Lilapuce
 

exercices (vendredi 25 novembre 2016)

Tabulations : Molox Immobilier

Deuxième exercice sur les tabulations.

En document joint, ci-dessous, vous trouverez :

- les « éléments » ; en particulier, le logo, mais aussi les indications (placement des taquets de tabulation et formats de paragraphe).

- le document, version Writer

- le même, réalisé avec Word.

Il ne s’agit pas d’une conversion (bien qu’elle soit parfaitement possible) ; chaque version a été volontairement réalisée dans son environnement natif ; ce qui explique de légères différences entre les deux.

Observez attentivement ces fichiers pour réaliser l’exo ; notamment : les formats de paragraphe et les tabulations.

Le présent tuto est basé sur une mise en situation avec « OpenOffice Writer ». Les utilisateurs de Microsoft Word ne devaient normalement pas être trop déboussolés ; je leur indiquerai, le cas échéant les options spécifiques à ce programme.

Pour information, le même document a été donné en exercice à l’atelier tableur.

Décompresser l’archive Zip

Vous avez donc récupéré l’archive au format Zip (clic droit sur le fichier et « Enregister la cible du lien sous… »).

Ce fichier comporte notamment le logo, sous forme d’une image au format JPG, qu’il faudra insérer dans votre document.

Une fois téléchargé, effectuez un clic droit sur l’archive afin de la décompresser (voir, au besoin, les supports : Installer et paramétrer 7ZIP et Utiliser 7ZIP).

PNG - 10.4 ko

Choisissez de préférence « Mes Documents » comme « dossier source » (le niveau d’arborescence dans lequel seront entreposés les éléments contenus dans l’archive).

PNG - 15.3 ko

Après décompression, vous devriez avoir un dossier « MOLOX » dans votre dossier « Mes documents ». C’est ici qu’il faudra venir chercher le logo, tout à l’heure :

PNG - 20.3 ko

Paragraphe avec fond tramé

Ouvrez votre traitement de texte.

Affichez les caractères invisibles.

PNG - 14.7 ko

Appuyez une fois sur la touche « Entrée » du clavier.

Vous voilà en présence deux misérables pieds de mouche qui se regardent en chien de faïence.

Cliquez sur le premier de ces pieds de mouche afin de repositionner le point d’insertion sur ce premier paragraphe (vous aurez l’explication de cette insolite gesticulation un peu plus loin).

PNG - 14.7 ko

Tapez l’en-tête :

PNG - 1.6 ko

Sélectionnez le texte puis modifiez les options de mise en forme :

- Police : Arial

PNG - 10.7 ko

- Alignement : centré

PNG - 6.3 ko

- Gras

PNG - 7.5 ko

Gardez bien votre sélection (pourquoi faut-il toujours que vous soyez tenté de cliquer sur l’espace blanc ?) et passer par le menu « Format / Paragraphe… »

PNG - 15.8 ko

Sur la boîte de dialogue, cliquez sur l’onglet « Arrière plan »…

PNG - 10.5 ko

Puis sélectionnez ce gris moyen (50%).

PNG - 10.7 ko

Sur Word  : au lieu de passer par « Paragraphe », cliquer sur « Bordure et trame », puis, sur la boîte de dialogue, choisissez « Trame de fond ».

Modifions, à présent, les options concernant la mise en forme du texte, en tant que caractère (ou police).

Passez par le menu « Format / Caractères… » (« Format / Police » sur Word).

PNG - 15.8 ko

Couleur du texte : blanc

PNG - 15.6 ko

Modification de l’interlettrage :

PNG - 17.4 ko

Voilà c’est fini pour l’en-tête.

PNG - 16.9 ko

Ah, mais comment se fait-il que le texte soit noir alors que je viens de le passer en blanc ?

Mais oui, il est sélectionné, donc affiché en négatif. Il suffit de cliquer sur le paragraphe du dessous pour le voir apparaître en blanc.

