Lilapuce
 

exercices (mardi 2 octobre 2012)

Saisie dans la barre d’adresse

Voici, une bonne fois pour toutes, la « procédure fiable et standardisée » permettant de saisir une adresse URL sur votre navigateur (vous trouverez toutefois la même explication sur bien d’autres supports de ce site).

Je vous propose une méthode volontairement détaillée à l’extrême, pour avoir constaté que la saisie d’une adresse Web représente un « cas de blocage caractéristique » fréquemment observé en présence d’utilisateurs novices. Voilà pourquoi chaque geste doit être précisément commenté.

Nous partirons de l’hypothèse que vous devez afficher à l’écran le site de ville des lilas ; voici l’adresse : www.ville-leslilas.fr. Bien évidemment la procédure vaut pour toute toute adresse de site Web en général (par exemple, quand vous les relevez sur un journal ou un livre ainsi que celles qui vous sont fournies oralement par votre entourage).

Page de démarrage ?

En premier lieu - puisque la question m’est souvent posée - le fait que vous ayez Google, Microsoft, Orange, le Parisien ou Trucmuche affiché à l’écran au démarrage de votre navigateur n’a strictement aucune importance : il faut bien y mettre quelque chose et ce n’est que pure convention ou goût personnel qui fait que votre session va démarrer sur celui-ci ou celle-là.

De toutes façons, le réglage de la page d’accueil par défaut est si simple à effectuer qu’il est inutile de s’encombrer l’esprit avec cette affaire-là : c’est comme avec votre voiture, quel que soit l’endroit où elle est garée, il vous faudra toujours sortir votre clé pour la déplacer.

Le plus important étant d’identifier exactement la barre d’adresse du navigateur :

Clic unique dans la barre d’adresse

Donc, quel que soit le site affiché à l’écran, faîtes un clic simple dans la barre d’adresse et lâchez la souris.

Pourquoi lâcher la souris ? me demande-t-on souvent devant mon insistance à imposer cette recommandation.

Réponse : tout simplement parce qu’il y a un temps pour tout : le clic et l’observation et, qu’à défaut de pouvoir toujours synchroniser correctement chacune de ces étapes, il est préférable de les dissocier clairement, au moins dans un premier temps d’apprentissage.

Que se passe-t-il si l’on ne lâche pas la souris ? Rien de très grave, en fait, mais à force de constater que régulièrement les mêmes causes produisent les mêmes effet et ce, de façon durable, on en vient à définir quelques principes généraux.

Dans le cas présent, j’observe que beaucoup d’utilisateurs novices (certainement par manque de confiance) cliquent une seconde fois dans la barre d’adresse.

Or « un second clic » - peu importe la cause - vous conduirait vraisemblablement à quelques situations embarrassantes : au lieu d’avoir l’ancienne adresse sélectionnée, vous placeriez le point d’insertion à l’intérieur de celle-ci : ce qui vous compliquerait inutilement la tâche.

Par ailleurs, nous sommes d’accord : vous devez bien taper une nouvelle adresse mais n’essayez pas de supprimer celle qui est actuellement sélectionnée : il est probable que cela vous exposerait, là encore, à quelques risques de maudits cafouillages !

L’explication détaillée de ces deux recommandations (lâcher la souris et ne pas essayer de corriger l’adresse sélectionnée) sera fournie plus bas.

Résumé : après ce clic simple, lâchez la souris et contentez-vous d’observer la barre d’adresse :

L’ancienne adresse est-elle bien sélectionnée ?

Seul votre regard pourra vous aider à répondre à cette question. Je le répète : aucune manipulation n’est nécessaire à cette étape de vérification :

- si l’adresse est correctement sélectionnée tel que ci-dessous (en surbrillance, avec le texte en négatif dans un bandeau bleu), alors c’est ok vous pouvez passer à l’étape suivante.

- par contre, si le contenu de la barre d’adresse n’est plus sélectionné (par exemple, à la suite de plusieurs clics), et que le point d’insertion apparaît parmi les caractères de l’ancienne adresse, le plus simple consiste encore à cliquez sur une zone neutre de la page affichée dans le navigateur, ce qui devrait ôter le point d’insertion de la barre d’adresse ....

.... et vous permettre de recommencez correctement depuis le début : clic simple dans la barre d’adresse (après quoi, lâchez immédiatement la souris et vérifiez bien tel qu’il est indiqué ci-dessus, que l’adresse est bien sélectionnée).

Saisie de l’adresse URL

Très important : gardez encore votre souris à distance et tapez directement au clavier l’URL (un acronyme anglais qui signifie à peu de chose près adresse universelle internet) suivante :

www.ville-leslilas.fr

Bien souvent les personnes me demandent à ce moment-là : mais... je tape où ?

