Lilapuce
 

supports (lundi 4 avril 2011)

Moteur de recherche : question de langue

Nous savons que la la zone de recherche de votre navigateur permet d’interroger vos moteurs favoris quand bon vous semble, et ce, quel que soit le site affiché à l’écran (voir support)

C’est très pratique, alors allons-y :

- vous tapez le mot clé dans le champ (ici "rossinante")

- sélectionnez le moteur dans la liste (ici, l’icône de Google)

- appuyez sur la touche Entrée du clavier : le résultat de Google s’affiche à l’écran.

En faisant appel à la zone de recherche du navigateur, vous ne pouvez solliciter que les options par défaut du moteur, car les préférences de Google (et autres fonctions de recherches avancées) ne sont visibles qu’une fois rendu sur le site du moteur.

Toutefois, cette limitation n’est pas vraiment problématique :

- D’abord, dans bien des cas, les options par défaut sont largement suffisantes ; cela revient à demander : je veux savoir quels sont les sites Web qui correspondent au mot clé saisi .

- De plus, dès que vous envoyez votre requête, c’est bien le site web de Google qui s’affiche dans le navigateur. Cela vous donne la possibilité de procéder à toutes les options de recherche possibles.

Voici, donc, le résultat qui s’affiche après avoir interrogé Google avec le mot clé rossinante , à partir de la zone de recherche du navigateur :

Ci-dessous, en évidence, les options principale de recherche de sites Web :

-  Web = la recherche sera faite sur tous les sites indexés par Google, quelle que soit la langue : il s’agit de l’option par défaut

-  Pages francophones = uniquement les sites en langue française.

-  Pages : France = uniquement les pages de sites repérés comme étant français.

La distinction entre "Francophone" et "Pages : France" peut être utile si vous souhaitez, par exemple exclure de votre recherche des résultats provenant du Québec, de Belgique, bref de tous les francophones à l’exception des Français (en cliquant donc sur "Pages : France").

Par exemple, une recherche sur bière donne des résultats assez différents selon l’une ou l’autre de ces options.

Par contre, la différence entre "Web" et "Pages francophones" sera quasiment nulle : si on demande d’examiner "tout le web" à partir du mot "bière", Google ne trouvera, a priori, rien de plus que des pages francophones, car il s’agit d’un nom commun français.

Quittons la bière et revenons à Rossinante, pour aborder le cas, un peu plus compliqué, des noms propres.

Dans cet exemple, vous remarquerez que le moteur nous renvoie exclusivement des pages en français alors que l’option "Web" est sélectionnée.

Comment se fait-il qu’une recherche sur tout le web mais, portant sur un personnage de roman espagnol, ne nous retourne que des résultats en français ?

Google ne s’est pas trompé : Rossinante est le nom donné au cheval de Don Quichotte, dans la version française du célèbre roman de Cervantes.

Essayez d’interroger Google avec Rocinante (ci-dessous). Vous constatez que les sites proposeés sont espagnol, puis, plus, bas anglais. Conclusion : Rocinante, qui figure vraisemblablement dans la version originale a été repris au moins en anglais.

Qu’en est-il alors, s’il on en vient à interroger Google avec, par exemple, le nom d’une personnalité américaine, dont l’identité est mondialement connue ?

Normalement, les résultats devraient concerner en priorité des sites américains, puisque nous faisons une recherche sur tout le web.

Essayons : gardons l’option "Web" et faisons une recherche avec "John Coltrane" :

Bigre !!! Même si la plupart des résultats sont en anglais, comment se fait-il que le premier site de la liste soit écrit en français ? Il s’agit de l’article que Wikipedia - version française - consacre au musicien.

Cela voudrait donc dire que, lorsque Google est interrogé à propos de cet artiste américain, quel que soit l’endroit où se fait la recherche dans le monde, le moteur renvoie en première position un site écrit en français ?

Non, on a beau se raconter de jolies histoires, avec de belles images sur la place, le rayonnement de la France, etc. cette explication ne tient vraiment pas la route.

