Lilapuce
 

exercices (lundi 4 mars 2013)

Photos zipées par e-mail [2]

Résumé de l’étape précédente : téléchargez, si besoin, XnView. Localisez, sur ce programme, les photos à envoyer. On suppose que toutes ces photos sont placées dans un même dossier. Créez ensuite un nouveau dossier destiné à recevoir les photos à traiter.

Venons-en au traitement :

Il faut, d’abord, afficher, colonne de droite, toutes les images à redimensionner. Ensuite à l’aide de la commande CTRL+A on sélectionne tous les fichiers :

Passez, ensuite par le menu Outils / Convertir…

Ce qui affiche la fenêtre suivante.

Vous devez indiquer le dossier dans lequel seront enregistrées les images traitées ; pour cela cliquez sur le bouton avec les trois petits points placé à droite du champ « Répertoire » :

Un explorateur de fichiers s’ouvre afin d’indiquer le « dossier cible ».

Pour nous il s’agit du dossier qui avait été créé lors de l’étape précédente : « images à envoyer ».

Un clic sur ce dossier puis sur le bouton « OK » fait disparaître l’explorateur.

Nous pouvons vérifier le chemin d’accès dans le champ :

Voilà pour la localisation. A ce stade nous n’avons, en fait, défini que l’équivalent d’un « copier-coller ». Nous n’avions pas vraiment besoin de XnView pour faire cela.

Par contre ce programme est essentiel pour la suite des opérations :

On clique sur le bouton « Opérations avancées »…

Ce qui ouvre une autre boîte de dialogue.

Plusieurs types d’opérations, colonne de gauche, sont proposés.

Leena, notre cobaye qui garde à l’esprit l’objectif de cet exercice, clique sur celle qui nous intéresse : « Redimensionner ».

Puis ensuite, une fois l’option sélectionnée, il ne faut pas oublier de cliquer sur le premier bouton avec la flèche (en haut à droite).

Cela permet de confirmer le traitement à effectuer (affichage dans la petite fenêtre de droite, et du coup, d’accéder aux options qui s’affichent en dessous :

C’est ici qu’il faut indiquer le taux de réduction ; pour cela deux solutions :

- soit on tape une dimension en largeur ou hauteur ; c’est l’option sélectionnée par défaut,

- soit on défini un pourcentage, auquel cas il faudra cliquer sur le petit bouton rond pour activer cette option.

Dans tous les cas, il faut bien vérifier que la case « Garder les proportions » est cochée. Cela permet de n’indiquer une valeur que pour l’une des deux dimensions (largeur ou hauteur), l’autre sera redimensionnée en proportion.

Sherleena souhaite appliquer un taux de réduction de 50%.

Le fait de réduire la dimension de l’image, signifie que vous réduisez sa définition, c’est-à-dire, le nombre de pixels. Il ne faut pas oublier qu’une photo numérique ce n’est, en définitive, rien d’autre qu’un damier de pixels. Or, contrairement à une idée fréquemment répandue, une photo rééchantilonnée (dont on modifie artificiellement le nombre de pixels à l’aide d’un programme) est toujours dégradée par rapport à l’original.

Les logiciels graphiques seront moins destructeurs si vous leur demandez d’effectuer de faibles rééchantillonnages.

Donc, même si une fois réduite à ce ratio, la photo est encore trop grande, mieux vaut procéder par paliers successifs (réduction maximum de 50%) ; faute de quoi la qualité de l’image risque de s’en ressentir.

Une fois indiqués les paramètres de redimensionnement (quel mot laid !), il suffit de cliquer sur « Confirmer ».

Le programme ferme la fenêtre « Options avancées » et nous retrouvons celle-ci.

Un dernier coup d’œil pour l’ultime vérification (par exemple vérifier que l’option « Effacer l’original » n’est pas cochée)…

… et hop : on lance le traitement.

La petite fenêtre ci-dessous doit normalement apparaître à l’écran. Elle indique la progression du traitement.

Une fois le redimensionnement effectué, il faut se rendre sur le dossier cible.

Leena clique donc sur le dossier « images à envoyer ». Un rapide aperçu des fichiers permet déjà de se rendre compte que nous ne sommes plus en présence de fichiers aussi volumineux que ceux du dossier source (les originaux).

Toutefois, mieux vaut comparer ce qui est comparable.

Un clic du bouton droit de la souris sur le dossier cible, puis sur propriétés…

… afin d’obtenir la taille du dossier.

On est passé de 59,3Mo à 5,63 Mo.

Spectaculaire, non ?

Sherleena double-clique sur cette image, localisée dans le dossier cible « images à envoyer » :

XnView ouvre ce fichier dans un nouvel onglet de la fenêtre courante.

De là on clique sur le menu « Image/ Redimensionne… »

C’est une autre façon de vérifier le traitement : en comparant les dimensions pixels des fichiers graphiques.

Cette boîte de dialogue indique la taille de l’image 1296 pixels de sur 1944 de haut.

Remarquez que cette information est également disponible dans la barre d’état de la fenêtre. Par contre, vous savez, désormais, comment redimensionner individuellement les images.

Bien que réduite de moitié par rapport à sa taille d’origine, l’image reste d’un format très honorable. A titre indicatif, la résolution d’un écran de portable de 15 pouces ne permettrait pas de l’afficher en entier, zoom réglé à 100%.

Ce qui signifie que notre cobaye fétiche, aka Leena, peut renouveler la procédure de rééchantillonnage. Une opération, de toutes façons, qui semble s’imposer, car 5,63 Mo, c’est encore trop lourd pour être envoyé par e-mail.

Une dernière vérification, quand même : on ouvre la même image, mais, cette fois-ci, dans le dossier source (original). Là on voit déjà que la photo, à elle seule, pèse 4 Mo …

Double-clic sur le fichier pour bien vérifier que l’image a été redimensionnée à 50%

Etape suivante : on recommence la procédure pour arriver à la taille et au poids souhaité.