Lilapuce
 

supports (mercredi 6 février 2013)

Créer les DVD de Windows

Comme nous l’avons déjà évoqué, tout ordinateur est désormais vendu avec Windows pré-installé et sans les DVD permettant de réinstaller le système d’exploitation.

Il est prévu, certes, qu’en cas de problème, un logiciel permette de réparer ou de réinstaller le système d’exploitation à partir de fichiers d’installation de Windows, lesquels sont stockés dans une partition cachée du disque dur.

Mais qu’adviendra-t-il si, par exemple, après une panne du disque dur, il est nécessaire de changer ce composant matériel ?

Si l’on n’a pris soin, préalablement, de créer, les DVD du système d’origine il ne sera plus possible de réinstaller le système pour retrouver l’usage de l’ordinateur dans les mêmes conditions qu’au moment de l’achat.

Reste alors deux solutions :

- Courir dans une boutique et acheter une deuxième fois le système d’origine (cette fois-ci, sur un DVD).

- En profiter pour essayer un système d’exploitation libre (Ubuntu, par exemple) que vous pourrez télécharger gratuitement et copier autant de fois que vous le souhaitez, voire même, pour une somme modique, vous faire envoyer directement sur un disque optique.

Je vous recommande donc de ne pas attendre ce type de situation désagréable :

- Créez le plus tôt possible une copie du système sur DVD ; c’est votre droit et il tout à fait déplorable que ce support ne vous soit pas livré avec votre machine.

- Procurez-vous un DVD d’une distribution GNU-Linux en l’installant parallèlement à Windows. Vous découvrirez qu’un système d’exploitation libre n’est pas forcément beaucoup plus compliqué à utiliser qu’un logiciel propriétaire et, en plus, grâce à ce second système, vous pourrez récupérer vos données créées sur Windows, en cas de pépin.

Précisions sur la création des disques système

La procédure de création de ces disques système n’est malheureusement pas standardisée : vous devrez passer par l’intermédiaire d’un logiciel ; le plus souvent fourni par le constructeur de l’ordinateur.

Certains fabricants, incitent clairement à créer ces DVD dès la première utilisation de l’ordinateur – comme entrée en matière, on fait mieux – d’autre ignorent purement et simplement cette recommandation ; ce qui encore pire, car ce manque d’information entretien d’emblée l’utilisateur dans une relation de dépendance technique et commerciale.

Force est de reconnaître que les consignes en la matière, quand elles existent, ne sont pas toujours d’une clarté exemplaire, surtout quand elles s’adressent à un utilisateur novice. Il est question de « sauvegarde », parfois de « copie » ou encore de « restauration », le tout mêlé à des préconisations pressantes d’abonnement à divers contrats de maintenance ou autres mises à jour des logiciels du fabricant (ces derniers étant souvent d’une utilité toute relative, puisqu’ils viennent la plupart du temps en dédoublement de procédures natives du système d’exploitation Windows).

Bref, c’est en constatant à quel point nombre d’utilisateurs novices étaient désemparés devant l’avalanche d’alertes incompréhensibles qu’il me semble important de fournir les précisions suivantes :

Afin de lever toute ambiguïté, la copie de la partition cachée de Windows ne doit pas être confondue avec une sauvegarde de vos données personnelles (vos photos, vidéos, musiques, messages, etc.) ; laquelle doit être faite de façon régulière, soit sur CD ou DVD, soit sur un disque externe à partir d’un logiciel, tel que Cobian

De même, il ne s’agit pas, ici, de créer une sauvegarde du système ; terme qui désigne plutôt la création d’une « image système » sur un support externe (disque dur externe) afin de retrouver l’usage son ordinateur tel qu’il était au moment de la sauvegarde. Ce type de sauvegarde, indispensable dans le cadre d’une activité professionnelle, passe par l’intermédiaire d’un programme spécifique (par exemple, Ghost de Norton). Signalons qu’il existe désormais, sur Windows 7, une procédure qui permet de traiter la création d’une image disque (support à venir). Les sauvegardes doivent être faites de façon régulière et il est indispensable qu’elles soient totalement maîtrisées par l’utilisateur. C’est la raison pour laquelle j’ai volontairement mis de côté cette procédure car elle ne me semble pas adaptée à la grande majorité du public – amateur – qui fréquente mes ateliers. Voilà pourquoi je préfère recommander une procédure – certes moins rigoureuse – mais beaucoup plus abordable : la sauvegarde régulière des données personnelles (par exemple, le dossier « Documents ») sur une clé USB ou un disque dur externe, en ayant recours, le cas échéant, à un petit logiciel de synchronisation (support à venir).

