Lilapuce
 

exercices (mercredi 25 février 2015)

[6] Mise en forme : les bordures

Résumé de l’étape précédente : comment fusionner des cellules d’un tableau ; conseils et recommandations générales à propos des logiques fusionnelles... appliquées aux tableurs, évidemment.

Notre tableau est structuré. Le contenu est mis en forme mais il manque encore quelque chose d’essentiel : les bordures.

Eh oui, il ne faut se laisser abuser par l’apparence des choses : ce quadrillage gris, délimitant chaque cellule, n’est visible qu’à l’écran. Pour l’instant, notre tableau ne contient encore aucune bordure.

Voici à quoi ressemblerait, au mieux, notre tableau si nous faisions une épreuve à ce stade du travail :

Il va donc falloir appliquer les bordures.

Rien de vraiment compliqué, en fait :

- 1) je sélectionne - de bas en haut - la zone sur laquelle doivent s’appliquer les bordures.

- 2) je clique, ensuite, sur le bouton bordure.

Cela fait apparaître une palette, sur laquelle plusieurs options sont disponibles ; aucune bordure, uniquement la bordure de gauche, celle de droite, celles de gauche et de droite, etc.

En ce qui concerne notre tableau, je vais procéder en deux temps :

- un quadrillage interne, avec des bordures fines

- un cadre général, plus épais.

- 3) la dernière option de la palette permet d’appliquer des bordures sur la totalité de la sélection, y compris le cadre.

Voilà qui est fait pour les bordures intérieures.

- 4) passons, à présent, au cadre. Pour cela, tout en conservant la sélection, je clique sur le menu « Format / Cellules… »

- 5) sur la boîte de dialogue, je clique d’abord sur l’onglet « Bordures ». De là, je clique ensuite sur l’option Bordure extérieure sans modification des lignes intérieures :

- 6) puis je choisis l’épaisseur de cette bordure d’encadrement ; par exemple 2,50 points. Je valide par OK.

C’est fini – question bordures – pour OpenOffice.

Voici la procédure à effectuer pour obtenir le même résultat sur Excel :

Là aussi, je sélectionne les cellules et je clique sur la palette « Bordures » :

De même, je commence par appliquer les bordures internes.

Mais, sur Excel, il n’est pas nécessaire de passer par le menu pour appliquer l’encadré, plus épais :

Pour peu que les épaisseurs de bordures proposées par défaut, conviennent, on obtiendra donc ce résultat en deux clics :

Prochain support, le fond coloré.


 

Autres exercices
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»