Lilapuce
 

supports (mardi 30 octobre 2007)

Wikipedia [1]

ATTENTION !
ce support, ainsi que les suivants, a été réalisé à la suite de l’atelier qui s’est déroulé le 30 octobre 2007 : la plupart des captures d’écran proposées font référence à des pages de Wikipedia dont le contenu a été, entre-temps, modifié. Il ne s’agit que d’exemples.

Ce premier support sur Wikipedia ne vise absolument pas à faire une présentation détaillée de ce site.

Je propose juste, pour l’instant, une découverte très empirique et assez superficielle en essayant de retrouver des logiques de navigations « réelles » ; ou tout au moins, celles que nous avons mises en pratique lors de l’atelier. Ce n’est qu’avec la lecture des supports suivants, que nous aborderons plus en détail la logique et le fonctionnement de cette encyclopédie en ligne assez spéciale.

Je m’efforce, par contre, d’insister sur les aspects les plus caractéristiques de Wikipedia dès ce premier support.

Commençons par un petit retour sur la saisie des adresses URL.

Quel que soit le site affiché à l’écran (par exemple, ci-dessous, un site d’information européen), vous pouvez atteindre Wikipedia - version française - en saisissant directement l’adresse suivante :

fr.wikipedia.org

Signalons que :

wikipedia.org

…permet de choisir la langue dans laquelle vous souhaitez consulter l’encyclopédie.

Après avoir validé la saisie, vous vous retrouvez donc devant une page d’une densité assez conséquente, compte tenu du nombre important de liens hypertextes.

Rappelons-le : Wikipedia est avant tout une encyclopédie ; c’est-à-dire un ouvrage destiné à présenter de façon la plus complète possible l’ensemble des connaissances. Pour cela il est obligatoire de guider le lecteur au travers de classement par catégories. Ces dernières sont disponibles dès la page d’accueil, au travers des accès aux « Portails thématiques ».

Afin de compléter la présentation, il est indispensable d’ajouter que Wikipedia est un Wiki ; c’est-à-dire un site Web conçu pour que le contenu soit rédigé et modifié librement par les visiteurs.

Cette particularité représente la plus grande différence avec les autres encyclopédies classiques. Nous y reviendrons tout au long de ces supports.

Quel que soit le site actif à l’écran (ici, un blog multilingue créatif) vous pouvez solliciter la zone de recherche de votre navigateur pour interroger le moteur de recherche de Wikipedia (voir support).

Pour cela, sélectionnez Wikipedia dans la liste…

… puis tapez les mots clés de votre recherche.

Vous interrogez une encyclopédie, ne l’oublions pas. Il est donc préférable que votre recherche soit adaptée. Sur Wikipedia, vous n’aurez pas d’actualité, pas de jeux, pas de météo, pas d’infos boursière, pas de publicité, pas de programme à télécharger, pas de programme télé, pas de programme d’action commerciale, pas d’annonce classée pour acheter un service en porcelaine…

J’ai donc tapé dans la zone de recherche du navigateur (ci-dessous) : Charles Darwin.

Je valide la saisie en appuyant sur la touche « Entrée » du clavier.

Me voilà directement sur l’article correspondant à ma recherche.

Un bandeau, en tête, averti que « l’article est en réécriture… » ; cela peut sembler plutôt insolite, mais c’est logique sur un Wiki.

Comme souvent, lorsque l’on s’aventure dans une encyclopédie, on peut passer d’une entrée à une autre par association. Nous verrons que beaucoup d’articles de Wikipedia permettent cette lecture en jouant avec les liens hypertextes.

Je décide, pour le coup, de taper le mot « créationnisme » en faisant appel au moteur de recherche de Wikipedia.

Cette fois-ci j’utilise le champ de saisie placé dans la colonne de gauche du site (ci-dessous)

Il y a bien un article sur « Créationnisme ».

Toutefois, je ne pense pas que ce type de sujet soit le plus adapté pour découvrir Wikipedia lors de notre atelier (sans juger, d’ailleurs, la qualité de cet article).

Il s’agit d’une thématique concernant un courant de pensée religieuse, qui, de surcroît, exprime vigoureusement son influence outre atlantique. Nous avons donc affaire à un thème reposant fortement sur des logiques de croyances, à forte connotation idéologique.

