Lilapuce
 

exercices (mercredi 2 février 2011)

Copier ou déplacer des fichiers (Win XP)

Voici un tuto, en complément de la série de supports « Mes documents ». Les vues présentées ci-dessous, ont été réalisées à partir d’une mise en situation assez proche de ce que nous avons effectué lors de notre atelier.

Important : je rappelle que les procédures montrées ici sont faites sous un environnement Windows XP. Je mettrai prochainement en ligne l’équivalent avec Vista ; en attendant, si ce dernier est le système d’exploitation installé sur votre ordinateur, je vous recommande de consulter cette petite série de supports. Il ne s’agit pas exactement des mêmes manipulations, mais vous y trouverez quelques indications qui pourront peut-être vous aider.

Considérons qu’il s’agit d’un exercice qu’il vous faudra adapter en fonction du contenu de votre ordinateur. Vous retrouverez, dans cet exemple, des éléments présents sur nos PC, lors de la séance.

Vous savez, désormais, accéder au contenu de votre dossier « Mes documents » ; le plus simple étant de passer par le menu « Démarrer » :

PNG - 147.7 ko

Ci-dessous, un exemple de contenu du dossier « Mes documents ».

Là-dedans, vous trouverez généralement d’autres « dossiers système », tels que « Mes images » ou « Ma musique », lesquels ont été conçus, précisément pour que vous puissiez y ranger vos affaires personnelles…

Rien ne vous empêche de créer de nouveaux dossiers, avec des noms personnalisés. Le dossier « VRAC » appartient précisément à cette catégorie. Je l’ai spécialement créé pour cet exercice.

Vous le retrouvez ici, comme vous l’aviez sur vos ordinateurs en salle 301.

PNG - 77.9 ko

Avant d’aller plus loin, il est préférable que l’affichage soit réglé en mode Détails. Pour cela, cliquez sur ce bouton et vérifiez que cette option est bien cochée (avec une puce). Si tel n’est pas le cas, cliquez sur « Détails ».

PNG - 20.4 ko

Nous allons explorer le contenu du dossier « VRAC ».

Double-cliquez sur ce dossier (ou clic simple + « Entrée » au clavier) :

PNG - 32 ko

Voici le contenu de VRAC : rien que des fichiers, aucun sous-dossier.

Dans le doute vous pouvez observez les indications présentées dans la 3e colonne (« Type ») : vous n’y trouverez aucune mention faisant référence à la présence d’un dossier. Certaines icônes de couleur jaune, telle que « MOLOX.zip » (tout en bas de la liste), peuvent faire illusion. Mais en réalité, il ne s’agit pas d’un dossier. C’est un type de fichier particulier, permettant à la fois de compresser des données et de stocker (un peu comme un dossier, certes) une arborescence complète : c’est ce qu’on appelle une archive (voir support). Les archives sont très utilisées, par exemple, pour communiquer plusieurs éléments en une seule fois par Internet.

PNG - 141.4 ko

La date d’enregistrement est, ici, le critère de tri adopté pour classer les fichiers. C’est bien cette colonne qui apparaît avec le fond gris.

Souvenez-vous qu’il suffit de cliquer sur l’en-tête de colonne pour classer en ordre inversé : ici, après le clic, les fichiers sont classés du plus récent au plus ancien, alors que c’était l’inverse avant le clic.

PNG - 147.3 ko

De la même façon, il est possible de trier une longue liste d’éléments à partir des autres critères :

- Nom (première colonne) : par ordre alphabétique croissant ou décroissant.

- Taille (deuxième colonne) : selon, ce que l’on appelle aussi le poids, c’est-à-dire le nombre de kilo-octets des fichiers (nous verrons cela par la suite).

- Type (troisième colonne) : les fichiers sont rangés par groupes en fonction de leurs formats (affaire à suivre, également).

C’est précisément ce dernier critère que j’ai activé, en cliquant sur l’en-tête de colonne « Type » :

PNG - 146.5 ko

Cela m’a permis d’afficher en haut de la liste ces trois fichiers au format PDF (document « portables », un format permettant de lire le fichier indépendemment de l’application qui l’a créé).

Imagions, tel que nous l’avions fait avec les images lors de l’atelier, que je veuille récupérer ces quatre documents-là, afin de les copier, un « cran plus haut » dans l’arborescence de fichiers, au niveau du dossier « Mes documents ».

