Lilapuce
 

supports (mercredi 11 mars 2009)

Paramètres de la barre des tâches et du menu Démarrer

Nous l’avions déjà évoqué en tout début d’année : la Barre de tâche, placée en bas de l’écran, permet d’identifier les fenêtres ouvertes et de passer rapidement de l’une à l’autre.

Le présent support apporte quelques explications complémentaires sur cette partie importante de l’interface utilisateur de Windows.

Déverrouiller la Barre des tâches

Afin de faciliter les manipulations, je vous conseille de « déverrouiller » la Barre des tâches. Faîtes un clic du bouton droit de la souris...

… puis, si verrouiller la Barre des tâches est coché (paramètre par défaut de Windows), cliquez sur cette cette option (si elle n’est pas cochée, c’est que votre Barre des tâches, déjà, n’est pas verrouillée ; dans ce cas, il n’est donc pas nécessaire de cliquer).

Vous devriez alors constater que la Barre des tâches a légèrement changé d’aspect : une ligne bleue est apparue au-dessus, ainsi que des double-lignes pointillées verticales (par exemple, ci-dessous, entre le menu « Démarrer » et l’icône de la fenêtre « XnView »).

En déverrouillant la Barre des tâches, vous vous donnez la possibilité de manipuler cette dernière, tel que nous le verrons plus loin, pour masquer ou dévoiler son contenu avec la souris.

Ajouter la Barre de lancement rapide

Par défaut, Windows n’affiche pas la « Barre de lancement rapide » ; je trouve que c’est bien dommage car, à l’usage, cette fonctionnalité s’avère très pratique.

Mais au fait, c’est quoi la Barre de lancement rapide ?

C’est précisément ce que nous allons découvrir dès maintenant, en l’intégrant dans la Barre des tâches.

Pour cela, faîtes à ouveau un clic droit sur la Barre des tâches, puis activez l’option « Barre d’outils / Lancement rapide »

Après cela, la Barre des tâches affiche une nouvelle zone qui vient s’intercaler juste à droite du menu « Démarrer ». Vous y trouverez quelques icônes, que vous pourrez compléter, mais l’une d’elles me semble essentielle : il s’agit de celle permettant d’afficher le bureau :

Voici dans quelle genre de situation, vous pouvez utiliser cette icône : imaginons que ayez plusieurs fenêtres ouvertes à l’écran :

En cliquant sur l’icône « Afficher le bureau »...

… vous réduisez d’un seul coup toutes les fenêtres dans la Barre des tâches afin de retrouver le bureau, tel qu’il était à l’ouverture de session.

Ceci est très utile, par exemple, pour ouvrir une nouvelle fenêtre à partir d’un raccourci placé sur le bureau ou pour récupérer un fichier que vous venez de télécharger depuis Internet et qui est enregistré sur le bureau (notamment, un programme d’installation).

Ajouter des icônes dans la Barre de lancement rapide

Comme nous venons de le voir, en plus de l’icône permettant d’afficher le bureau, Windows a intégré l’icône du navigateur maison (Internet explorer) dans la Barre de lancement rapide.

Rien ne vous empêche d’ajouter d’autres icônes à cette barre. Ainsi, vous pourrez lancer tel ou tel programme d’un clic de souris quelque soit le nombre de fenêtres ouvertes.

Voici, par exemple, comment ajouter l’icône d’OpenOffice à la Barre de lancement rapide. Très simple. Il suffit d’effectuer un glisser-déposer ; c’est à dire que je maintiens le bouton (gauche) de la souris sur l’icône...

Puis je le glisse ...

… sur la Barre de lancement rapide :

… et quand je lâche la souris, l’icône de raccourci « OpenOffice » s’est ajoutée dans la Barre des tâches :

Remarquez que l’icône originale, placée sur le bureau (qui est déjà un raccourci) est restée en place

Option du Systray

Dans la partie droite de la Barre des tâches, se trouve une zone distincte de l’interface appelée Systray, dans laquelle figurent quelques icônes telles que l’heure, les connexions réseau, les supports de matériels amovibles (clé USB), l’antivirus, etc.

En fait, à cet endroit sont représentés la plupart des programmes et services lancés au démarrage de Windows.

Vous pouvez cliquer sur ce bouton...

… afin de dévoiler l’ensemble des icônes intégrées au Systray ...

… et, le cas échéant, désactiver ponctuellement l’une d’entre elle à l’aide d’un clic du bouton droit de la souris.

Ci-dessous, je pourrais désactiver temporairement l’antivirus. Il s’agit d’une manipulation, plutôt risquée, à ne faire que lorsque cela est vraiment nécessaire, par exemple lors d’une mise à jour automatique du système qui « plante » et qui, de ce fait, doit être effectuée manuellement (il m’est arrivé d’être obligé de passer par là pour installer la XPSP3) :

Remarque : si vous souhaitez, de façon durable, ne plus intégrer automatiquement le lancement d’un programme au démarrage de Windows (sans désinstaller pour autant le programme) ; sachez qu’il vous faudra, pour cela, passer par une autre procédure (voir support).

Personnaliser le contenu de la Barre des tâches

Faîtes encore un clic droit de la souris sur la Barre des tâches, mais cette fois-ci, dans le Systray et cliquez sur l’option « Personnaliser les notifications... » :

Ceci fait apparaître à l’écran deux fenêtres superposées. Au premier plan, les fameuses « notifications » :

C’est ici que vous pouvez indiquer si les icônes doivent être affichées en permanence ou masquée en cas d’inactivité :

Options générales de la Barre des tâches

En cliquant sur le bouton « Ok » de la fenêtre « Personnaliser les notifications » on accède à celle qui est affichée en arrière plan : « Propriétés de la Barre des tâches et du menu Démarrer ».

C’est ici - onglet « Barre des tâches » - que vous pouvez régler la façon dont se comporte la Barre des tâches. Par exemple, si vous souhaitez que cette dernière s’escamote automatiquement de l’écran, il faudra cocher l’option « Masquer automatiquement la Barre des tâches » :

Remarque : vous pouvez aussi afficher directement la fenêtre « Propriétés de la Barre des tâches et du menu Démarrer » ; pour cela : un clic droit de la souris sur n’importe quelle zone de la Barre des tâches (à l’exclusion du Systray) puis sélection de l’option « Propriétés »

Options du menu « Démarrer »

Toujours depuis la même fenêtre, cliquez sur l’onglet « Menu Démarrer »...

… puis sur le bouton « Personnaliser », ce qui fait apparaître une autre fenêtre, sur laquelle (onglet « Général ») vous pouvez notamment modifier la taille des icônes et définir le navigateur qui doit être affiché en raccourci (dans le menu Démarrer) :

Et pour finir, un clic sur l’onglet « Avancé » (faîtes défiler, le cas échéant, l’ascenseur)...

… pour afficher (option cochée) ou masquer (décochée) les raccourcis de la partie droit du menu « Démarrer ».

Très utile, notamment s’il faut rétablir l’accès aux imprimantes qui aurait été accidentellement masqué...


 

Autres supports
de l'atelier Outils num.

 

L'atelier «Outils num.»