Lilapuce
 

supports (mardi 22 novembre 2011)

Gmail : récupérer une adresse

Précision : beaucoup de fonctionnalités sur Gmail ont évolué depuis la mise en ligne initiale de cette série de supports ; cela est particulièrement le cas pour ce qui est abordé ci-dessous. La présente page doit être actualisée en conséquence. En attendant, vous pouvez consulter l’aide en ligne de Gmail.

Résumé de l’épisode précédent : Gmail permet de regrouper les étapes successives d’une conversation dans un seul et même objet.

Pour ajouter une étape, il suffit d’ouvrir la conversation et d’utiliser la fonction « Répondre » sur l’un des messages présentés (généralement, c’est le plus récent).

L’objet de la conversation, identique à celui du message d’origine, est annoté d’un chiffre indiquant le nombre d’étapes.

Souvenons-nous les termes de la conversation engagée entre nos deux protagonistes :

- 1) : Sherleena demande un renseignement à Charlie à propos d’un CD

- 2) Charlie répond sur le CD et propose le principe d’un rendez-vous

- 3) Sherleena ferme la conversation sur le CD, répond sur le rendez-vous et lance un troisième thème de discussion (Gaby).

- 4) Charlie valide le rendez-vous et demande si Sherleena souhaite obtenir les coordonnées (électroniques) de Gaby. Si tel est le cas, Charlie contactera alors Gaby. Pour Charlie, il est clair que la transmission d’une adresse privée d’une personne à une autre par un intermédiaire, ne peut se faire qu’avec l’accord des deux parties. Tout cela peut sembler extrêmement lourd mais il s’agit d’une règle d’usage élémentaire, malheureusement très peu respectée !

- 5) Sherleena ferme la conversation sur le rendez-vous (en confirmant la date) et donne son accord pour que Charlie prenne contact avec Gaby.

Vous constatez que l’objet du message d’origine (le CD « A sea of Faces ») est conservé, même si nos deux amis abordent, par la suite, des thèmes de conversation qui n’ont plus rien à voir avec ce sujet.

Cela tient au fait que l’un et l’autre dialoguent en continuant d’utiliser la fonction « répondre » de leur messagerie à partir du même fil de discussion.

Il s’agit d’une situation extrêmement fréquente lors de correspondance par e-mail : alimenter un fil de discussion dont l’objet n’a aucun rapport avec le contenu des échanges.

Généralement, au moment de la conversation, on arrive toujours à s’y retrouver. Le fil de la discussion, quel que soit l’objet d’origine, est solidement ancré en mémoire. Ce n’est que, quelques mois plus tard - la cohérence du contexte s’étant quelque peu émoussées avec le temps - qu’il est parfois plus difficile de s’y retrouver.

Notre cobaye fétiche observe sa boîte de réception et constate qu’un nouveau message est arrivé.

JPEG - 80.4 ko

Il s’agit encore d’un message de Charlie. Mais, cette fois-ci, ce mail n’est plus intégré à la discussion « A sea of faces ». Il porte l’objet suivant :

Fwd: Re: Facebook

Cela indique trois étapes :

- un message d’origine, dont l’objet était « Facebook »

- une réponse à ce message : « Re: Facebook » (« Re » pour « Réponse »)

- la transmission de cette réponse à un tiers : Fwd: Re: Facebook (« Fwd » pour « Forward » c’est-à-dire « transmette »)

JPEG - 65 ko

Sherleena ouvre ce message ; ce qui nous permet de l’observer en détail :

JPEG - 185.9 ko

Reprenons la chronologie de ce message ; pour cela, partons du plus ancien, en bas, pour remonter au plus récent :

- 1 Gaby envoie un message à Charlie au sujet de Facebook (voir support).

- 2 Charlie répond. Il en profite pour lui demander son accord à propos de la transmission de son adresse e-mail à Sherleena. A ce stade, la conversation « Facebook » comporte deux étapes.

- 3 Gaby répond à son tour (favorablement) ; troisième étape de cette conversation.

- 4 Charlie transmet la conversation « Facebook » à Sherleena.

Ce n’était pas la seule façon de procéder pour communiquer les coordonnées de Gaby, mais voilà une méthode rapide et efficace permettant d’éviter tout risque d’erreur de saisie de l’adresse e-mail. Attention, toutefois, à ne jamais communiquer à un tiers, une correspondance privée (visiblement, Charlie considère que ce n’était pas le cas).

Nous verrons ultérieurement comment transmettre (ou transférer) un message.

Sherleena clique sur l’adresse e-mail de Gaby :

JPEG - 73.4 ko

Ce qui a pour effet d’ouvrir l’éditeur de message.

JPEG - 108.3 ko

Notre cobaye fétiche entame illico sa nouvelle correspondance…

JPEG - 69.7 ko

… remarquez que le champ « A : » est automatiquement renseigné avec l’adresse du correspondant.

L’objet, puis le message : voilà qui est parfait.

Leena clique sur « Envoyer » !

Gmail confirme l’expédition.

JPEG - 32 ko

Le dossier « Messages envoyés » contient désormais deux conversations :

JPEG - 90.3 ko

La boîte de réception également :

JPEG - 65.1 ko

Remarquez la présence de la même conversation « A sea of faces » dans la boîte de réception et dans « message envoyés ».

C’est normal, puisque, dans la messagerie de Sherleena, cette conversation a fait l’objet à la fois d’expéditions et de réceptions de messages ; ce qui n’est pas le cas des autres messages.

Prochain support : les contacts.