Enfin, la copie des disques d’installation de Windows, est distincte de la procédure dite de restauration (voir support), laquelle ne consiste qu’à récupérer les fichiers de paramétrage essentiels du système à un état antérieur (notamment, après instabilité faisant suite à une mise à jour ou installation de programme ou matérielle quelconque). La restauration suppose que l’on puisse utiliser son ordinateur pour rétablir, de l’intérieur, un fonctionnement normal de Windows. Or, l’utilisation d’un jeu de DVD de Windows permet de traiter une situation bien plus radicale : réinstaller complètement le système d’exploitation sur un disque neuf, à partir d’un support externe.

Répétons-le : la création d’une copie des fichiers d’installation de Windows, stockés sur une partition cachée du disque dur, ne vous permettra que d’obtenir Windows tel qu’il était au moment de l’achat de l’ordinateur.

Cela signifie que, si après plusieurs années d’utilisation, votre ordinateur tombe en panne et que vous êtes conduits à installer ces fichiers pour faire une « clean install », vous aurez un système tout neuf, mais il faudra :

- Télécharger toutes les mises à jour du système.

- Récupérer vos données personnelles (d’où l’importance des sauvegardes).

- Réinstaller toutes les applications que vous aviez installées (bureautique, navigateurs, etc.)

Exemple de procédure type

Les quelques vues ci-dessous illustrent la procédure de création des disques optiques permettant de réinstaller Windows 7 sur un ordinateur de marque Toshiba ; un exemple, parmi d’autres, qui offre l’intérêt de la clarté et de la simplicité.

Si votre ordinateur ne présente pas des explications aussi claires, je vous recommande de consulter les fichiers d’aide (généralement disponibles dans dans le menu Démarrer / Programmes/ Nom de la marque de l’ordinateur). À défaut, n’hésitez pas à consulter les forums d’aide sur Internet en tapant dans Google : « nom de votre ordinateur copie fichiers usine Windows ».

Avant de commencer quoi que ce soit, vous devez avoir sous la main quelques DVD R vierges ; il en faut généralement deux à trois.

Il est impératif de brancher l’ordinateur au secteur ; la procédure refusera de se lancer si l’ordinateur est alimenté par la batterie.

Ne vous lancez pas dans cette procédure de façon impromptue : accordez-vous au moins deux à trois heures de disponibilité pour effectuer, tranquillement votre copie. Il ne sera pas indispensable d’être en permanence devant votre ordinateur, mais sachez qu’il faudra toutefois être réactif, ne serait-ce que pour surveillez si tout se passe bien et charger un nouveau DVD dans le lecteur quand on vous le demande.

Enfin, il faut savoir que vous n’avez pas le droit à l’erreur, car il n’est généralement pas permis de créer plusieurs jeux de DVD.

Je clique sur le menu démarrer :

Je cherche ensuite dans « Programmes » la rubrique « Toshiba », laquelle contient « Recovery », un terme anglais qui signifie « récupération » et qui est très souvent employé, quelle que soit la marque de l’ordinateur, dans le nom du programme permettant de gérer la gravure des disques et la sauvegarde du système.

Le programme de Toshiba se présente ainsi :

C’est sur cette rubrique qu’il faut cliquer :

Il suffit ensuite d’insérer le premier DVD dans le lecteur...

.. puis de patienter...

… jusqu’à ce qu’on vous demande d’en placer un autre :

Bien entendu, ne retirez votre dernier DVD qu’après y avoir été invité.

Notez bien sur chaque DVD (à l’aide d’un feutre spécial « Support Optique ») :

- Windows usine

- La marque et le modèle de l’ordinateur

- Le numéro du disque, tenant compte de l’ordre dans lequel vous les tous avez gravé.

Ranger tout ceci dans un endroit que vous pourrez retrouver facilement, à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur.


 

Autres supports
de l'atelier Informatique

 

L'atelier «Informatique»