PNG - 2.5 ko

Voilà pourquoi, au début, j’ai créé deux paragraphes vides : cela évite d’hériter sur le deuxième des propriétés du premier, car ici, sur le deuxième paragraphe, je n’ai nullement besoin de ce fond gris et texte blanc.

PNG - 2.5 ko

Insérer une image

A cet endroit, par contre, nous devons insérer le logo. Il s’agit de l’image que vous avez récupéré dans l’archive ZIP (voir plus haut).

La façon la plus simple, pour insérer une image sur votre document traitement de texte, consiste à passer par le menu « Insertion / Image… » : là , si vous savez précisément où se trouve le fichier à récupérer, cliquez sur l’option « A partir d’un fichier… »

PNG - 21.7 ko

Par défaut, votre traitement de texte, ouvrira le dossier « galery ».

Ce n’est ici que se trouve le logo de l’exercice.

PNG - 22 ko

Comme nous l’avons mis dans le dossier « Mes documents », il suffit de cliquer sur le raccourci de l’explorateur…

PNG - 22.6 ko

… afin de localiser le dossier « MOLOX » ; ouvrir ce dernier…

PNG - 22.2 ko

… cliquer sur « logo_molox.jpg », puis « ouvrir » (ou double clic direct sur le fichier à ouvrir).

PNG - 17 ko

L’image est insérée dans le document.

PNG - 10.8 ko

Il reste à la positionner par glisser-déposer.

PNG - 10.7 ko

Tapez le reste de l’en-tête suivant ce modèle :

PNG - 9.5 ko

Mise en forme de cette partie du document. Je sélectionne tous ces paragraphes afin de les passer en Arial.

PNG - 14.8 ko

Ensuite je modifie jute la taille de la raison sociale : 14

PNG - 16.2 ko

Je passe les détails, mais il faut ensuite modifier taille et graisse, par groupes de paragraphes (reportez-vous aux modèles).

PNG - 10.1 ko

Les tabulations

Retour sur la raison sociale, afin de paramétrer les tabulations :

- je place le point d’insertion avant le pied de mouche (1)

- je sélectionne la position « droite » (2)

PNG - 14.4 ko

- je clique dans la règle, à l’extrémité pour placer un taquet.

Sur Word, si vous n’arrivez pas à le placer à cause du curseur de retrait de droite, cliquez approximativement dans la règle et glissez le taquet pour le placer à l’extrémité (attention à ne pas insérer plusieurs taquets).

PNG - 26.5 ko

Vérifiez que le point d’insertion se trouve bien sur le bon paragraphe et à la bonne place (derrière « Immobilier ») et appuyez sur la touche « Tab » du clavier.

Le point d’insertion devrait alors normalement se positionner à l’aplomb du taquet.

PNG - 4.3 ko

Reste à taper le texte : il est normal qu’au fur et à mesure de votre saisie …

PNG - 5.4 ko

… le texte chasse vers la gauche, puisque vous avez inséré un taquet « aligné à droite » :

PNG - 4.8 ko

Reste à baisser la taille de ce texte. Pour cela, je sélectionne uniquement cette partie (et non tout le paragraphe).

PNG - 12.5 ko

Encadré sur portion de texte

Sur Word  : je souhaite insérer un encadré autour de la référence chiffrée. Cela est possible, sur Word, après avoir sélectionné la portion de texte à encadrer, je passe par le menu « Format / Bordure et trame »

PNG - 37.4 ko
PNG - 14.1 ko

Je clique ensuite sur l’option « Encadré », tout en vérifiant bien que l’option « Texte » (en bas à droite) soit bien activée.

PNG - 16.7 ko

Voilà donc le résultat sur Word :

PNG - 4 ko

A ma connaissance, sur OpenOffice Writer, il est possible d’encadrer tout le paragraphe (ce qui reviendrait à encadrer également le texte placé avant la tabulation : « Molox Immobilier »), mais l’encadrement d’une portion de texte, tel que je viens de le faire sur Word, n’est pas une option disponible.

