Lilapuce
 

exercices (mercredi 8 avril 2015)

[3] Adressage fixe (carottes)

Résumé de l’étape précédente : aperçu des options de mise en format de cellule à l’aide des boutons de la barre d’outils. Ceci nous a permis de rétablir le format pourcentage sur la cellule comportant la valeur « TVA » (5,5% au lieu de 0,05)

Lors de la première étape, nous avions corrigé le tableau afin que la valeur « TVA » soit stockée dans une cellule (B6) ; cette solution étant, dans la mesure du possible, préférable à l’insertion d’une valeur « en dur » directement dans la formule.

Il faut donc, maintenant, corriger les formules en conséquence, car pour l’instant notre cellule B6 n’est reliée à aucune formule.

Pour cela, je me positionne donc en C6. Dans le champ de saisie, je sélectionne 5,5%

PNG - 9.3 ko

… puis j’appuie sur la touche « Suppr » du clavier : suppression de la valeur inscrite « en dur » :

PNG - 9.1 ko

Je clique immédiatement sur la cellule B6 : remplacement par une référence de cellule.

La formule est corrigée : =C5*B6.

PNG - 9.2 ko

Je valide la saisie par ALT + Entrée, afin de rester sur la cellule active. A première vue, c’est OK :

Vérification supplémentaire, je clique sur la formule, dans le champ de saisie. Le tableur affiche des repères colorés, ce qui permet de valider immédiatement la formule…

PNG - 9.6 ko

…en cliquant sur le bouton V.

Rappel : il est important de ne pas cliquer sur d’autres cellules lorsque vous êtes à cette étape de vérification – lorsque vous avez la mise en couleur- faute de quoi vous risqueriez de fausser votre formule en ajoutant de nouvelles références de cellules.

Précision : vous pouvez également appuyer sur la touche « Echap » du clavier (en haut à gauche) pour obtenir le même résultat. .

Après validation, je clique ensuite sur la cellule D6. L’ancienne formule, avec la valeur inscrite « en dur » y figure toujours ; ce qui est tout à fait normal.

PNG - 8.9 ko

Partant de ce que nous avions vu à propos de la fonctionnalité de recopie, il serait logique d’appliquer la formule corrigée aux cellules adjacente, à l’aide de la poignée…

PNG - 8.8 ko

… j’étire donc jusque sur la cellule D6, pour faire un essai.

PNG - 8.8 ko

Après avoir lâché la souris, je constate l’apparition de caractères dièse : c’est, nous l’avons vu, le signe que la cellule n’est pas assez large pour afficher son contenu.

PNG - 9 ko

C’est surtout le signe, dans le cas présent, que quelque chose ne fonctionne pas comme prévu.

Je clique sur la formule pour vérifier : eh oui, on voit tout de suite que la formule n’est pas valide.

Au lieu de multiplier le montant HT de février (D5) par le taux de TVA (B6), la formule indique D5*C6 ; autrement dit montant HT de février multiplié par le montant TVA de janvier (d’où un nombre beaucoup important que prévu).

PNG - 9.3 ko

Il est tout à fait normal que j’obtienne ce résultat : la poignée de recopie s’est contenté de transposer les références de cellules suivant le mouvement de la souris, d’une colonne à une autre :

Je suis passé de = C5*B6 (bon résultat) à = D5*C6 (mauvais)

Voilà où est le problème : dans ma formule, il y a une référence qui ne doit absolument pas être transposée : celle qui indique le taux de TVA. Quel que soit le mois, le calcul de la TVA sera toujours réalisé à partir de la cellule B6. C’est une référence absolue, alors que l’autre cellule de la formule (le montant HT) est une référence relative.

En fait, pour que la recopie se fasse correctement, il est nécessaire que, dans la formule d’origine, la référence à B6, cellule où apparaît le taux de TVA, soit « fixée ».

Il faut donc corriger la formule placée en C6 pour fixer la référence à B6 :

- j’appuie sur la touche « Echap » du clavier afin de désactiver la cellule active (je suis toujours en D6).

- je me place sur la cellule C6 et je clique dans le champ de saisie, afin de placer le point d’insertion devant la lettre B (de B6) :

PNG - 9.3 ko

Puis je tape le caractère $, afin d’obtenir $B6 :

PNG - 9.2 ko

De cette façon - $B6 - j’indique que la référence à la cellule ne doit pas être transposée d’une colonne à une autre, en cas de recopie. Dans la mesure où j’effectue un mouvement horizontal avec la poignée, c’est suffisant.

Si j’avais voulu fixer la référence de cellule pour empêcher la transposition d’une ligne à une autre (recopie par mouvement vertical), il aurait fallu indiquer la forme suivante : B$6.

Pour fixer la référence dans les deux sens (ligne et colonne) il aurait fallu : $B$6.

Sachez, enfin, qu’il est possible de faire apparaître le symbole « $ » sur un adressage sans avoir à le modifier manuellement.

Après avoir cliqué sur la cellule qui doit faire l’objet d’un adressage fixe vous devez appuyer, selon votre tableur, sur une touche ou une combinaison de touches du clavier :

- Pour Excel, c’est la touche de fonction « F4 » (première rangée en haut du clavier)

- Pour OpenOffice Calc, la combinaison « Maj + F4 »

En appuyant plusieurs fois sur cette touche vous passerez en revue toutes les possibilités :

- $B$6 : adressage fixe ligne (V) et colonne (H)

- $B6 : adressage fixe uniquement colonne (H)

- B$6 : adressage fixe uniquement ligne (V)

- B6 : adressage relatif

Bien entendu, les notations « V » et « H », présentées ci-dessus ne figurent pas sur votre tableur, je les emploie afin que l’on comprenne ce que signifie la place du symbole "$" dans l’adressage.

V pour mouvement vertical de l’étirement de la cellule.

H pour mouvement horizontal de l’étirement de la cellule.

Voilà, tout est dit à propos de la fonctionnalité dite « d’adressage fixe ».

Il me reste à effectuer la recopie :

PNG - 8.9 ko

Je vais jusqu’au bout de la ligne :

PNG - 8 ko

Cette fois-ci, a priori, les résultats semblent conformes à ce qui est attendu :

PNG - 8.1 ko

Il me suffit, là encore, de vérifier en cliquant sur une formule. Je choisi encore la D6.

Les indications en couleur me permettent immédiatement d’identifier que le calcul est correctement posé :

PNG - 9.4 ko

Je désélectionne la cellule active par « Echap » et je continue ma vérification en cliquant sur E6.

PNG - 9.5 ko

En résumé, dans ma formule d’origine, permettant de calculer la TVA, je dispose bien de deux références de cellules :

- l’une est paramétrée en adressage fixe , grâce à l’ajout du caractère $ ; il s’agit du taux de TVA, qui est intangible

- l’autre est en adressage relatif  ; il s’agit du montant HT, variable chaque mois.

C’est fini. On peut enregistrer et passer à autre chose.

PNG - 17.6 ko

 

Autres exercices
de l'atelier Tableur

 

L'atelier «Tableur»