Lilapuce
 

supports (vendredi 9 avril 2021)

À propos des Fab lab

Les Fab lab s’inscrivent (parmi d’autres : libristes, Wikipédia, Chatons, etc.) dans une logique qui, a priori, constitue le contrepoint d’un environnement technologique envahissant, symbolisé par les GAFAM.

On y retrouve l’éthique des hackers, l’esprit radicalement bidouilleur du Do it Yourself.

Dans la pratique, le fait de fréquenter un Fab lab cela revient à créer du lien social local tout en permettant de rendre les technologies numériques plus accessibles.

Les Fab lab proposent simplement de prendre concrètement en main certaines formes d’usage du numérique ; ce qui signifie que, trop souvent nous en avons été dépossédés. Parfois, cela se fait de façon ludique mais, quoi qu’il en soit, c’est toujours l’action qui prime.

Les technologies numériques des Fab lab sont essentiellement MATÉRIALISÉES, pour ne pas dire matérialistes, c’est à dire, partant du point de vue selon lequel l’élaboration d’une pensée ou d’une morale n’est constituée qu’à partir des conditions réelles de la vie.

Parce qu’il s’agit d’une technologie concrète, il n’est plus question de se laisser impressionner sans comprendre.

Parce qu’elle est rendue à son usage utilitaire (ce qui n’exclue pas la découverte, l’émerveillement et le plaisir), la techno des Fab lab tend à perdre le caractère magique, fumeux ou ostentatoire qui habille la propagande techno-mercantile de tous ces grands parasites qui n’ont de raison d’être que dans l’extraction massives des données personnelles de la population.

Car ces technologies numériques humaines, sociales et locales, rendue au contact de la réalité et des nécessités concrètes, deviennent compréhensibles et même totalement préhensibles.

Les Fab lab proposent une technologie qui n’est pas nécessairement connectée en ligne car souvent il s’agit de construire un volume, de créer un morceau de matière sur mesure dans un espace local, à proximité de son lieu d’habitation. Par contre, cet acte de construction locale est très souvent possible parce que la composante logicielle qui y est employée, ainsi que la documentation permettant de l’utiliser, de la comprendre, de la partager et de la personnaliser, est mise à disposition sur le réseau pour tout le monde.

Comme quoi la connexion au réseau n’est pas une fin en soit. Ce qui importe c’est le type d’intentions partagées constituant le réseau et lui donnant du sens par ce qui s’y passe au-delà de ses multiples points de connexion.

Dans un Fab lab vous n’êtes plus obligatoirement l’assisté d’un assistant vocal, espionnant plus ou moins secrètement vos moindres gestes. Vous n’êtes pas non plus l’obligé d’une quelconque appli, ni l’objet donnant la permission d’accéder à votre géolocalisation afin de vous envoyer des « offres adaptées ». Ni forcément la cible régulière d’un matériel censé être en votre possession mais qui ne cesse de vous arracher des morceau de vie, plus ou moins volontairement. Ni nécessairement l’objet d’un éternel harcèlement visant uniquement à obtenir votre consentement pour ouvrir toutes les portes de votre intimité, afin de bâtir des empires.

Dans les Fab lab, ce sont les personnes qui font la démarche d’aller à la rencontre de technologies partagée, dans le même lieu, avec d’autres personnes, pour choisir et saisir des ressources technologiques particulières et donc, aussi, pour s’en dessaisir. Parce qu’il est indispensable qu’il soit possible de se dessaisir de n’importe quelle ressource technologique. C’est ce qui fait qu’il s’agit de ressources et non de relations de dépendance.

Tout ceci contribuant, activement et par la pratique, à susciter l’esprit critique, notamment par le partage du savoir et de l’expérience. Une qualité particulièrement salutaire dans les temps agités que nous connaissons.

Autant dire qu’il y a là, matière à donner le plus d’information possible.

Ce petit support, loin de viser à l’exhaustivité, se contentera de proposer quelques liens afin de proposer des repères essentiels sur le sujet, ce qui vous permettra, dans un second temps, d’en savoir plus en procédant à vos propres recherches :

- L’article de Wikipédia sur les Fab lab

- L’article de Wikipédia sur les Makerspace (lieu de fabrique numérique), une des composantes des Fab Lab

- Fablabo.net, un Wiki consacré à l’univers des Fablab

- Une cartographie des Fab lab en France

- Une information complémentaire, sur le plan quantitatif, concernant les Fab Lab en France

- Un article d’Usine Nouvelle (octobre 2018), à propos de l’intérêt que peut représenter les Fab lab pour les institutions et l’industrie.

- Un article plus ancien (2014) du même journal, qui s’appelait alors Usine Digitale, sur le même sujet : Cinq bénéfices que les entreprises peuvent retirer concrètement des fablabs

- Sur le plan institutionnel, l’État, en 2013, avait lancé un appel à projet pour une subvention globale de 2,2 millions

- Le site Makery.info revient justement sur cette opération pour en faire le bilan avec les bénéficiaires

- Les fab labs cherchent leur modèle économique, un article de la Gazette des communes (février 2016)

- Modèle économique d’un FabLab du Wiki Movilab.org

- Créer un Fablab avec un E.P.N. du Fab lab Lieu de Fabrication Ouvert (LFO)


 

Autres supports
de l'atelier Pratique web

 

L'atelier «Pratique web»