Lilapuce
 

exercices (mardi 1er juin 2010)

Styles (MSW) style perso [11]

Résumé de l’étape précédente : en désactivant la liaison avec « l’en-tête précédent », il est possible de créer des en-têtes personnalisés par section.

La création de sauts de pages permet de contrôler, au cas par cas, les coupes pour faire passer le contenu d’une page à l’autre.

Fin du résumé, retour sur la première section du document, c’est-à-dire celle qui se trouve avant la section « Chanson » (voir « Étape 9 »).

J’appuie une fois sur la touche « Entrée » ; ce qui provoque l’apparition d’un paragraphe de style « Titre 1 » (remarquez la mise en forme du pied de mouche).

Cela me convient puisque j’ai l’intention de taper ici un titre : attention, je dois vérifier que le point d’insertion est bien placé avant le pied de mouche.

Une fois que le titre est saisi, je peux vérifier qu’il s’est ajouté à l’explorateur de document.

J’appuie à nouveau sur la touche « Entrée » du clavier pour créer un nouveau paragraphe. Cette fois-ci, le style est « Normal ». Bah, c’est normal et cela me convient, toujours.

J’ouvre le document intro.txt (lequel se trouve tout en bas de la présente page).

Je souhaite sélectionner « tout le texte » de ce document ; pour cela je passe par « Edition / Sélectionner tout » (remarquez que vous pouvez arriver au même résultat avec le raccourci CTRL+A).

Ensuite je le copie…

… je récupère le document Word, je place bien le point d’insertion sur le deuxième paragraphe de la page (celui qui est en normal), et je colle.

Création d’un style personnalisé

Le texte est en place, mais je souhaite en modifier sa mise en forme.

Plutôt que de modifier localement cette occurrence du style normal, je décide de créer un nouveau style. Cela me permettra, éventuellement, de réemployer ce style personnalisé sur le même document (ou sur le modèle de document que pourrais créer à partir du document courant : support à venir).

Je passe donc par le menu « Format / Styles et mise en forme ».

Je retrouve le « Volet Office » que je vous avais présenté lorsque nous avions modifié les styles prédéfinis de Word (voir support).

Mais attention, cette fois-ci, il ne s’agit plus de modifier un style prédéfini, mais d’en créer un : je clique donc sur le bouton « Nouveau style... ».

Je retrouve le même type de boîte de dialogue, mais, différence essentielle, la première chose consiste à nommer le nouveau style, faute de quoi Word l’intitulera « Style1 », pour le premier et « Style 7 » pour le septième ; ce qui, vous en conviendrez, n’est pas d’une clarté absolue.

Donc, dès que la boîte de dialogue apparaît, je tape le nom personnalisé que je souhaite attribuer à ce style. Ce sera intro.

Ensuite, nous y reviendrons à la prochaine étape, il faut indiquer s’il s’agit d’un « style de paragraphe » ou d’un « style de caractère ». Par défaut, Word propose l’option « Style de paragraphe ».

Notre style « intro » est bien un style de paragraphe, c’est-à-dire qu’il s’applique à « tout le paragraphe » (des explications complémentaires à ce sujet vous seront fournies un peu plus loin).

L’option par défaut suivante nous propose que ce nouveau style soit basé sur le style normal : oui ; c’est un style « niveau corps de texte » et non un « titre ». Quant à la mise en forme, comme nous allons la modifier complètement, autant que nous partions d’un style le plus impersonnel possible : le style « Normal » fera l’affaire, même si nous l’avons quelque peu modifié par rapport à ce que nous propose Word par défaut.

Le style du paragraphe suivant est « intro ». Cela signifie que, lorsque je suis en train de taper un texte en « style intro », si j’appuie sur « Entrée » pour créer un nouveau paragraphe, je resterai dans le même style.

Cette option « Style du paragraphe suivant » peut être intéressante si l’on souhaite paramétrer des enchaînements, par exemple : Titre 1, puis Titre 2, puis « Normal »…

Je modifie les options de mise en forme de caractère :

Remarquez que, sur cette page de l’exercice, contrairement à ce que je vous avais indiqué précédemment, j’utilise les icônes placées directement sur cette boîte de dialogue (ce qui est bien pratique).

Il faut savoir, que sur les anciennes versions de Word, cette fonctionnalité n’était pas disponible, ce qui obligeait l’utilisateur à passer par le bouton « Format » (ce qui est loin d’être intuitif).

Voilà pourquoi je vous ai indiqué ce bouton, afin que vous puissiez vous y retrouvez au cas où vous auriez une vieille version du programme. Si votre version correspond à celle de ce tuto, vous pouvez utiliser les boutons de la boîte de dialogue.

Je continue la mise en forme du style :

Pour les options de mise en forme de paragraphe, par contre, je dois passer par le bouton « Format » puis « Paragraphe ».

Si vous avez besoin d’une révision sur les options de mise en forme de paragraphe, n’hésitez pas à consulter ce support.

Je paramètre un retrait positif de la première ligne (alinéa)

Va pour 1cm…

Je modifie l’espacement « Après ».

Et voilà c’est tout pour l’instant ; je clique sur OK pour valider ces paramètres de mise en forme de paragraphe.

Mettre à jour automatiquement (première partie)

Je retrouve la boîte de dialogue « Nouveau style » et, là, je clique sur la case « mettre à jour automatiquement ».

Comme nous l’expérimenterons plus loin, cette option permet de modifier le style de façon dynamique, sans passer par le volet Office « Styles et mise en forme ». Je vous recommande de n’utiliser cette option que si vous avez bien compris ce que cela signifie (nous y reviendrons, un peu plus bas).

Après avoir cliqué sur le bouton « OK », je retrouve mon texte.