Voici donc une méthode permettant de contourner cette limite :

Je clique sur le bouton « Afficher les fonctions dessins »

PNG - 17.6 ko

Sur la palette, je clique ensuite sur l’outil « Rectangle »…

PNG - 11.1 ko

… afin de tracer l’encadré :

PNG - 3 ko

Une fois tracé, ce rectangle apparaîtra vraisemblablement avec un fond coloré

PNG - 2.9 ko

Il suffit d’un clic droit sur la forme dessinée, afin de sélectionner l’option « Remplissage »…

PNG - 4.9 ko

… pour ôter ce remplissage de fond.

PNG - 7.4 ko

Voilà pour les différentes manières permettant de réaliser l’encadré.

PNG - 3.1 ko

Encore et toujours les tabulations

Retour au sujet central de cet exercice.

Je clique sur le quatrième paragraphe, derrière « Paris », puis, après avoir choisi « Alignement gauche »…

PNG - 11.2 ko

Je clique dans la règle à 6,5 cm (vérifier que le point d’insertion se trouve bien toujours sur le bon paragraphe !)

PNG - 11.6 ko

- vérification sur le point d’insertion

- vérification sur le placement du taquet

- vérification sur l’option d’alignement du taquet

Tout est OK ?

Alors, suite de la procédure : Touche « Tab » du clavier

PNG - 11.6 ko

Saisie du texte « Immeuble : 75, rue de Paris » et mise en forme :

PNG - 13 ko
PNG - 10.8 ko

Nouveau taquet à insérer sur ce paragraphe : alignement droite

PNG - 10.5 ko

Placement du taquet dans la règle par simple clic :

PNG - 4.8 ko

Touche « Tab » du clavier et saisie directe :

PNG - 3.5 ko

Insérer un champ « Date »

Ici, nous allons insérer la date grâce au champ du même nom :

PNG - 13.5 ko
PNG - 3.7 ko

Un clic droit sur ce champ afin de vérifier que la date ne sera pas automatiquement actualisée lors d’un prochain enregistrement ou d’une édition ultérieure :

PNG - 10.5 ko

L’option « Date (fixe) » confirme que le contenu de ce champ ne sera pas modifié :

PNG - 9.6 ko

Nous reviendrons sur ce que signifie la notion de « champ » dans un traitement de texte.

Sur ce dernier paragraphe, je place encore une tabulation droite au bord du document :

PNG - 37.5 ko

Pour taper ce texte en capitale, il faudra insérer le caractère « É ». Voici le raccourci clavier correspondant (voir au besoin ce support) :

PNG - 40 ko

Les enchaînements de paragraphes

Pour le paragraphe suivant, il suffit d’appuyer sur la touche « Entrée » du clavier, puis sur « Tab » (je récupère la tabulation du paragraphe précédent), je saisis le texte, je modifie la taille.

PNG - 14.1 ko

Puis, à l’aide d’un clic droit de la souris, j’active le menu contextuel « Paragraphe » (autre manière d’y accéder que par la barre des menus)…

PNG - 6.7 ko

… sur la boîte de dialogue « Paragraphe », j’indique un espacement « En dessous du paragraphe » (« Après » sur Word) de 7 millimètres (environ 20 points sur Word)…

PNG - 12.4 ko

… j’appuie ensuite sur la touche « Entrée » et je me retrouve 20 points plus bas.

Je place un taquet à 10 cm, alignement gauche.

« Tab » et saisie du texte : le nom du client.

PNG - 12.4 ko

Clic droit sur ce paragraphe (option « Format paragraphe ») afin de remettre à zéro l’espace « En dessous… » (« Après » sur Word).

PNG - 12.1 ko

Ce qui me permet de taper sans autre formalité les deux paragraphes suivants (Entrée – Tab – Saisie).

