Lilapuce
 

supports (samedi 7 juin 2008)

Gravure multisession [1]

J’ai déjà eu l’occasion d’indiquer pourquoi il me semble que la gravure multisession n’est pas la méthode la plus efficace ni la plus fiable pour réaliser des archives sur disques optiques ; sachant que, par ailleurs, je vous recommande d’utiliser de préférence un disque dur interne ou externe pour réaliser vos sauvegardes (voir support).

Ceci étant, je pense qu’il est important que vous puissiez vous faire une idée par vous même du mode de gravure multisession.

D’autant que cette solution peut représenter une méthode intéressante, ou, en tous cas, dont il faut avoir fait l’expérience, à condition que vous ayez les idées claires sur ce que vous attendez de vos projets de gravure et que vous maîtrisiez la procédure.

Pour cette série « spéciale multisession », je vais faire appel à un autre logiciel que Nero (présenté sur les précédents supports).

Le programme retenu s’appelle CD Burner Xp, il s’agit d’un freeware plus compact que les usines à gaz du type Nero ou Easy CD Creator tout en étant, de plus, de très bonne facture.

Là encore, ce programme n’est pas le seul de sa catégorie. Si le sujet vous intéresse, consultez donc les forums, les sites de téléchargement et la presse spécialisée : c’est fait pour ça. Tant que vous y êtes, n’oubliez pas, non plus, de prendre le temps nécessaire pour graver correctement vos données.

CD Burner Xp fait partie des programmes que vous n’aurez aucune difficulté à trouver (gratuitement et légalement) sur le Web. Il suffit de commencer à taper les premières lettres du nom du programme dans le champ de recherche de Firefox et ...

PNG - 21.3 ko

Une fois téléchargé, une fois installé, voici ce qui apparaît lors de la première mise en route de CD Burner Xp :

PNG - 42.8 ko

Personnellement, j’apprécie le fait qu’un choix simple soit clairement défini dès le départ :

- faut-il créer une compilation de données à partir d’éléments stockés sur le système ?

- doit-on graver un CD-audio, lequel exige un mode traitement spécifique ?

Certes, vous seriez peut-être embarrassé si vous deviez graver un support à partir d’une image ISO (contenant, par exemple, le programme d’installation d’une distribution Linux récupéré sur Internet). Dans ce cas, comme nous le verrons prochainement, il faut cliquer sur le bouton de gauche, car votre image ISO ne contient pas des données Audio.

Pour l’heure, je le rappelle, le but du jeu consiste à graver des données personnelles en mode multisession ; alors je clique là :

PNG - 42.6 ko

Je retrouve la présentation classique des programmes de gravure. La fenêtre se divise en deux zones verticales :

- en haut l’arborescence du système,

- en bas le projet de compilation à graver.

Comme je l’avais déjà observé sur autre support, il est préférable que je sache déjà précisément où se trouvent les données à graver. Notez, toutefois, que la présentation de cette fenêtre reproduit très fidèlement l’explorateur de fichier classique de Windows ; ce qui me permets de naviguer jusqu’au dossier « source ».

Il s’agit d’images.

Je pointe sur le premier dossier de la liste (colonne supérieure gauche) et j’effectue un glisser-déposer (bouton enfoncé tout en déplaçant la souris ) vers la partie inférieure droite de la fenêtre.

PNG - 56.8 ko
PNG - 11.4 ko

Une fois le bouton de la souris libéré, le dossier apparaît dans la partie « projet » de compilation.

PNG - 12.2 ko

Notez que le programme indique, tout en bas de la fenêtre la place occupée par les éléments déposés (40,44 Mo).

Je clique ensuite sur le dossier « Images » afin d’en voir le contenu dans le volet supérieur droit.

PNG - 59.9 ko

Cette fois-ci, je vais prendre un groupe de dossiers pour le déposer d’un seul coup dans mon projet de compilation.

Je clique d’abord sur le premier dossier de ma liste…

PNG - 60.1 ko

… puis je maintiens la touche MAJ du clavier enfoncée et , tout en gardant cette touche enfoncée, je clique sur le dernier dossier : tous les dossiers intermédiaires sont, de facto, sélectionnés :

PNG - 33.8 ko

Je lâche la touche MAJ du clavier et je glisse le groupe de dossiers vers la partie inférieure de la fenêtre.

PNG - 60.5 ko

La place occupée par mon projet : 250,81 Mo. J’ai encore de la place.

Cette fois ci, je vais sélectionner des éléments dont certains ne sont pas contigus dans la liste.

Je commence par celui-ci…

PNG - 61.7 ko

… mais comme je ne veux pas sélectionner le suivant (le raccourcis vers « Échantillons d’images »), je maintiens la touche CTRL enfoncée et je clique sur le fichier « Londres%20graffiti%2008.jpg ».

Ensuite je lâche la touche CTRL, puis je maintiens MAJ jusqu’au clic sur le dernier fichier de la liste (T-shirt.psd)

Toutes ces manipulations n’ont aucun rapport direct avec les techniques de gravure, puisqu’il s’agit de méthodes de sélections d’objets utilisables dans la plupart des contextes de navigation sur le système.

Néanmoins, on se rend compte que cela est très utile, surtout si vous devez « piocher » ici où là des données sur votre système, notamment lors d’une gravure en mode multisession.

PNG - 61.9 ko

Il ne reste plus qu’à déplacer à nouveau la sélection vers la partie « projet de compilation » (près avoir lâché la touche CTRL).

Une fois que les éléments sont apparus « zone inférieure droite », je constate que la place occupée s’élève à 252,31 Mo.

Il reste encore beaucoup de place. Qu’à cela ne tienne : je vais graver en mode multisesion, donc je pourrais ajouter, par la suite d’autres éléments.

PNG - 67.7 ko

Prochain support : graver.


 

En rapport avec
cette page :

 

Autres supports
de l'atelier Informatique

 

L'atelier «Informatique»