Lilapuce
 

supports (mardi 30 octobre 2012)

Style de page (Writer)

Avis aux utilisateurs de Word : un support « Marge en-tête et pied de page », spécifique à Word, est disponible, ici-même. Sur ce point, la suite bureautique libre se caractérise, vis à vis de son concurrent propriétaire, par quelques différences importantes.

Le but du jeu consiste à définir les options générales du format de page ou, plus exactement, du « style de page ».

Bien que rien ne vous oblige à le faire absolument à ce moment-là, je vous recommande de prendre l’habitude d’effectuer ce réglage avant toute autre manipulation. Cela permet de bien caler les options générales de mise en page avant de commencer à taper son texte.

Le paramètrage d’un style de page concerne en particulier les éléments suivants :

- la taille du document (par exemple A4),

- l’orientation : portrait ou paysage,

- les marges : c’est à dire les espaces - en haut, à droite, en bas et à gauche - qui séparent le texte proprement dit du bord de la feuille.

Hormis les styles de pages, aucune méthode ne permet de modifier l’orientation des pages à l’intérieur d’un même document ; par exemple : vous devez passer un tableau en orientation « paysage » dans un document dont les autres pages sont « en portrait ». Dans ce cas, il vous faudra modifier le style de page au moment de l’insertion du tableau.

Autre situation dans laquelle on fait appel aux styles de page : vous devez gagner une ou deux lignes de texte récalcitrantes qui « chassent » sur une seconde page alors que tout devrait tenir sur une seule (c’est incroyable comme ces trucs informatiques peuvent être têtus). Il s’agit d’une situation observée à maintes reprises au Kiosque, lorsque des usagers importent sur OpenOffice leur CV initialement tapé sur Word.

Imaginons, justement, que nous soyons dans ce cas de figure : nous devons réaliser l’exo « Langue de veau biaisée », lequel, d’après les consignes, ne doit comporter qu’une seule page. Or, si nous entrons le texte fourni et le mettons en forme (Caractère et Paragraphe), OpenOffice exigera imperturbablement une seconde page.

La seule solution, pour le cas présent, consiste à récupérer de l’espace sur les marges de la page.

Pour cela, passez par le menu « Format / Page » :

Il est important de remarquer que, sur OpenOffice Writer, l’accès aux options de mise en page n’est pas le même que sur Word :(voir support). Cela peut s’expliquer par le fait que, contrairement à son équivalent propriétaire, OpenOffice considère que les pages peuvent être définies en tant que « style ».

À ce point de votre progression dans l’apprentissage du traitement de texte, le terme « style » ne vous évoquera probablement pas grand-chose. Il est encore trop tôt pour rentrer dans le vif du sujet, mais sachez que la gestion des styles correspond à un concept central en traitement de texte ; nous y reviendrons donc très souvent.

Pour l’heure, comme notre exemple de document ne doit comporter qu’une seule page, nous nous contenterons d’indiquer nos marges personnalisées :

- à gauche : 1,5 cm

- à droite : 2 cm

- en haut : 1,5 cm

- en bas : 1,5 cm

Vous constatez que sur le même onglet « Page », vous sont notamment présentées les options permettant de définir le format du document (ici A4), ainsi que l’orientation (ici « Portrait »).


 

Autres supports
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»