Une fois arrivé sur le paragraphe « 93170 Bagnolet » nouveau clic droit pour format de paragraphe…

PNG - 5.9 ko

… car ici, par contre, il va falloir ajouter un espacement « en dessous » assez conséquent : 2 cm (n’oubliez pas que vous pouvez indiquer directement cette valeur en centimètres sur Word, même si le programme indique les unités de mesure en points).

PNG - 12.2 ko

« Entrée » : ho, grande descente !

PNG - 5.9 ko

Je tape « Libellé », je sélectionne ce nouveau paragraphe, puis je passe par le menu « Format / Paragraphe » (pour varier les plaisirs, histoire de ne pas toujours passer par le clic droit).

PNG - 26.1 ko

Ici je dois indiquer un fond tramé : petit gris clair (10% noir).

Je rappelle que l’option de mise en forme équivalente est en accès direct sur Word (menu « Format / Bordure et trame »)

PNG - 14.1 ko

Définir les tabulations par la boîte de dialogue

Puis je clique sur l’onglet « Tabulations » afin d’expérimenter cette autre façon de paramétrer ses tabulations.

Ici, je constate que le paragraphe actif est déjà défini avec un certain nombre de tabulations héritées des paragraphes précédents.

PNG - 18 ko

Je souhaite, dans un premier temps, remettre les compteurs à zéro : je clique donc sur le bouton « Tout supprimer » :

PNG - 14.3 ko

Puis, comme j’ai la chance d’avoir un modèle, je peux indiquer les tabulations dans cette boîte de dialogue :

- je tape la première position « 5,25 à gauche »

PNG - 13.9 ko

Puis je clique sur le bouton « Nouveau »…

PNG - 14.1 ko

… ce qui insère la valeur dans le champ placé sous la position.

PNG - 14.2 ko

Il est possible, ainsi, de définir toutes les tabulations du paragraphe. Je valide la boîte de dialogue par « OK ».

Je rappelle que l’équivalent, sur Word, est disponible directement par le menu « Format / Tabulations… » ou par le bouton « Tabulations… » de la boîte de dialogue « Format de paragraphe »

PNG - 14.4 ko

Le paragraphe est fin prêt : fond tramé et taquets.

PNG - 36.7 ko

Reste à taper, toujours selon la même ritournelle :

- TAB

- Saisie

- TAB

- Saisie

Etc.

PNG - 40.4 ko

Rien n’empêche de modifier la position d’un taquet après coup. Par exemple, je trouve que la dernière tabulation gagnerait à être déplacée vers la droite (ah bon, ça gagne les tabulations ?).

PNG - 10.2 ko

Je place mon point d’insertion au bout du paragraphe et j’appuie sur la touche « Entrée » du clavier… histoire de passer au paragraphe …suiv…

PNG - 5.5 ko

Oh ce n’est pas bien terrible…

PNG - 3.2 ko

Eh oui, c’est tout à fait normal : ce nouveau paragraphe hérite des propriétés du paragraphe précédent : fond tramé, espacements « avant » et « après ».

Je décide de ne pas me laisser perturber. Mieux vaut avoir quelque chose de bien visible pour le corriger. Je tape le début de mon texte sur la paragraphe actif : « Lot : 0607 »

Passons maintenant aux corrections : il va donc falloir reprendre, dans un premier temps, les propriétés du paragraphe précédent…

PNG - 8.9 ko

… en particulier afin de remettre à zéro la propriété « Espacement en-dessous ».

En fait, cette valeur avait été paramétrée – un cran plus haut - sur le paragraphe « précédent » (celui qui a propulsé le paragraphe actif deux centimètres plus bas). J’aurai pu modifier cette propriété tout à l’heure, lorsque j’ai indiqué le fond tramé et les tabulations.