Je ne pense pas qu’il existe des domaines de l’activité humaine totalement déconnectés des logiques de croyance, mais force est de reconnaître qu’il en existe certaines qui induisent plus la polémique que d’autres.

Or il est préférable de considérer que ce « type de sujet polémiques » (chacun mettra ses propres démarcations) doit être abordé avec la plus grande circonspection sur Wikipedia (notamment pour un usage scolaire). Du fait de la logique Wiki, certains articles à connotation « idéologique » peuvent rapidement se transformer en terrain de foire d’empoigne, voire de tentative de détournement ou de manipulation pure et simple.

Il me semblait indispensable d’insister sur ces faiblesses intrinsèques de Wikipedia dès le départ. Nous verrons, toutefois, que le site développe ses propres défenses pour essayer à la fois de parer aux tentatives de détournement tout en préservant ses principes de liberté.

Le plus important est de connaître la particularité de cette encyclopédie en ligne insolite ; ses forces comme ses faiblesses.

Je décide donc de revenir à la page d’accueil pour choisir la rubrique « Peinture ». On aurait beau jeu de me faire remarquer (sournoisement) que ce sujet porte tout autant à la polémique que le précédent.

Certes, mais allons-y : je clique sur « Parcourez les catégories ».

Je continue ma navigation : « Peinture par courant ».

J’essaye « Explorer l’arborescence ».

Je tombe sur une liste : c’est normal, vu le lien cliqué précédemment.

Tiens, je choisi « Art brut ».

C’est le cinquième clic depuis la page d’accueil. Cela me semble une éternité. La mise en abîme à l’intérieur des rubriques de l’encyclopédie peut rapidement impressionner. En observant la liste des rubriques proposées, je comprends qu’il s’agit d’un index proposant pour l’essentiel une liste de nom d’artistes.

En plus, en première position, on propose un article générique sur la thématique « Art but ». Je clique dessus.

C’est un article qui demanderait certainement à être complété, mais qui apporte le minimum à savoir sur ce que signifie le concept « Art brut ».

On remarque, en annexe, une bibliographie en plusieurs langues assez conséquente.

Je trouve un chapitre dans lequel sont simplement listés des « créateurs ». On reconnaît sans peine que ceux qui sont en bleu pointent vers d’autres pages par lien hypertexte, mais qu’en est-il des rouges ? Je clique sur l’un de ces noms en rouge.

Bienvenue sur Wikipedia : l’article sur Fleury-Joseph Crépin reste à écrire, vous pouvez d’ailleurs vous y mettre tout de suite (ci-dessous).

Cela signifie que l’auteur (plus vraisemblablement l’un des auteurs) de l’article « Art brut » a estimé qu’il fallait créer une entrée sur chacun de ces artistes, mais qu’il ne l’a pas lui-même rédigé.

C’est assez courant sur Wikipedia.

Je passe du coq à l’âne ; j’utilise le moteur de recherche et je tape le nom d’un artiste de l’école de Paris « Alfred Manessier ».

Il existe bien un article sur cet artiste. Par contre, en tête de page, figure encore une inscription insolite : l’article en question serait soupçonné de « violation du droit d’auteur ». En fait quelqu’un a repéré que le contenu correspondait précisément à celui d’un autre site. Pour autant, la fraude par copié-collé n’est pas clairement avérée ; ce qui explique encore la présence de cette page dans l’encyclopédie…

Si l’on récapitule cette première approche, il y a fort à parier que la plupart de participants de l’atelier ont du être quelque peu désarçonnés : la profondeur du contenu de l’encyclopédie, le principe du wiki, les mises en gardes, les avertissements, l’accès direct au contenu…

Malgré tout, je pense qu’il est préférable d’avoir cette approche déstabilisante, chaotique et incomplète plutôt que de « gober tout cru » n’importe quel article de Wikipedia trouvé par Google, sans même savoir à quoi correspond cette encyclopédie libre.

Lisez le support suivant : il y est question des rubriques de présentation de cette encyclopédie très spéciale. Nous en saurons déjà un peu plus à propos de la Wikipedia.