Lilapuce
 

supports (mercredi 19 octobre 2011)

Télécharger & installer LibreOffice

Avril 2009 : le monde de l’informatique est le théâtre d’une petite bombe. Oracle achète Sun Microsystems. Un processus classique d’acquisition d’entreprises, comme il en existe tous les jours dans le monde impitoyable du business.

Oui mais voilà, il se trouve que Sun Microsystems est l’entreprise à qui l’on doit notamment la création de la technologie Java ainsi que le soutien à des projets de logiciels libres aussi emblématiques que MySQL (base de données très utilisée sur le Web) et la suite bureautique OpenOffice,org (principal concurrent de Microsoft Office).

Quant à Oracle, il s’agit d’un leader des systèmes de gestion de base de données (concurrent, notamment de MySQL) dont les activités n’ont, jusqu’à ce moment-là, qu’un rapport très lointain avec le monde du logiciel libre.

La communauté de développeurs et d’utilisateurs d’OpenOffice s’accommode mal du soudain parrainage d’Oracle et décide de créer un Fork (une scission, pour faire simple) en lançant, à partir de septembre 2010, un nouveau projet de suite bureautique : LibreOffice (se reporter à l’article de Wikipédia, pour plus d’information).

LibreOffice n’a pas été créée ex nihilo. Les initiateurs de LibreOffice se sont basés sur le code source d’OpenOffice pour développer leur nouveau projet et cela a été possible parce qu’OpenOffice avait été développé sous licence « logiciel libre » (GNU).

Ce type de situation représente, d’ailleurs, le principe central du logiciel libre : le code informatique d’un logiciel libre est mis à la disposition du public sans restriction. Seule contrainte : ne pas utiliser le code source d’un logiciel libre pour développer un programme dont le code ne serait plus disponible dans les mêmes conditions (autrement dit, devenir un programme « propriétaire »).

LibreOffice, depuis 2011, est rapidement adoptée comme la suite bureautique de référence par la communauté du logiciel libre (notamment sur les distributions de système d’exploitation de type GNU-Linux).

À ce jour (fin 2011), la différence entre OpenOffice et LibreOffice ne tient qu’à quelques détails d’interface (l’apparence des icônes). Progressivement, chaque projet suivra sa propre évolution et il y a fort à parier, qu’à terme, les différences soient beaucoup plus importantes. Nous savons, par exemple, que la communauté d’utilisateurs LibreOffice s’est fixée comme objectif de s’affranchir de la technologie Java.

Quant à nous, à Lilapuce, bah, fallait bien choisir.

J’avais pris la décision, depuis plusieurs années, d’abandonner progressivement la suite de Microsoft pour privilégier OpenOffice, considérant que la suite libre était plus adaptée aux ateliers de la salle 301.

Je poursuis la même logique : la suite bureautique de référence des ateliers passera progressivement d’OpenOffice à LibreOffice et dès que des différences significatives apparaîtront entre les deux programmes, de nouveaux supports seront publiés sur ce site.

En attendant, voici la procédure pour récupérer et installer LibreOffice.

Comme je l’avais déjà fait pour OpenOffice, ce support commencera par une visite sur Framasoft, un très bon site permettant de faire ses premiers pas dans les logiciels libres et d’y revenir dès que l’on souhaite installer un nouveau logiciel sur ordinateur.

Voici l’adresse que vous devez taper dans la barre d’adresse de votre navigateur (Firefox de préférence) pour y parvenir :

Cliquez ensuite sur le lien « Bureautique » :

Bien qu’il soit possible d’atteindre directement la page de présentation de LibreOffice, nous passerons volontairement par la sous-rubrique « OpenOffice,org » :

Sur cette nouvelle page, cliquez à nouveau sur « OpenOffice,org » :

Sur la page de présentation d’OpenOffice, vous trouverez un encadré évoquant la situation dont nous avons parlé plus haut...

… et, en conséquence, un lien vers la fiche de présentation du projet LibreOffice ; cliquez sur ce dernier :

Une fois arrivé sur la page de présentation de LibreOffice, vous pourrez consulter les différentes informations et commentaires sur ce programme.

Pour l’heure, contentons-nous d’observer (sans cliquer) le lien « Site Officiel ».

C’est une des raisons pour lesquelles j’apprécie Framasoft : il vous conduit toujours sur le site officiel du distributeur du programme ce qui évite de se faire rouler par un intermédiaire peu scrupuleux, qui vous demandera, par exemple de payer un logiciel que vous pourriez vous procurer gratuitement.

