Lilapuce
 

exercices (mardi 27 mars 2012)

Facture EDF-Excel (2)

Résumé de l’étape précédente : nous avons ouvert un tableau au format RTF afin de le copier et de le coller (collage spécial) dans notre tableur. Afin d’uniformiser la présentation des valeurs numériques, il a été nécessaire d’ajouter une décimale pour les nombres (avec décimales) se terminant par un zéro. Nous avons ensuite remplacé les « coûts » indiqués en données brutes par des formules (à l’aide des nombres indiqués dans les colonnes « consommation » et « tarif »).

Mise en forme conditionnelle

Nous l’avions déjà abordée lors d’un précédent exercice. Voici un autre exemple de mise en forme conditionnelle.

Dans le cas présent, il faudrait mettre en valeur visuellement les périodes où s’applique un changement de tarif. Là encore, plutôt que de le faire manuellement (ce qui nous expose à des risques d’erreur), il est préférable de se reposer sur une procédure automatique gérée par le tableur.

Placez-vous en « C3 »...

… et passez par le menu « Format / Mise en forme conditionnelle... »

Dans l’assistant, sélectionnez, dans le deuxième champ, l’option « différente de »...

… puis, après avoir placé le point d’insertion dans le troisième champ, cliquez sur la cellule « C2 » :

Vous constater que, par défaut, le tableur rapporte dans l’assistant les coordonnées de la cellule sélectionnée en mode d’adressage fixe, avec les « $ », (voir support). Or, pour la suite de l’exercice, il est nécessaire de passer en mode d’adressage relatif.

Voilà pourquoi, après avoir cliqué dans le champ pour placer le point d’insertion au bon endroit, vous devez supprimer ces « $ », l’un ...

… après l’autre.

Attention : n’essayez pas d’utiliser les flèches de direction pour vous déplacer à l’intérieur du champ afin de corriger la saisie. Cela aurait pour effet de sélectionner une autre cellule. Cliquez plutôt à chaque fois derrière le symbole « $ » et appuyer sur la touche « Retour arrière » (Backspace) du clavier.

Dès lors que le champ indique bien « =C2 » (« C3 » différent de « C2 ») vous avez défini les conditions d’application d’une mise en forme « spéciale ».

Reste à indiquer en quoi consiste cette mise en forme spéciale. Pour cela, cliquez sur le bouton « Format... »

Dans l’onglet « Police » de la boîte de dialogue...

… sélectionnez « Gras », puis couleur « Prune »...

… Validez par « Ok » cette boîte de dialogue « Format de cellule »...

… ainsi que sur l’assistant.

De retour sur la feuille de calcul nous constatons que rien n’a changé.

Et pour cause : sur notre document, la valeur de la cellule « C3 » n’est pas différente de celle de « C2 » ; il n’y a donc aucune raison pour la mise en forme conditionnelle s’applique ici.

Pour vérifier si le paramétrage est valide, nous allons appliquer la règle à l’ensemble de la colonne :

- Restez bien en « C3 » et cliquez sur l’outil pinceau.

- Appliquez le pinceau sur les cellules de la colonne...

… jusqu’à la dernière valeur.

Quand vous lâchez le bouton de la souris, vous devriez normalement voir apparaître le résultat suivant :

Renouvelons la manipulation avec, cette fois-ci, les dates. Le but étant d’indiquer automatiquement le changement d’année, avec une mise en forme « Police en gras ».

Cliquez sur la cellule « A3 » :

Puis lancez à nouveau l’assistant de « Mise en forme conditionnelle » :

Cette fois-ci, il sera nécessaire de saisir une formule :

Dans le champ de droite tapez le code suivant sans aucun espace :

=MOIS(A2)>=MOIS(A3)

Cliquez ensuite sur le bouton « Format... »

Puis sélectionnez « Gras ».

Validez par « OK » la boîte de dialogue « Format », puis l’assistant « mise en forme conditionnelle ».

Comme précédemment, nous aurons besoin de l’outil pinceau pour généraliser la règle de mise en forme conditionnelle sur l’ensemble de la colonne :

A chaque changement d’année (en fait répétition du mois) le tableur nous passe la cellule en gras.

Tiens, en observant attentivement votre tableau, vous devriez constater que je n’ai pas mis en forme le changement de tarif pour la colonne « Tarif HP ». À vous de corriger cette omission à l’aide, par exemple, de l’outil pinceau.

C’est fini pour la mis en forme conditionnelle.

La suite se passe ici.


 

Autres exercices
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»