Pour cela, il me faut d’abord sélectionner les quatre fichiers. Je clique (simple) sur le premier de la liste…

PNG - 21.7 ko

… puis je maintiens la touche « MAJ » du clavier enfoncée, et je clique sur le dernier de la liste : du coup, je conserve le premier fichier cliqué, et tous les éléments intermédiaires sont intégrés dans ma sélection :

PNG - 29.4 ko

Ensuite, comme je souhaite copier ces fichiers, il suffit de cliquer, colonne de gauche, sur l’option correspondante.

PNG - 27.2 ko

Une petite fenêtre s’ouvre alors, en superposition.

Je dois indiquer à quel niveau d’arborescence il faut placer les copies. Il est nécessaire de faire défiler l’ascendeur car cette petite fenêtre ne présente pas – pour l’instant – le dossier « Mes documents ».

Sachez, en règle générale, que si vous devez indiquer que « Mes documents » est votre dossier de destination (par exemple, pour copier ou enregistrer un fichier) vous ne devriez pas avoir à chercher longtemps pour le trouver, car il s’agit d’un « dossier système » parfaitement identifié. On le retrouve presque toujours parmi les principaux raccourcis ou repères de navigation sur les explorateurs de fichiers du système Windows.

PNG - 34.1 ko

Quelques clics sur l’ascenseur auront suffit à faire finalement apparaître le dossier « Mes documents ».

En cliquant dessus, je dévoile la sous-arborescence ; c’est-à-dire les dossiers contenus dans « Mes documents » (nous y reviendrons un peu plus loin).

PNG - 27.7 ko

Mais c’est bien dans le dossier « Mes documents », et non l’un de ses sous-dossiers, qu’il faut copier mes fichiers PDF. Il suffit donc de cliquer sur le bouton « Copier » :

PNG - 27.8 ko

Ce qui fait disparaître l’explorateur et je me retrouve là (ci-dessous), avec ces fichiers sélectionnés, tel que j’étais avant que n’apparaisse la petite fenêtre qui vient juste de s’éclipser.

Est-ce anormal ?

Bien sûr que oui, puisque j’ai demandé de copier ces fichiers.

PNG - 19.9 ko

Ce n’est pas ici, au niveau des originaux (dans le dossier « VRAC »), que je pourrai vérifier la copie. Pour cela, il faut « remonter d’un cran » dans l’arborescence, au niveau de « Mes documents » : je clique donc sur cette flèche « Précédente »…

PNG - 24.4 ko

… ce qui m’affiche la racine du dossier « Mes Documents ».

Là je peux constater la présence des fichiers copiés :

PNG - 30.9 ko

Remarquez, ci-dessus, que le dossier « VRAC », à partir duquel je viens de procéder à la copie, est toujours sélectionné.

Imaginons, à présent, que je veuille ranger ces quatre fichiers dans un nouveau dossier, lequel s’appellera « Documents PDF ».

Pour cela, je dois d’abord désélectionner « VRAC », en cliquant dans une zone blanche de la fenêtre (ci-dessous).

Vous constatez qu’après cette « désélection », le contenu de la colonne de gauche (fond bleu) ne présente plus les mêmes options ; ce qui est logique puisque le contenu de ce menu change en fonction du contexte :

PNG - 30.5 ko

Il suffit alors de cliquer sur l’option « Créer un nouveau dossier »…

PNG - 33.5 ko

… ce qui fait apparaître, en bas, de la liste l’élément suivant :

PNG - 32.2 ko

A cette étape précise, je vous conseille de lâcher immédiatement la souris, et de taper – sans autre délai – le nom du dossier : « Documents PDF » (pour notre exemple) ; faute de quoi vous risqueriez de vous retrouver avec un « Nouveau dossier », voire, par la suite, autant de « Nouveau dossier (2) », « Nouveau dossier (3) », etc. à chaque fois que vous renouvelez la procédure.

Autant dire que cette dénomination par défaut « Nouveau dossier » n’est pas très parlante ; il s’agit d’une mention provisoire. Il est préférable de prendre l’habitude de toujours nommer les nouveaux dossiers, dès qu’ils sont créés si vous souhaitez un tant soit peu ranger vos affaire (pour les retrouver).

Observez qu’il n’est pas nécessaire de supprimer la mention « Nouveau dossier », car celle-ci disparaît dès que vous tapez votre nom de dossier personnalisé.