Mais dans la pratique, c’est souvent ainsi que l’on est amené à gérer les options de paragraphe sur un document de ce type (document court, sans gestion de styles) : on les corrige « à l’œil » au fur et à mesure de la progression ; cela montre, en tous cas, qu’il est toujours possible de modifier après coup.

PNG - 13.3 ko

Je viens donc de retirer l’espace de 2 cm entre les deux paragraphes, il reste maintenant à supprimer le fond tramé sur le dernier tapé(« Lot : 0607 »).

Je me place dessus et je demande le format de paragraphe :

PNG - 5.7 ko

Aucun remplissage…

PNG - 10.1 ko

… puis j’ajoute, à partir d’ici un espacement « en-dessous » de 6 millimètres.

PNG - 12.3 ko

Saisie du texte, nouveau paragraphe (« Entrée ») pour « Charges générales » et « Entrée » à nouveau.

Ce nouveau paragraphe doit comporter de nouvelles tabulations avec des valeurs numériques, dont certaines sont en décimales.

Je demande à nouveau le format de paragraphe…

PNG - 4.8 ko

Je décide de tout supprimer :

PNG - 12.3 ko

Je vérifie bien que le point d’insertion se trouve sur le dernier paragraphe (vous ne le voyez pas ci-dessous ? Mais c’est tout simplement parce qu’il clignote ! Il y était bien, croyez-moi.)

PNG - 3.7 ko

Et je place à l’œil mes tabulations.

PNG - 47.4 ko

Attention pour la plupart, il s’agit – rappelons-le – de décimales, pour que les chiffres soient correctement alignés.

PNG - 43.9 ko

Saisie de la première ligne …

PNG - 46.6 ko

Avant de passer à la suite, j’active l’aperçu, afin d’avoir une meilleure vision (sans l’affichage des caractères invisibles). Je me rends compte que l’espacement peut être amélioré, notamment entre la deuxième et la troisième tabulation :

PNG - 49.7 ko

Retour sur le mode édition normal (après clic sur le bouton « Fermer » de l’aperçu).

Je clique sur le paragraphe comportant le fond tramé et je déplace la deuxième tabulation en la faisant légèrement glisser sur la règle :

PNG - 61.6 ko

Je modifie maintenant la position de cette tabulation sur le dernier paragraphe : clic sur ce dernier et déplacement du taquet sur lequel est aligné « 1378 » :

PNG - 49.2 ko

Petit aperçu de contrôle, à nouveau : OK.

PNG - 45.4 ko

Retour sur le mode édition normal et avant d’appuyer sur la touche « Entrée », il me reste à vérifier le format de paragraphe…

… eh oui, en admettant que les tabulations sont correctes, il faut indiquer les valeurs d’espacement « avant » et « après » lesquelles se répéteront à chaque pression de la touche « Entrée ».

Je définis une valeur de 4 millimètres entre chaque paragraphe (0 avant) :

PNG - 16.2 ko

Tout est en place. Reste à saisir, presque mécaniquement :

- Entrée

- Tab

- Saisie

- Tab

- Saisie

Etc.

Parfait.

Sur le dernier paragraphe vide, il est nécessaire de procéder à quelques modifications. Remarquez que j’ai déjà inséré, sur ce paragraphe, un caractère tabulation (touche « Tab » du clavier). Cela est facilement visible par la petite flèche qui est présente devant le pied de mouche.

PNG - 52.7 ko

Certaines tabulations doivent être conservées ; d’autres modifiées.

Par exemple, ce taquet « gauche », à 1 cm, n’est plus valide pour le paragraphe actif (n’oubliez pas de vérifier que le point d’insertion s’y trouve !). Je le prends et le glisse sur le document. Attention, pour le jeter, ce taquet, il ne faut surtout pas cliquer dans la page, faute de quoi vous risqueriez de placer votre point d’insertion sur un autre paragraphe.

