mode d’affichage spécial. Remarquez qu’Excel s’arrange pour afficher la globalité du tableau, avec la délimitation des pages imprimées figurée par ces lignes pointillées bleues :

PNG - 309 ko

Dans notre cas, la coupure entre la première et la seconde page n’est pas des plus heureuses. Il serait préférable que la première page s’achève sur un sous-total.

Pointez sur la ligne pointillée, maintenez le bouton de la souris et remontez la ligne pour la placer, par exemple à cet endroit :

PNG - 9 ko

Repassez ensuite en mode d’affichage normal :

PNG - 17.4 ko

Sélectionnez la ligne 1 et appliquez un fond coloré « Or » :

PNG - 82.1 ko

Modifiez ensuite la couleur du texte ; par exemple « Marron »

C’est tout pour l’instant. Mis à part les sauts de pages, il n’y avait rien de bien nouveau, n’est-ce pas ?

Ce ne sera pas le cas sur l’étape finale de l’exercice, puisque nous verrons comment insérer automatiquement un fond coloré une ligne sur deux au reste du tableau.


 

Autres exercices
de l'atelier Tableur

 

L'atelier «Tableur»