Pour votre information personnelle, sachez qu’il sera toujours possible, de lire l’article de l’encyclopédie Wikipédia sur le projet LibreOffice.

Il suffit d’activer, dans le champ de recherche de Firefox, le moteur de Wikipédia, puis de taper le mot-clé « LibreOffice » et valider par la touche « Entrée » du clavier...

… afin d’afficher directement ce texte.

Revenons à Framasoft et cliquons sur le lien « Site Officiel » :

Ce qui nous affiche directement le site du projet francophone de la suite LibreOffice.

Profitons-en pour noter l’adresse (ou en faire un marque-page) ; ceci nous permettra d’y revenir directement par la suite :

Nous commencerons par consulter la l’encadré « Pré-requis Java ». Il vous faudra, dans un premier temps, télécharger Java.

Pour cela, maintenez enfoncée la touche CTRL du clavier et cliquez sur l’adresse du site de Java (indiquée en vert) :

Cette commande nous permet d’afficher le site de Java dans un second onglet ; ce qui nous permettra de retrouver plus facilement le site de LibreOffice, quand nous en aurons fini avec Java :

Cliquez ensuite sur le gros bouton rouge afin de télécharger Java :

Cliquez à nouveau sur le même type de bouton qui devrait s’afficher dans une autre page :

Enregistrez le fichier :

La fenêtre de téléchargement devrait normalement s’afficher (CTRL+J sur Firefox, si tel n’est pas le cas).

Une fois que le fichier est téléchargé, double-cliquez sur l’icône, afin de lancer l’installation..

Je passe l’explication permettant d’installer un programme à partir d’un compte limité – ce qui a été effectué sur la présente mise en situation – car je suppose que, contrairement à moi, vous utilisez un compte administrateur pour effectuer le présent téléchargement (nous y reviendrons à plusieurs reprises dans ce suport).

Cliquez ensuite sur le bouton « Installer » de l’assistant, ce qui devrait vous afficher quelque chose de ce type :

Attention : depuis la mise en ligne de ce support, Oracle, propriétaire de Java, a eu la très mauvaise idée d’insérer une étape supplémentaire au cours de laquelle on propose à l’utilisateur d’installer une barre d’outils (moteur de recherche ASK) qui vient s’insérer dans la fenêtre du navigateur Internet.

Je vous recommande de désactiver la case à cocher qui figure sur l’assistant, au moment où vous est présentée cette proposition. Cela vous permettra de refuser l’installation de cette barre d’outils.

La barre d’outils d’Ask n’est en rien nécessaire au fonctionnement de Java ou de Libre Office.

L’installation d’un programme tiers (le plus souvent, un module additionnel au navigateur ajouté, de façon plus ou moins visible au programme installé) est une méthode malheureusement fort répandue et tout à fait contestable : elle n’est pas très explicite et il est facile de duper l’utilisateur non averti.

Dans le cas présent, cette pratique n’a pour seule raison qu’un accord commercial entre Oracle et Ask, au détriment de l’utilisateur.

L’assistant devrait vous avertir que le programme est installé :

Fermez ensuite les différentes fenêtres dans l’ordre suivant :

1) L’assistant de java

2) La fenêtre de téléchargement du navigateur

3) La fenêtre de l’explorateur de fichier, au cas où vous l’auriez ouvert (par exemple, après avoir utilisé la procédure « Exécutez en tant qu’administrateur » à partir d’un compte limité)

Vous pouvez maintenant fermer l’onglet sur lequel est affiché le site de Java (clic sur la croix de l’onglet) afin de n’afficher que le site de LibreOffice :

Sur cette page, descendez au besoin l’ascenseur afin de voir l’information concernant les différentes versions de programme disponibles.

Cliquez sur la première présentée ; en vérifiant bien toutefois qu’elle corresponde à votre version de Système d’exploitation (par exemple « Win » pour « Windows » :

À nouveau, une boîte de dialogue vous demande de confirmer le téléchargement du fichier d’installation :

Cliquez sur « Enregistrer le fichier » ; ce qui aura pour effet d’afficher à nouveau la fenêtre de téléchargement du navigateur :

Le temps de transmission sera, a priori, beaucoup plus long que pour Java, mais voici ce que vous devriez voir à l’issue du téléchargement.