PNG - 17.5 ko

Du coup, comme j’ai retiré ce taquet, le point d’insertion s’aligne immédiatement sur le taquet suivant (à cause de la « flèche », laquelle matérialise chaque pression sur la touche « Tab »).

PNG - 51.9 ko

Ce n’est pas la bonne position, mais cela ne doit pas, a priori nous inquiéter : il suffit de sélectionner, la position « aligner à droite »

PNG - 8.2 ko

Puis de cliquer dans la règle pour placer ce nouveau taquet, lequel permettra d’aligner le texte suivant « Total du lot 0607 ».

Rien n’empêche d’ajuster à l’œil la position du taquet après coup.

PNG - 18.9 ko

Les taquets suivants doivent être conservés.

J’appuie deux fois sur la touche « Tab » sans rien taper (puisqu’il n’y a rien à inscrire) et j’ajoute les deux derniers chiffres.

PNG - 54.4 ko

Je mets ce dernier paragraphe en gras…

PNG - 64.4 ko

Le paragraphe suivant (Total de l’exercice) devra être modifié uniquement sur les propriétés d’espacement « au-dessus » et « en dessous » (« Avant » et « Après » sur Word) afin d’augmenter le blanc vertical entre chaque paragraphe.

Quant au dernier paragraphe (Net à payer), je vous laisse interpréter les modifications de tabulations à opérer, compte tenu de la vue ci-dessous.

Une fois que vous avez terminé la saisie de ce dernier paragraphe, sélectionnez-le, puis passez par le menu « Format / Paragraphe » (vous pouvez également faire un clic droit si cela vous chante)…

PNG - 73.7 ko

Cliquez ensuite sur l’onglet « Bordures » afin de choisir l’option « cadre » (Définir les quatre bordures)

PNG - 71.7 ko

Cliquez sur OK.

Rappel sur Word : passez par le menu « Format / Bordure et trames… »

PNG - 25.4 ko

Vous en avez fini avec Molox.

 

Logo et indications

 
 

Modèle version Word

 
 

Modèle version Writer

 

2 Messages

  • Tabulations : retour à la ligne... ingérable

    28 novembre 2012 13:54, par Jean-Pierre

    bonjour, votre travail est admirable, bravo
    (mais il me faudra beaucoup de temps pour le digérer...
    Pour l’immédiat, je me heurte dans Writer à un problème insoluble...
    J’ai un texte avec 2 tabulations
    à gauche un n° d’ordre (pas de tab)
    à 1 cm, tab pour juste un mot désignant la catégorie
    à 3 cm, tab pour un texte qui peut prendre 2-3-4 lignes

    Mon problème :
    le texte revient au début de la ligne, à hauteur du n° d’ordre, alors que je voudrais qu’il revienne à 3 cm.
    J’ai beau chercher, je ne trouve pas l’astuce.

    Il y a aussi un autre point noir dans OpenOffice :
    quand après un paragraphe, on tape 4-5 tirets, ça se transforme en long trait par AutoFormat. Et si on ne fait pas tout de suite Annuler, ce trait reste indestructible : impossible de le supprimer !

    Merci de me répondre.

    repondre message

    • Tabulations : retour à la ligne... ingérable 29 novembre 2012 19:27, par François

      Commencer par annuler toutes les valeurs de retrait insérées automatiquement sur les listes numérotées. Pour cela passer par le menu paragraphe.

      Pour faire passer la troisième tabulation sur plusieurs lignes, il faut forcer manuellement le retour à ligne à l’aide de la commande MAJ+ENTRÉE, puis appuyer ensuite trois fois sur la touche TAB.

      En créant un nouveau paragraphe, il est possible que les tabulations du paragraphe précédent disparaissent ; Il faut alors les insérer à nouveau. Autre solution : insérer tous les retours à ligne forcés une fois que tous les items ont été tapés.

      Alternative : utiliser un tableau.

      Sur LibreOffice, je n’ai pas rencontré le problème que vous évoquez au sujet des tirets.

      repondre message