Il me faut, maintenant appliquer ce style aux paragraphes concernés. Je vérifie l’emplacement du point d’insertion. Il se trouve dans le premier paragraphe de la page.

J’active le sélecteur de styles afin de cliquer sur mon style personnalisé « intro » qui apparaît maintenant dans la liste.

Le premier paragraphe est immédiatement passé de « Normal » à « intro ».

Vous avez une illustration de ce que signifie la notion de « Style de paragraphe » : il est inutile de sélectionner un paragraphe avant de le faire passer dans un style. Il suffit de placer le point d’insertion dans le paragraphe concerné ; le sélecteur appliquera le style choisi à l’ensemble du paragraphe – à condition, bien sûr, qu’il s’agisse d’un style de paragraphe !

Pour autant, comme mon texte comporte plusieurs paragraphes, je sélectionne tous les paragraphes suivants afin d’éviter de répéter plusieurs fois la même procédure.
J’appelle à nouveau le sélecteur de styles et je passe le contenu de ma sélection dans le style « intro » :

Voilà qui est fait : tout mon texte est désormais passé en style « intro ».

Je ne suis pas satisfait du résultat ; je souhaite donc modifier les options de mise en forme de ce style.

Mettre à jour automatiquement (deuxième partie)

Voyons maintenant comment intervient l’option que nous avions évoquée plus haut : Mettre à jour automatiquement.

Pour modifier la mise en forme de ce style, je sélectionne n’importe quel paragraphe de mon texte (double-clic en marge) puis je modifie, par exemple la taille du texte :

La modification s’applique de façon générale au style, et non plus seulement au paragraphe sélectionné.

Comme nous le verrons un peu plus bas, il en aurait été tout autrement si l’option Mettre à jour automatiquement n’avait pas été cochée dans les paramètres du style.

Voilà ce que signifie « mettre à jour de façon dynamique le style » : dès lors que cette option Mettre à jour automatiquement est cochée dans les paramètres du style, vous n’êtes pas obligé de passer par le volet Office pour le modifier (voir support).

Je continue de modifier la mise en forme du style « intro ».

Dans la mesure où l’option Mettre à jour automatiquement est bien cochée, il me suffit de passer par le menu « Format/ paragraphe » pour changer les espacements…

… puis, de cliquer sur ce bouton d’alignement de la barre d’outils…

…pour que le style, dans son ensemble, soit justifié.

Bref, je le répète : il est inutile de passer par le volet Office « Style et mise en forme » pour modifier votre style dès lors que vous avez coché l’option Mettre à jour automatiquement.

Mettre à jour automatiquement (Troisième partie)

Voyons, maintenant ce qui arrive si cette option n’est pas activée et que vous effectuez des modifications locales, tel que nous venons de faire, sans passer par le volet Office (ou menu Format/ Styles) :

Je sélectionne le paragraphe :

Je modifie grossièrement la taille du caractère :

Et là, c’est la cata : le paragraphe sélectionné, et seulement ce paragraphe, est transformé.

Notez que le style s’intitule désormais « intro+24pt » ; bref, c’est n’importe quoi et cela peut devenir rapidement l’enfer au point de perdre toute l’efficacité de la gestion de styles.

Assurez-vous que l’option « Mettre à jour automatiquement » est bien cochée avant de commencer à modifier localement un style !

Mettre à jour automatiquement (En conclusion)

J’avais bien insisté sur le fait que pour modifier un style, il est préférable de faire appel au volet Office « Styles et mise en forme ».

Je maintiens cette recommandation dur comme fer, car j’ai constaté que beaucoup de personnes se perdent entre « mise en forme d’une portion de texte » et « mise en forme d’un style ». Dans la pratique, les différences entre ces deux procédures peuvent sembler subtiles, car, dans les deux cas, nous faisons appel aux mêmes outils.

Le seul moyen que j’ai trouvé pour éviter la confusion consiste à bien identifier les méthodes par lesquelles on passe pour effectuer l’une ou l’autre de ces deux actions :

- s’il s’agit de modifier ponctuellement une portion d’un texte court et non structuré, alors, il est inutile d’utiliser les styles ; autant passer par les outils communs de mise en forme (barres d’outils et menus)

- si votre texte est structuré et plutôt volumineux, donc, par exemple avec des répétitions de mise en forme sur des titres : vous avez tout intérêt à utiliser les styles (ces longs tuto, vous en convaincront, je l’espère). Mais, attention : si vous personnalisez la mise en forme de votre texte, vous devez impérativement modifier vos styles et non plus telle ou telle portion de texte, sélectionnée ici où là sur votre document, faute de quoi vous perdez tout l’intérêt de la gestion des styles.

Autrement dit pour modifier vos styles :

- Si vous vous sentez suffisamment sûr de vous, et que vous en comprenez bien la logique, n’hésitez pas à cliquer sur cette option « Mettre à jour automatiquement » ; c’est, ma foi, très commode (petit conseil, toutefois : évitez d’activer cette option sur les styles prédéfinis de Word !)

- Par contre, si vous n’avez pas encore l’habitude de gérer les styles, je vous conseille vraiment de toujours passer par le volet office « Styles et mise en forme » et de suivre la procédure que je vous ai indiquée ici pour modifier vos styles.

Fin des remarques sur l’option « Mettre à jour automatiquement » et terminons notre étape par un retour sur l’en-tête :

Nous avions désactivé la liaison entre cette section et la suivante. Il suffit donc d’ajouter le texte personnalisé, tel que nous l’avions fait sur les autres sections.

Et pour finir, une vue d’ensemble sur les deux premières pages, par l’intermédiaire de l’aperçu avant d’impression.

C’est tout pour l’instant.

Prochain support : création d’un style de caractère.

 

Intro.txt

 

 

Autres exercices
de l'atelier Bureautique

 

L'atelier «Bureautique»