Réponse : vous tapez dans votre sélection, car la barre d’adresse est une zone de saisie de texte. C’est une situation que l’on retrouve toujours sur son ordinateur, quel que soit le contexte : en cliquant sur une zone de saisie de texte, vous indiquez au système (Windows) à quel emplacement de la fenêtre se déroule « l’action au clavier ».

Tapez le premier « w » et observez très précisément la barre d’adresse avant de poursuivre votre saisie : l’ancienne adresse (celle qui était sélectionnée) a été intégralement remplacée par le « w ».

Voici une autre situation que vous rencontrerez toujours au clavier, sur votre ordinateur : un texte sélectionné sera toujours entièrement remplacé par le premier caractère tapé.

Voilà pourquoi il n’est pas nécessaire de supprimer le contenu de la barre d’adresse du navigateur pour afficher le site « A » à la place du site « B ». Il suffit de sélectionner l’adresse de A et de taper directement celle de B :

Telle est la raison pour laquelle, lors de la première étape, je vous conseillais de ne pas essayer, après votre premier clic de sélection, de remplacer l’ancienne adresse par la nouvelle (avant d’avoir vérifié si le contenu de la barre d’adresse est correctement sélectionné) : cela ne sert à rien (ce que nous venons de voir) et, en plus, je constate que, pour de multiples raisons relativement anecdotiques, beaucoup d’utilisateurs novices tentent pour cela une méthode intuitive qui s’avère assez contre-productive et source de forte exaspération :

- ils cliquent à nouveau dans la barre d’adresse (d’où l’autre recommandation : lâchez la souris après le clic de sélection de l’ancienne adresse)

- le second clic a pour effet de dé-sélectionner l’ancienne adresse URL,

- et de placer le point d’insertion à l’intérieur de celle-ci.

- Pour peu qu’ils ne sachent pas exactement sur quelle touche du clavier appuyer pour effacer les caractères (ce qui est fréquent pour un utilisateur novice), ils risquent d’imbriquer la nouvelle adresse dans l’ancienne, ce qui conduit irrésistiblement à un résultat erroné.

Schéma classique mille et mille fois observé.

Mais vous allez, assurément rester ZEN, car vous avez suivi toutes les recommandations indiquées ci-dessus et vous avez donc saisi l’adresse en toute quiétude, vérifiant caractère après caractère l’exactitude de votre saisie.

Dès le .fr tapé, je vous conseille toutefois de levez les mains du clavier.

Vérifier la saisie de la nouvelle adresse

Dernière vérif avant requête : l’adresse doit correspondre au caractère près à celle indiquée (www.ville-leslilas.fr, pour nous). Si tel est le cas, bravo, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Si, malgré votre vigilance lors de la frappe, vous constatez qu’une faute s’est insidieusement glissée, appuyez autant de fois que nécessaire sur la touche « Retour arrière » du clavier (voir ci-dessous). Cela vous permet d’effacer les caractères dans le sens inverse de votre saisie, de droite à gauche.

Bien entendu, il est possible de ne supprimer que le caractère à corriger (en utilisant, par exemple, les flèches de direction) mais, si vous ne maîtrisez pas encore très bien votre clavier, je pense qu’il est préférable de revenir ainsi sur votre saisie - y compris en supprimant quelques caractères valides - et d’apprendre sur un traitement de texte les différentes touches qui vous permettent de corriger les fautes de frappe (reportez-vous au besoin à ce support). Corrigez donc, le cas échéant, à l’aide de la touche « Retour arrière » et vérifiez à nouveau l’exactitude de la saisie.

Validation de la saisie par envoi de la requête

Une fois cette ultime vérification faite, validez en appuyant sur la touche « Entrée » du clavier (laquelle se trouve juste en dessous de la touche « Retour arrière » que nous venons de voir).

Après un délai nécessaire au chargement de la page (variable selon le débit de votre connexion ADSL et le nombre de requêtes effectuées sur le site au même moment), votre navigateur devrait afficher le site demandé.

Observez que, dans la barre d’adresse, le protocole « http:// » a été ajouté devant l’adresse que vous avez tapée. Pour afficher le site dans le navigateur, cette partie protocole de l’adresse doit obligatoirement apparaître dans la barre d’adresse ; mais il n’est pas nécessaire de la saisir tant qu’il s’agit de visiter un site Web : votre navigateur vous l’affichera automatiquement par défaut après validation de la saisie.

Cela signifie qu’il est possible d’utiliser d’autres protocoles que « http:// » pour avoir accès à des contenus sur Internet par l’intermédiaire de son navigateur (par exemple, ftp, un protocole dédié au téléchargement) :

Mais de cela, il en sera question plus tard.

En attendant, exercez-vous à saisir des adresses. Vous ne regretterez pas !