Essayons avec un autre nom : "Johnny Deep". Quoi ? Encore des résultats en français, et presque tous, cette fois-ci ! Serait-ce parce que .... femme célèbre française ?

Heu... et puis quoi, encore ?

Bon, le test définitif : "Georges Bush", toujours avec l’option "Web". Résultat : uniquement des sites en français.

Non, ce n’est pas possible ! Il y a forcément plusieurs Google, car il n’y a plus aucun doute : le moteur ne nous donne pas les mêmes résultats à Washington et aux Lilas, y compris s’il lui est demandé d’effectuer une recherche "Web".

Eh oui, Google est si puissant qu’il a installé des serveurs dans la plupart des pays du monde, on appelle cela la localisation. A partir du moment où vous interrogez "google.com" le navigateur vous renvoie automatiquement vers le serveur du pays depuis lequel se fait la recherche. Les réponses du moteur seront adaptées aux indigènes et donc forcément différentes d’un serveur à un autre, y compris avec l’option "Web" activée. Voilà pourquoi Google nous parle en français, tout comme il parle italien aux italiens, portugais au brésiliens, etc.

Google considère donc que les résultats - écrits dans la langue locale - doivent figurer en bonne place dans les résultats, même si vous interrogez "tout le web" en utilisant un mot clé mondialement connu, tel que nous l’avons fait avec les trois personnalités américaines.

La question des serveurs localisés des moteurs de recherche a d’ailleurs fait l’objet d’une controverse, lorsqu’on s’est aperçu que la version chinoise de Google était censurée conformément aux directives des autorités locales (voir article de RSF). Il faut signaler que Yahoo, également a été mis à l’index pour des raisons encore plus graves (au sujet de l’implication de Yahoo dans la répression de dissidents).

Dans la version française de Google, l’option par défaut "Web" renvoie à un dosage entre résultats en français et résultats internationaux. Notez que Google, dans l’exemple Coltrane (ci-dessus) propose de limiter la recherche aux site écrits en français ; si vous cliquez sur cette proposition, vous aurez le même résultat qu’avec l’option "Pages francophones".

Maintenant que vous savez qu’il y a plusieurs versions linguistiques de Google, peut-être aimeriez-vous savoir ce que les américains ont devant leur écran ?

Plus généralement, il peut être intéressant de changer la langue de la recherche (si, par exemple, vous comprenez d’autres langues), de façon à avoir certains contenus que vous n’aurez peut-être pas obtenu directement en tant que Français.

Pour cela il faut faire appel aux options du moteur : cliquez sur le lien "Préférences" (voir ci-dessous).

L’accès aux préférences de Google est disponible à côté du champ de saisie des mots clés. En cliquant sur ce lien, vous obtenez une page qui vous permet de définir les langues de votre recherche :

Si vous cliquez sur la case "Anglais" puis validez ("Enregistrer les préférences", en haut, à droite) vous obtenez un résultat qui devrait être assez proche de celui d’un pays anglophone (ci-dessous). Remarquez que les options (Web - Pages francophone - Pages : France) sont toutes désactivées puisque vous venez de paramétrer les préférences.

Vous devriez en savoir assez, désormais, pour passer aux choses pratiques, en toutes connaissance de cause.

Exercez-vous, en vous aidant, éventuellement des exercices proposés sur Lilapuce.


1 Message

  • Moteur de recherche : question de langue

    18 novembre 2011 09:17, par svenborg

    une petite erreur est commise concernant wikipedia et la recherche france/francophone.

    En effet la recherche est ouverte ou non selon qu’elle n’est pas restreinte par le moteur de recherche (google comme d’autres sont à proscrire), le système d’exploitation (windows espionne et monopolise), le navigateur (ie bloque, opera fonce, firefox socialise), le fournisseur d’accès (transmis pour paiement).

    Et wikipedia ? horrible.

    Il faut absolument comprendre que seul la langue anglaise permet d’obtenir un résultat pertinent.

    ps : Je n’utilise google que pour les images.

    repondre message