Là encore, je ne commenterai pas dans les détails la raison pour laquelle, contrairement à la plupart d’entre vous, j’ai été conduit à ouvrir une autre fenêtre dans la vue ci-dessous (nous y reviendrons en temps utile, quand nous aborderons la gestion des comptes)...

… mais sachez que si vous double-cliquez directement sur l’icône à partir de la fenêtre de téléchargement, vous devriez lancer l’assistant d’installation de la suite LibreOffice :

Afin de mieux contrôler la procédure, je vous recommande de fermer toutes les fenêtres (le navigateur) à l’exception de l’assistant.

Vous retrouvez, par conséquent, votre bureau, en arrière-plan.

Après avoir cliqué sur « Suivant », on vous indique qu’il est nécessaire de stocker des fichiers temporaires avant de procéder à l’installation proprement dite.

Nous reviendrons sur cette question à la fin de notre support mais sachez que, si vous installez votre logiciel directement à partir d’une session correspondant à un profil « Administrateur » (ce qui est le cas de la plupart des utilisateurs de Windows, mais pas à celui de la mise en situation présentée ici) vous verrez immédiatement apparaître un dossier sur votre bureau après avoir cliqué sur le bouton « décompresser ».

Ce dossier comporte précisément les fichiers temporaires, nécessaires à l’installation du programme.

Vous devriez ensuite voir apparaître deux fenêtres s’affichant l’une après l’autre après avoir cliqué à chaque fois sur le bouton « Suivant » :

On vous demande d’indiquer vos coordonnées (champ « Organisation » non obligé) :

Puis on vous propose un type d’installation ; « Installation standard » étant choisie par défaut. Contentez-vous de cliquer sur « suivant » :

Dernière étape avant le grand déballage :

C’est parti :

Laissez faire...

Jusqu’à ce que l’on indique que l’installation est achevée. Cliquez sur « Terminer » :

Vous devriez trouver sur votre bureau un raccourci permettant d’ouvrir la suite LibreOffice.

Voici ce qui s’affiche si l’on double-clique sur cette icône :

Il s’agit bien d’une suite, c’est à dire de programmes distincts ; notamment « Traitement de texte » et « Classeur » :

Si vous souhaitez insérer sur votre bureau un raccourci permettant d’ouvrir directement tel ou tel programme de la suite (par exemple le traitement de texte), cliquez sur le menu Démarrer :

Puis ensuite « Tous les programmes », afin de faire apparaître dans la liste des programme le dossier (jaune) de LibreOffice ; cliquez sur ce dernier, afin de développer le contenu.

Faites ensuite un clic du bouton droit de la souris sur le programme que vous souhaitez ouvrir directement depuis le bureau. Cela doit faire apparaître un menu contextuel (une autre liste d’options) ; sur ce menu, survolez de la souris « Envoyer ver » et cliquez enfin sur cette troisième liste « Bureau (créer un raccourci) » :

Vous devriez voir apparaître immédiatement votre nouveau raccourci :

Maintenant que vous avez installé votre suite bureautique LibreOffice, il n’est plus nécessaire de conserver les fichiers temporaires d’installation qui ont été posés sur le bureau.

Il s’agit d’un dossier (couleur jaune) portant une indication du type « LibeOffice ( … ) Installation Files ».

Vous devriez donc trouver sur votre bureau ce dossier... si vous avez fait appel (comme la plupart des utilisateurs Windows) à un compte « Administrateur » à la fois pour télécharger le fichier d’installation sur Internet et pour installer le programme.

Le problème c’est que, dans la mise en situation présentée ci-dessus (et dans la salle 301) nous ne procédons pas ainsi : c’est avec un compte utilisateur limité que j’ai téléchargé le fichier d’installation et c’est avec un profil administrateur – appelé ponctuellement, pour cette tâche – que je l’ai installé le programme.

Voilà pourquoi ce dossier « LibeOffice ( … ) Installation Files ». ne figure pas sur mon bureau.

Il me faudra ouvrir la session de l’administrateur de mon ordinateur...

Pour retrouver le même dossier que celui qui se trouve sur votre bureau...

… et le glisser dans la corbeille.

Ce que je vous recommande de faire, sur votre ordinateur.

Et pourquoi créer un compte administrateur, distinct de l’utilisateur standard ?

Peut-être vous demandez-vous la raison de toutes ces complications.

Nous aurons une saison entière pour en parler mais si vous y tenez, jetez donc un œil là-dessus.


1 Message

 

En rapport avec
cette page :

 

Autres supports
de l'atelier Informatique

 

L'atelier «Informatique»