PNG - 34.4 ko

Reste à déplacer les quatre fichiers PDF vers « Documents PDF ». Pour cela, je recommence la sélection du groupe, tel que je l’avais faite précédemment (Clic premier – MAJ – clic dernier)…

PNG - 31.1 ko

… puis, je clique sur l’option « Déplacer… » sur la colonne de gauche :

PNG - 34.4 ko

A nouveau, l’explorateur de fichier apparaît. Notez que, bien que l’action soit différente de la précédente, c’est la même petite fenêtre.

Observez toutefois la barre de titre de la fenêtre : on lit « Déplacer les éléments » (alors que précédemment nous avions « Copier les éléments »).

Cela permet de vérifier que la procédure en cours est bien celle qui est souhaitée et, le cas échéant, de l’annuler (bouton en bas à droite). Un clic involontaire sur la mauvaise option est si vite arrivé : les erreurs d’aiguillage sont très fréquentes et il n’y a pas lieu de s’en inquiéter ; encore faut savoir exactement ce qu’on est train de faire.

Dans d’autres contexte, l’observation de la barre de titre de l’explorateur permet, par exemple, d’éviter de se retrouver à ouvrir un document alors qu’on souhaitait juste l’enregistrer (situation très fréquente au début).

PNG - 28.5 ko

Petit récapitulatif : je suis en train de déplacer ces quatre fichiers depuis « Mes documents » vers un sous-dossier de ce dernier : « Documents PDF ».

Après avoir, à nouveau, fait défiler l’ascenseur, je clique sur le petit signe plus (+) placé devant le dossier « Mes documents »…

PNG - 28.6 ko

… du coup, c’est désormais un petit signe moins (-) qui s’affiche et l’explorateur présente la sous-arborescence (les sous-dossiers de « Mes documents »).

Retenez bien ce principe d’interface, car vous le retrouverez souvent dans bien d’autres contextes : le clic sur le signe plus (+) permet de dévoiler les sous-dossiers.

Il me reste à sélectionner le « dossier cible » : « Documents PDF »…

PNG - 26.2 ko

Puis de cliquer sur le bouton « Déplacer » :

PNG - 28.9 ko

Je retrouve le « dossier source », celui à partir duquel j’ai procédé à ce déplacement et, là, contrairement à tout à l’heure (lorsque j’avais copié les fichiers), je constate que mes quatre fichiers PDF n’y sont plus.

PNG - 28.3 ko

Bah oui. Puisque je les ai déplacés…

…il faut ouvrir le dossier « Documents PDF », pour les retrouver :

PNG - 24.8 ko

Quelques remarques complémentaires doivent être apportées à cet exercice :

- Il existe beaucoup d’autres manières pour mettre en œuvre les principales actions exposées dans ce tuto (sélectionner des éléments, copier des éléments, naviguer dans l’arborescence du système, créer un nouveau dossier, déplacer des éléments). L’objectif étant ici de vous familiariser avec des procédures simples, pour que vous puissiez les répéter aisément. D’autre part, la méthode proposée ici, me semble particulièrement adaptée si vous n’êtes pas encore très à l’aise avec le maniement de la souris (ou du pavé tactile).

- Vous avez, dans un premier temps, copié des fichiers depuis le dossier « Vrac » vers le dossier « Mes documents » : sachez que cela correspond exactement, en d’autres méthodes, à ce que l’on appelle le copier-coller (nous y reviendrons)

- Vous avez, ensuite, déplacé des éléments d’un point à un autre de votre arborescence (depuis « Mes documents » vers « Documents PDF ») : sachez que cela correspond exactement, en d’autres méthodes, à ce que l’on appelle le couper-coller (nous y reviendrons).

- une observation, cette fois-ci, du point de vue de la logique de gestion de vos documents personnels : il est, à première vue, rassurant d’effectuer des copies de fichiers. La copie correspond même à une procédure indispensable et souvent négligée : la sauvegarde. Mais attention : la multiplication non contrôlée de documents identiques sur votre système peut aboutir à un effet redoutablement pervers : vous risquez de travailler en parallèle sur plusieurs documents différents, chacun correspondant à une étape distincte et non cumulative des précédentes. Voilà pourquoi je vous conseille de toujours considérer qu’un document ne peut être disponible, sur votre ordinateur, que dans une seule version modifiable et, que si vous effectuez des sauvegardes, celle-ci devant être stockées sur un autre support physique (autre disque dur, CD, DVD ; Clé USB, etc.). Nous aurons l’occasion de revenir sur cette question, lorsque nous aborderons la question des sauvegardes.