Lilapuce
 

exercices (samedi 28 mars 2009)

Sphinx techno [7]

Résumé de l’étape précédente : découverte de la fonctionnalité mode de fusion, laquelle permet de modifier l’apparence d’une image par effet de superposition de calques. Par exemple, le mode Couleur est particulièrement adapté pour colorer une image en niveaux de gris. Il existe beaucoup d’autres options de fusion. Certaines sont assez complexes à manier. Ce mode de traitement s’applique également à certains outils, tels que le pinceau ou le tampon.

Continuons la mise en couleur.

Je sais qu’il y aura beaucoup de calques pour arriver à colorier cette image (un nombre bien supérieur à celui des sélections). Du coup, je décide de créer des dossiers, afin d’y ranger tous les calques par zone. Ce sera plus facile à manier : les dossiers seront toujours fermés à l’exception de la zone traitée.

La création de dossiers n’est malheureusement pas disponible sur Photoshop Elements. Dommage, cette fonctionnalité s’avère extrêmement pratique pour notre exercice : vous ne pouvez pas vous imaginer le temps passé à faire défiler la palette calque lorsque ces derniers sont empilés en vrac d’un seul tenant (sans compter les risques d’erreur de manipulation !)

De plus : nommez clairement vos calques dès leur création !

Pour cela, encore un raccourci clavier à retenir par cœur : CTRL-MAJ + C (et, là encore, je n’y ferai plus allusion).

Cet exercice, comme cela peut arriver assez souvent sur Photoshop, exige la création d’une multitude de calques.

Evitez de vous retrouvez avec un empilement du genre : « Calque 1, Calque 2, Calque 3… Calque 32 ».

Pour peu que vous ne puissiez ranger vos calques dans des dossiers, vous risqueriez, non seulement de gâcher votre temps à faire défiler l’ascenseur, mais, en plus, d’être obligé d’identifier, à la moindre manipulation, à quoi correspond tel ou tel calque.

Autant le dire tout de suite, si vous ne nommez pas vos calques : cet exercice est mission impossible.

Le calque « maillot » étant créé, nommé, et rangé dans son dossier, je vérifie d’abord qu’il est bien sélectionné (un contrôle permanent sur Photoshop d’autant plus impératif si vous devez traiter un nombre important de calques), puis je récupère la sélection correspondant à cette zone de l’image.

Normalement si vous avez suivi l’étape précédente : les six vues suivantes se passent de commentaires :

Et là on va appliquer un nouveau mode de fusion : Lumière vive

Un spot de lumière, pour le moins, assez violent :

Mais que je vais atténuer, en modifiant l’opacité générale du calque. J’aurais pu procéder différemment, mais c’est l’occasion de mettre en pratique la combinaison du mode de fusion avec l’effet de transparence. Je souhaite éclaircir les ombres.

Ensuite, tout en conservant la sélection active, j’applique un calque de réglage « Niveau » (voir support)

Ce qui me permet, après réglage, d’obtenir ce maillot blanc.

Prochaine et dernière étape : les ailes.


 

Autres exercices
de l'atelier Infographie

 

L'atelier «Infographie»